Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  LIVE

Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
1988 Live à Bercy
1990 Dans La Chaleur De Bercy
1993 Bercy 92
Parc Des Princes 1993
1996 Lorada Tour
1998 Stade De France 98 : Johnny Al...
2000 100 % Johnny : Live à La Tour ...
Olympia 2000
2003 Parc Des Princes 2003
2017 On A Tous Quelque Chose En Nou...
 

- Style : Dick Rivers , Eddy Mitchell
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (857)

Johnny HALLYDAY - Stade De France 98 : Johnny Allume Le Feu (1998)
Par MARCO STIVELL le 30 Mars 2018          Consultée 511 fois

1998, c'est l'année de la coupe du monde de football qui impose la fierté française partout dans le monde (merci Zizou, Petit, Barthez, Thuram et les autres). C'est aussi là que Johnny HALLYDAY en mode "poils au menton ad vitam" donne son nouveau spectacle, il est le premier artiste français à le faire. La plus grande "salle" de France accueille donc un public déjà bien testostéroné (ou oestrogéné) par la réussite des maillots bleus pendant l'été. Trois dates sont prévues les 4, 5 et 6 septembre, mais celle du 4 est annulée quelques minutes avant le concert pour cause de pluie. Le concert est remis au 11 septembre, sous une pluie encore plus forte. Pas de chance, mais Johnny est solide comme un roc, battant comme les ailes de l'hélicoptère qui l'amène sur scène (il aura bien cassé les pieds de son copain Michel Drucker pour l'avoir !), et qu'on entend au début.

L'intro du spectacle Johnny Allume le Feu est pourtant loin de déclencher un incendie sur le plan musical, pour une fois ! En fait, c'est une simple improvisation des musiciens, lente et plutôt désordonnée en apparence, pour moins accaparer l'attention des spectateurs qui ont tous les yeux tournés vers le haut et les bruits de l'engin volant, à ce moment. On valide. Puis les titres s'enchaînent, et c'est là que nous pouvons enfin juger du rendu live du Johnny HALLYDAY barbu, rockeur devenu bien (bien bien) pantouflard en studio.

Eh bien en live, ça va mieux ! Ok, "La Musique Que J'aime" est moitié-moitié, efficace au début, balourde quand les chœurs rentrent. Cependant, Johnny retrouve une section de cuivres véritable et c'est l'un des points forts de ce spectacle : les Vine Street Horns. Il a tout simplement "emprunté" à Phil COLLINS ses musiciens ! Et il saura les garder longtemps, surtout Harry Kim, le trompettiste au teint asiatique qui fait en sorte que son instrument ressorte mieux que le saxophone, et même pas en soliste. Je me rappelle le choc en le reconnaissant, à l'époque ! Les trompettes sont folles, avec Dan Fornero, et puis aussi Arturo Velasco au trombone. Bien des années après, Johnny "empruntera" aussi à Philou sa choriste (Amy Keys) et son clavier (Brad Cole).

Un live à double tranchant néanmoins car il a beaucoup de qualités, mais aussi pas mal d'idées qui l'alourdissent. Syndrome de son dernier album (Ce Que Je Sais, 1998), et Johnny fait presque exprès de n'attendre que les deux tiers du spectacle pour se souvenir de son existence. Encore, seulement pour deux titres ! "Allumer le Feu", évidemment, bien placé en fin de concert, et sinon, la chanson-titre, et c'est tout. OBISPO est bien présent en revanche, mais pour "Rock'n'Roll Attitude" qui fait un beau come-back. Pas si mal, eu égard de ce qu'on pouvait craindre, contrairement à la présence de Florent PAGNY sur "Le Pénitencier", qui essaye vainement de se hisser au niveau de Johnny et ne réussit qu'à en faire trop.

À la rigueur, parmi les invités, seuls GOLDMAN sur "J'la Croise Tous les Matins" (pas dans sa meilleure version connue, cela dit) et Lara FABIAN se démarquent. On pense ce qu'on veut d'elle, mais elle apporte un sacré grain de folie sur "Requiem Pour un Fou". Avec les cordes impressionnantes et l'intro à la ERA, ma foi, ça rend très bien tout ça ! L'arrangeur principal du spectacle, Yvan Cassar, à son tour emprunté à Mylène FARMER (...et VANGELIS !), tout comme d'ailleurs le batteur Abraham Laboriel Jr., offre ainsi une bonne première réalisation à Johnny.

Enfin, ça marche sur ce titre, mais la plupart du temps sur ce même second CD, on se rend aussi compte à quel point une telle formule peut vite montrer ses limites. C'est fort, clinquant, on n'échappe pas au tandem "Diego"/"L'envie", mais heureusement que Johnny reprend un peu les rênes et nous fournit une de ses plus belles prestations sur "Cet Homme Que Voilà" ! Ce qui élève à deux le nombre de morceaux piochés dans la première (et splendide) belle face de l'album Solitudes à Deux, paru vingt ans auparavant. Autres très belles surprises, "La Fille aux Cheveux Clairs" (Vie, 1970) et la mise en avant de l'album Génération Perdue (1966) avec le merveilleux morceau titre, même s'il n'a plus l'éclat de la jeunesse (et la présentation des musiciens aurait gagné à être faite ailleurs), et "Je Veux Te Graver Dans Ma Vie", avec un sacré feeling, des trompettes en or plutôt qu'en cuivre et une reprise magistrale par Robin Le Mesurier !

Le guitariste est à nouveau bien secondé, cette fois par Brian Ray, autre comparse de FARMER. En revanche, les claviers en dehors du piano sont vraiment trop en retrait. HALLYDAY a fait un show diversifié, mais il y a un grand fossé entre les medleys de la première partie et les chansons à orchestre de la seconde, mis à part le splendide "Sur Ma Vie" et son caractère "borderline", reprise de Charles AZNAVOUR qui clôt magnifiquement l'ensemble sur le modèle du Lorada Tour. Les hommages aux années 60 forment le climax du live, comme en témoignent les titres sus-mentionnés, ainsi que "Noir C'est Noir", "Les Coups" etc, la suite acoustique qui enchaîne avec brio "Quand Revient la Nuit" et "Laura" (redécouverte totale d'un titre 1000 fois entendu), "Si J'étais Charpentier" en version caribéenne. Johnny retrouve un chant folk qu'il avait perdu, mais pourquoi bon sang ? C'est tellement énorme !

Le reste du live offre des surprises bonnes ou moins bonnes, que ce soit l'intervention de Christophe Dupeu sur la partie folk ou celle de Patrick BRUEL sur "Et Puis Je Sais", une interprétation de "Gabrielle" à nouveau proche de l'originale (au début) et une autre de "Derrière l'Amour" bien meilleure, plus soft ; "Le Bon Temps du Rock'n'Roll" poussif comme d'ordinaire, à l'inverse de "La Fille aux Cheveux Clairs" qui est vraiment folle et belle ! "Mon P'tit Loup" patauge et au contraire, "Je Suis Né Dans la Rue", quoiqu'avec des guitares country, retrouve une grande partie de sa classe originelle, perdue depuis bien longtemps, en grande partie grâce aux guitaristes et à Laboriel Jr. Quant à "Peter Gunn", c'est une récréation sympathique pour musiciens, mais on se demande ce qu'elle fait là. Ce concert, c'est quitte ou double, mais le meilleur en vaut le détour !

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


RENAUD
Putain De Camion (1988)
Noir mais pas seulement...

(+ 1 kro-express)



Laurent VOULZY
Caché Derrière (1992)
Un des plus beaux albums de variété française


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant, guitare)
- Yvan Cassar (direction musicale)
- Brian Ray, Robin Le Mesurier (guitares)
- Reggie Hamilton (basse)
- Abraham Laboriel Jr. (batterie)
- Tim Moore (claviers)
- Thomas Michaël Canning (piano, orgue hammond)
- Erick Bamy (choeurs, direction musicale)
- Jessica Plessel, Angeline Annonier (choeurs)
- Johanna Ferdinand, Jerrika Jacques-gusta (choeurs)
- Sophia Perrot (choeurs)
- Vine Street Horns (cuivres)
- Hervé Cavelier (1er violon)
- Christophe Brückert (2e violon)
- Patrick Lemonnier (alto)
- Jean-philippe Audin (violoncelle)
- L'orchestre Symphonique D'europe
- Olivier Holt (direction d'orchestre)
- Éric Chevalier (synthétiseurs)
- Nicolas Mallarte, Laurent Levesque (synthétiseurs)
- Joël Grare, Nicolas Montazaud (tambours japonais)
- David Core (tambour japonais)
- Les Choeurs De Paris Xiii
- Pierre Molina, Anne Mayer (direction de la chorale)


1. Introduction (instrumental)
2. La Musique Que J'aime
3. Rock'n'roll Man
4. Je Veux Te Graver Dans Ma Vie
5. La Fille Aux Cheveux Clairs
6. Noir C'est Noir
7. Les Coups
8. Jusqu'à Minuit
9. Je Suis Seul
10. Aussi Dur Que Du Bois-knock On Wood (avec Lionel R
11. Derrière L'amour
12. Rock'n'roll Attitude (avec Pascal Obispo)
13. Oh ! Ma Jolie Sarah
14. Et Puis Je Sais (avec Patrick Bruel)
15. Medley Acoustique : Quand Revient La Nuit/laura
16. Joue Pas De Rock'n'roll Pour Moi
17. Salut Charlie (avec Michel Mallory à L'harmonica)
18. Gabrielle
19. Peter Gunn (instrumental)
20. Je Suis Né Dans La Rue
21. Le Pénitencier (avec Florent Pagny)
22. La Génération Perdue
23. Le Bon Temps Du Rock And Roll

1. Introduction Symphonique (instrumental)
2. Que Je T'aime
3. Ce Que Je Sais
4. Requiem Pour Un Fou (avec Lara Fabian)
5. Diego Libre Dans Sa Tête
6. L'envie
7. J'la Croise Tous Les Matins (avec Jean-jacques Gol
8. Cet Homme Que Voilà
9. Mon P'tit Loup (ça Va Faire Mal)
10. O Carole
11. Dégage
12. Allumer Le Feu
13. Sur Ma Vie



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod