Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
1988 Live à Bercy
1990 Dans La Chaleur De Bercy
1993 Bercy 92
Parc Des Princes 1993
1996 Lorada Tour
1998 Stade De France 98 : Johnny Al...
2000 100 % Johnny : Live à La Tour ...
Olympia 2000
2003 Parc Des Princes 2003
2006 Flashback Tour : Palais Des Sp...
2007 La Cigale : 12-17 Décembre 200...
2009 Tour 66 : Stade De France 2009
2017 On A Tous Quelque Chose En Nou...
 

- Style : Dick Rivers , Eddy Mitchell
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (882)

Johnny HALLYDAY - Lorada Tour (1996)
Par MARCO STIVELL le 7 Mars 2018          Consultée 537 fois

Le Lorada Tour voit Johnny HALLYDAY revenir d'abord dans un lieu imposant (Bercy) et ensuite à une configuration d'orchestre presque "classique" après la tournée Rough Town, formule petites salles et petit comité, sans cuivres et avec une seule choriste. Celle-ci est remplacée ici par la force masculine qui manquait comme doublure au patron : Erick Bamy. Et les cuivres ne reviennent pas, mais les saxos oui, parmi lesquels le grand Michel Gaucher, soliste très prisé par les artistes de variété à succès.

Durant cette tournée, Johnny chante encore fréquemment en anglais, mais il arrive à faire oublier très facilement Rough Town et ses chansons tout juste passables, en se basant sur son dernier album en date qui est l'un des meilleurs de sa carrière (mon favori), en ressortant quelques gros tubes incontournables et en misant mieux sur la force de son groupe. C'est qu'aux côtés de Robin Le Mesurier, il y a Colin James en intervenant, un ancien comparse de Stevie Ray VAUGHAN, et surtout Shane Fontayne, guitar-hero qu'on a pu observer aux côtés de Bruce SPRINGSTEEN quelques années plus tôt. À un ou deux détails près, le groupe de Lorada, en dehors de ses quatre réalisateurs chevronnés, reste le même, incluant le brillant Christophe Dupeu.

L'introduction est fidèle à elle-même, claviers imposants, grande intensité dramatique, mais cette fois, Johnny évite le bain de foule meurtrier. On enchaîne avec "Gabrielle", une des meilleures versions proposées et un très bon choix de début de concert. Dès le départ, on retrouve la fraîcheur qui anime Lorada, même si on sent aussi que la section de saxophones, loin d'être indispensable, n'est là que pour donner une couleur à l'ensemble du groupe et aux chansons du dernier album qui n'en avait pas besoin. Il y aura peu de solos de Gaucher, deux ou trois dans la deuxième partie, et encore, remarquables de finesse, sur "Quand le Masque Tombe" notamment.

Les guitares slides délicieuses de Fontayne et Le Mesurier sur "Lady Lucille" qui y vont aussi à fond en effets country sur "Fils de Personne", "Oh ! Ma Jolie Sarah" et lyriques pour "Fool for the Blues", le final gospel de "Chercher les Anges" (un des blues du patron parmi ses plus forts), tout cela est "aouw !", comme dirait le principal intéressé. Lui, en revanche, il s'économise pas mal, au point de nous surprendre, sur les montées des titres de Lorada, y compris "J'la Croise Tous les Matins", qui résonne très bien en live, vaporeuse comme il se doit. Johnny nous a habitués à plus de folie, il évite soigneusement "Est-ce Que Tu Me Veux Encore ?", perle blues-rock, mais du coup, et c'est l'avantage d'un tel groupe, on apprécie ce quelque-chose-de-plus-soft que le spectacle révèle, à l'image du dernier album.

Il y a du pilier de comptoir ("Hot Legs", emprunté à Rod STEWART), il y a du mignon comme "Loving You" ("pour ma fiancée Laetitia qui est là ce soir" annonce Johnny, signe d'une période de transition), du pêchu avec le rockabilly "I'm Gonna Sit Right Down and Cry", hommage direct à l'idole Elvis, ou encore le funk torride de "Le Feu" qui sert aussi comme présentation des musiciens. Ian Wallace y délivre un solo de batterie, privilège accordé depuis 1994 (dire que ce type a joué dans KING CRIMSON ! Quel talent), et le duo saxophone-harmonica est génial ! L'énième version de "La Musique Que J'aime" renferme son lot de surprises elle aussi : le début acoustique, le patron seul a-cappella pour le refrain avant la reprise électrique.

Du coup, dans cette ambiance soft et sudiste à fond, des titres comme "Diego" ou "L'envie" ont de quoi se sentir un peu seuls, malgré une magie égale à celle qu'on leur connait, et d'autres excellentes idées comme lorsque Tim Moore change les arpèges de la seconde, sur les couplets. C'est qu'à côté, il y a toute une longue partie folk-country, durant laquelle Johnny est fréquemment poussé en avant avec sa seule guitare. "Tes Tendres Années" est toujours aussi belle, de même que "Joue Pas de Rock'n'Roll Pour Moi". On apprécie la façon dont "Tennessee" est amené, sans annonce, comme une caresse et un tube qui se fond tout simplement dans le live.

Et dans ce live, le plus beau est gardé pour la fin, avec un final inhabituel, lent et introspectif. "Ne M'oublie Pas", ce chef-d'oeuvre de Lorada, est à son tour marqué par la retenue de Johnny, mais il n'en est pas moins fort, intense. Wallace, Le Mesurier et Fontayne y sont impériaux, les choeurs remontent doucement à la fin, et quand le public chante seul le premier refrain, les frissons nous viennent.

Pour couronner le tout, Jim Prime, autre élément essentiel de cette période, quitte son orgue pour s'installer au piano. Juste à côté, sans personne d'autre, le patron entonne "L'Hymne à l'Amour" d'Edith PIAF. On peut dire ce qu'on voudra de lui, le traiter de ringard, de beauf etc, mais comme pour Jacques BREL en 82, lorsqu'il chante les autres, "les grands autres", on se tait et on écoute religieusement. Il est très convaincant, et ce final, loin des tempêtes rock folles du passé ("Le Temps du Rock'n'Roll" a été mis au placard pour une fois, ce qui ne saurait me déplaire), à de quoi marquer durablement. Un bon point supplémentaire – le live en général cette fois – pour Le Mesurier (directeur musical) et qui s'ajoute à une période courte de la carrière d'HALLYDAY, trop quand on connaît la suite.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Alain SOUCHON
Au Ras Des Pâquerettes (1999)
Pop française 24 carats.




ANGE
? (2005)
A toute bonne question, une bonne réponse.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant, guitare)
- Robin Le Mesurier (guitares, direction musicale)
- Shayne Fontayne (guitares)
- Phil Soussan (basse)
- Ian Wallace (batterie)
- Jim Prime (orgue hammond, piano)
- Tim Moore (claviers)
- Michel Gaucher, Serge Roux, Pierre Mimra (saxophones)
- Christophe Dupeu (harmonica)
- Érick Bamy (choeurs)


1. Introduction Musicale
2. Gabrielle
3. Lady Lucille
4. J'la Croise Tous Les Matins
5. Hot Legs
6. Diego Libre Dans Sa Tête
7. Fool For The Blues
8. Oh ! Ma Jolie Sarah
9. Chercher Les Anges
10. Tes Tendres Années
11. Loving You
12. I'm Gonna Sit Right Down And Cry (over You)
13. That's All Right (mama)
14. Cours Plus Vite Charlie
15. Be-bop-a-lula
16. Joue Pas De Rock'n'roll Pour Moi
17. La Musique Que J'aime

1. O Carole
2. Quelque Chose De Tennessee
3. Le Feu
4. Fils De Personne
5. Quand Le Masque Tombe
6. Are The Chances Gone
7. L'envie
8. Requiem Pour Un Fou
9. Dégage
10. Ne M'oublie Pas
11. L'hymne à L'amour



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod