Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (502)

Johnny HALLYDAY - Hello Johnny (1960)
Par MARCO STIVELL le 25 Février 2017          Consultée 195 fois

Le premier d'une longue carrière d'un grand artiste français. Oui, un grand artiste, grand chanteur, grand interprète, et à défaut d'être un grand compositeur, un homme qui sait s'entourer. Johnny est vite catalogué, y compris par les rockeurs, enfermé dans le monde des ringards mais, même si le « chacun ses goûts » est en vigueur partout, l'humilité est également bienvenue, surtout lorsque l'on n'a jamais écouté un seul album de lui, et depuis Hello Johnny, il en a fait 50 ! À ses débuts, Johnny HALLYDAY imaginait-il un tant soit peu qu'il vivrait une telle carrière ? Qu'il chanterait du rock'n'roll et du twist, du hard-rock psychédélique, du folk country, de la variété 80's puis 90's ?... Que l'on parlerait encore de lui encore cinquante ans après, bientôt soixante ? Et de façon régulière avec ça, sur presque toute la longueur... C'est un cas unique en France, à ce degré de popularité.

Le premier album, Hello Johnny, ne pouvait que démarrer avec un tube, "Souvenirs, Souvenirs", son texte accordé à la mélodie ensoleillé, le genre de moments positifs où le rock'n'roll côtoie la musique caribéenne (à cause du rythme et des percussions). À l'inverse, "Itsy Bitsy Petit Bikini" aurait bien pu lui flinguer sa carrière ! Lui-même est encore moins tendre à ce sujet.

Entouré par d'excellents musiciens, la voix du crooner en herbe nous émeut sur "Pourquoi Cet Amour", "Depuis Qu'ma Môme", ballades inspirées d'un premier album à l'avenant. Et à côté, les textes de minet à peine sorti de l'adolescence ("Laisse les Filles", "T'Aimer Follement"), sur fond de rythme rockabilly qui déménage ! Même si certaines chansons ne sont pas folichonnes, il faut bien commencer quelque part et cette fraîcheur est bienvenue, nécessaire même pour une France qui n'a pas encore de rockeur à elle. Johnny, par son simple investissement, n'a déjà rien à envier à Elvis et cie.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par MARCO STIVELL :


Johnny HALLYDAY
Johnny Et Ses Fans Au Festival De Rock'n'roll (1961)
Faux live




Johnny HALLYDAY
Les Guitares Jouent (1964)
"excuse-moi partenaiiiiiire..."


Marquez et partagez





 
   GUY LIGUILI

 
   MARCO STIVELL

 
   (2 chroniques)



- Léo Petit (guitare, direction musicale)
- Victor Apicella (guitare)
- Alphonse 'totol' Masselier (basse)
- Teddy Martin (batterie)


1. Souvenirs, Souvenirs
2. Depuis Qu'ma Môme
3. Je Cherche Une Fille
4. Pourquoi Cet Amour
5. J'suis Mordu
6. Laisse Les Filles
7. Itsy Bitsy Petit Bikini
8. J'étais Fou
9. Je Veux Me Promener
10. T'aimer Follement



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod