Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (497)

Johnny HALLYDAY - Flagrant Délit (1971)
Par GUY LIGUILI le 17 Avril 2011          Consultée 6362 fois

Pendant très longtemps (jusqu'à Rock & Roll Attitude), Johnny Hallyday a considéré cet album comme le meilleur de ceux qu'il avait enregistré. Preuve que l'homme a du goût car il s'agit de son album le plus rock à ce jour. Aucune ballade pour détourner l'attention mais du blues-rock, du gospel, de la soul, un peu de country et du rock pur et dur.

Il faut dire qu'avec des choristes comme Nanette Workman, Madeline Bell ou Doris Troy ; des musiciens tels Gary Wright, Jerry Donahue, Hugh McCracken, Bobby Keys, Jim Price ainsi que les fidèles Mick Jones et Tommy Brown, il était sacrément bien entouré. La production étant entre les mains de Chris Kimsey, qui venait de travailler avec les Stones sur Sticky Fingers et ça s'entend, il ne pouvait en sortir qu'un grand album.

Au menu du cru Hallyday 1971 nous trouvons en entrée 2 reprises :
Tout d'abord « Fils de Personne », adaptation du « Fortunate Son » de Creedence Clearwater Revival, plus hollywoodien mais aussi virulent et qui convient tout à fait à la voix de Johnny.
« Delta Lady », ensuite, composée par Leon Russel et chantée par Joe Cocker, devient ici « Fille de la nuit », morceau macho, typique du rock de l'époque, récit de la conquête d'une fille inaccessible. Les cuivres claquent, les chœurs rajoutent du piment à un morceau déjà brulant.

Dans les créations, en premier plat, les 4 morceaux apportés par Gary Wright :
Le morceau éponyme, après une intro retenue, nous plonge dans une ambiance Stonienne en diable et rappelle, par la présence de Bobby Keys au saxophone, « Brown Sugar » des cailloux.
« Si tu pars la première », « La loi » et « Que j'aie tort ou raison », autres compositions de Wright, font partie de ces morceaux sur lequel il n'y a pas grand chose à dire, hormis qu'ils sont excellents et contribuent à la couleur de l'album. Gary Wright en est tellement fier qu'il reprendra l'année suivante 3 de ses 4 morceaux sur « Footprint », son second album solo.

Nous arrivons au plat de résistance avec les 2 tubes apportés par le fidèle duo Micky Jones-Tommy Brown:
« Il faut boire à la source » est un solide gospel (dont j'ignore la provenance), introduit par une irrésistible partie de guitare, où les chœurs s'en donnent à cœur joie pour soutenir Johnny qui nous demande de « déchirer son argent, ses papiers et de bruler ses vêtements et ses souliers (…) pour retrouver le torrent de la vie qui coule en nous ».
Est-ce vraiment nécessaire de présenter « Oh ! Ma jolie Sarah » ? Si vous ne connaissez pas, sachez que le morceau démarre par un riff jouissif de simplicité et d'efficacité qui aurait pu rendre Keith Richards jaloux. Le texte de la chanson, comme tout ceux de l'album (ce qui en fait son 1er album « d'auteur »), est de Philippe Labro et colle superbement à la voix de Johnny et à l'image macho qu'il veut se donner en cette année 71.

On a souvent affirmé que J.H. n'avait jamais rien composé, rien n'est plus faux et les 2 morceaux restants en sont la preuve:
« L'autre moitié » est un country-rock rapide dont la saveur rappelle « Mystery Train » par Elvis et dont le texte traite, 24 ans avant Jacques Chirac, de la fracture sociale et de ceux dont on ne parle jamais.
« Tant qu'il y aura des trains » est, sans être une ballade, le morceau le plus calme de l'album et permet de conclure sur une note plus calme.

En conclusion, « Flagrant Délit », enregistré à Londres, est certainement l'album le plus solide de Johnny Hallyday, celui avec lequel il aurait pu devenir une star internationale. Après celui-ci il a encore fait de nombreux bons albums mais aucun de cette ampleur. Dommage !

A lire aussi en ROCK par GUY LIGUILI :


Johnny HALLYDAY
Rivière... Ouvre Ton Lit (1969)
La revanche du scarabée mort dans la rue en 1943

(+ 1 kro-express)



Elvis COSTELLO
This Year's Model (1978)
Dylan, Stones & Beatles ont un fils : Elvis !


Marquez et partagez





 
   GUY LIGUILI

 
  N/A



- Hugh Mccracken (guitares)
- Micky Jones (guitares)
- Jerry Donahue (guitares)
- Pat Donaldson (basse)
- Tommy Brown (batterie)
- Gary Wright (orgue)
- Raymond Donnez (piano)
- Bobby Keys (saxophone ténor)
- Jim Price (trompette)
- Nanette Worman (chœurs)
- Madeline Bell (chœurs)
- Doris Troy (chœurs)
- Liza Strike (chœurs)


1. Flagrant Délit
2. Fils De Personne
3. Oh ! Ma Jolie Sarah
4. Il Faut Boire à La Source
5. Fille De La Nuit
6. Si Tu Pars La Première
7. L'autre Moitié
8. La Loi
9. Que J'aie Tort Ou Raison
10. Tant Qu'il Y Aura Des Trains



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod