Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (468)

Johnny HALLYDAY - Derrière L'amour (1976)
Par MARCO STIVELL le 3 Juillet 2016          Consultée 691 fois

En 1976, Johnny HALLYDAY décroche momentanément des Etats-Unis et remise son chapeau de cow-boy pour mieux s'affirmer en terre de France. Le nom de son père adoptif et mentor, Lee, s'efface et Johnny tend les clés de sa carrière balbutiante (tous ses disques sont numéro 1, mais grâce à son seul nom, et jamais longtemps) à un certain Jacques Revaux, l'homme de la situation.

On ne peut guère parler d'un inconnu, puisque Revaux avait composé "Comme d'habitude" pour Claude FRANCOIS, chanson dont le succès s'est vu largement étendre et décupler grâce à messieurs Paul ANKA et Frank SINATRA ("My Way"). Il est surtout un grand pote de Michel SARDOU pour qui il compose la plupart des grands succès ("La Maladie d'Amour", "Le France", "Je Vais T'aimer" en cette même année 76, plus tard "Les Lacs du Connemara")

"Jacques, il me faut un tube.
-Voyons Johnny, pourquoi se contenter d'un tube quand on peut en faire trois ? Et même quatre !"

Ces poules aux oeufs d'or, elle ne sont pas de Revaux, mais les choix de réalisation et de production sont tels que Derrière l'Amour truste efficacement les hits-parades pendant toute l'année. Ce disque est un parfait équilibre entre les forces de Johnny HALLYDAY, malgré ses faiblesses, ces dernières étant évidentes dès le premier titre.

"Le Jour J, l'Heure H" possède une ambiance live, un public est venu soutenir l'idole des jeunes pour un titre assez risible. L'idole s'est fait oublier et fixe rendez-vous pour son retour en forme au jour J, heure H. J, H, Johnny Hallyday... Non mais franchement ! Musicalement, c'est pas trop mal, un bon rock-blues avec saxos. Niveau texte et avec le public qui scande les lettres J et H en choeur avec Johnny, ça sonne bien beauf, les détracteurs n'ont pas toujours tort !

C'aurait pu être terrible si la suite allait dans le même sens, heureusement non ! Parlons vite de morceaux comme "L'étranger" et la ballade "Né Pour Vivre Sans Amour", adaptations country sur lesquelles avaient travaillé Long Chris et Michel Mallory, séparément bien sûr. On pense à des chutes de studio réussies de La Terre Promise, le disque précédent. À noter que la ballade est écrite par Johnny lui-même, une fois n'est pas coutume –et avec Michel Mallory néanmoins-.

Donc, notre fierté nationale personnifiée laisse le désert américain et retrouve un style rock variété, avec présence d'orchestres, comme c'était le cas jusqu'à l'album Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aime (1976), et sous la houlette de différents arrangeurs. "Derrière l'amour" est une déclaration d'amour tout ce qu'il y a de plus enflammée, un texte de Pierre Delanoë sur une musique de l'italien Toto CUTUGNO ("Lasciatemi cantaaaare...") qui sonnera comme une grand-messe en live. Un classique, tout comme "Requiem Pour un Fou", plus puissant encore, une des plus grandes réussites de l'artiste en la matière. De quoi prévoir de beaux duos avec des femmes en live.

Gérard Layani, autre parolier à succès, offre ainsi des perles à Johnny, avec "Rendez-Vous en Enfer" où le chanteur s'en prend directement aux gens qui l'ont fait souffrir, une femme, un professeur, un haut-gradé à l'armée. La rage est difficilement contenue ! En plus de "Requiem Pour un Fou" et "Derrière l'amour", et si on compte encore "Le Ghetto", moins connu, cela fait quelques pièces de rock opéra, lyrique ou théâtral qui préfigurent le prochain disque de Johnny.

Tout cela nous éloigne bien de la country et du rhythm'n'blues, mais on les retrouve avec bonheur sur les deux autres tubes, "Gabrielle" et "Joue Pas de Rock'n'Roll Pour Moi". Dès l'intro, les paroles nous prennent au tripes -"Nous n'avons plus rien à nous dire...", "Gabrielle, tu brûles mon esprit...". Long Chris s'est surpassé en reprenant "Don't Play Your Rock'n'Roll to Me" de SMOKIE et "The King Is Dead" de Tony COLE. HALLYDAY en fait autant niveau interprétation. Les rythmes chaloupés de guitares 12 cordes fonctionnent du tonnerre ! "Gabrielle" sonne toujours un brin surfaite (les cuivres lourdingues), mais on comprend facilement son succès.

Tout comme l'album en fait. À l'époque, peu de disques français populaires brillent avec un tel groupement de chansons, "Derrière l'amour", et le trio "Joue Pas de Rock... "/"Requiem Pour un Fou"/"Gabrielle" au milieu du disque. Le choix de Jacques Revaux était judicieux, puis les siens à son tour. La plupart des titres sont très bons, y compris des moins connus comme "Merci" et "Né Pour Vivre Sans Amour". Ce disque hétérogène est une belle réalisation de notre Johnny !

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


FELIPECHA
Les Lignes De Fuite (2011)
Second album, une perle




EMJI
Folies Douces (2016)
Caractère de feu, comme les cheveux


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Le Jour J, L'heure H
2. Rendez-vous En Enfer
3. Merci
4. Joue Pas De Rock’n’roll Pour Moi
5. Requiem Pour Un Fou
6. Gabrielle
7. Le Ghetto
8. L'étranger
9. Derrière L'amour
10. Les Chiens De Paille
11. Né Pour Vivre Sans Amour



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod