Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
2018 Mon Pays C'Est L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
1988 Live à Bercy
1990 Dans La Chaleur De Bercy
1993 Bercy 92
Parc Des Princes 1993
1996 Lorada Tour
1998 Stade De France 98 : Johnny Al...
2000 100 % Johnny : Live à La Tour ...
Olympia 2000
2003 Parc Des Princes 2003
2006 Flashback Tour : Palais Des Sp...
2007 La Cigale : 12-17 Décembre 200...
2009 Tour 66 : Stade De France 2009
2012 On Stage
2013 Born Rocker Tour
2016 Rester Vivant Tour
2017 On A Tous Quelque Chose En Nou...
 

- Style : Dick Rivers , Eddy Mitchell
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (913)

Johnny HALLYDAY - Rester Vivant Tour (2016)
Par MARCO STIVELL le 5 Décembre 2018          Consultée 177 fois

Lorsque Johnny décède, il y a un an jour pour jour, j'entends (ou vois sur les réseaux sociaux) beaucoup de personnes blaguer en ressortant le nom de son ultime album live, reprenant néanmoins le titre de son avant-dernier studio alors qu'il y a eu De l'Amour entretemps. "Il l'a appelé Rester Vivant, ah bah voilà, c'est ballot, il a raté son coup, hi hi hi !" Dans un instant pareil, je n'ai guère envie de rire, mais bon, à chacun sa réaction.

Ce qui est troublant, c'est cette tête de mort sur fond noir qui hante la pochette et semble veiller, un style d'art dont Johnny n'était pourtant guère coutumier, pas même au temps d'Hamlet. Le disque live, cependant, est l'empreinte d'un Johnny en forme olympique, rien ne laisse soupçonner que c'est le dernier d'entre tous, sorti en temps et en heure de son vivant, pas même le fait qu'il s'agit d'un triple live, avec plusieurs morceaux-surprises, jamais joués ou pas depuis longtemps.

Dès l'introduction, les murs du Palais 12 de Bruxelles résonnent des roulements de batterie de Geoff Dugmore, des boucles de synthé d'Alain Lanty, des guitares blues de Robin Le Mesurier et Yarol Poupaud. Ce cher Yarol Poupaud qui révèle son talent d'arrangeur et seul, sans Yvan Cassar et ses orchestres. On mesure mieux que jamais ses qualités en la matière, sachant que les guitares solistes sont enflammées, et que le bonhomme partage le micro avec Johnny sur "Fils de personne".

Johnny au micro pour son dernier tour de force en compagnie de son public, public avec qui il dialogue mieux que d'ordinaire, il s'adresse plus à ses musiciens aussi. Il joue sur la dualité de sa propre histoire, "sang à moitié français et belge", et rend hommage aux victimes des attentats collatéraux, ceux de janvier et novembre 2015 à Paris et ceux de mars 2016 à Bruxelles, trois jours avant le concert. Il a donc fallu attendre cette année 2016 pour un live digne de ce nom, pas uniquement musical, et un Johnny HALLYDAY plus proche que jamais. À moins que ce soit nous, auditeurs, qui tenons à le voir ainsi, avec le recul surtout ?

C'est comme les arrangements de Poupaud, géniaux en tous points, inventifs et adaptés, du moindre riff de guitare aux solos d'un saxophone plus généreux que les années précédentes. Dugmore fabuleux, Zlap fou furieux ("Gabrielle" !), choristes excellents ; Lanty, Vernerey, Le Mesurier etc, ces messieurs ont un nouvel atout appelé Jean-Max Méry (-M-, DE LA SOUL), dont l'orgue Hammond apparaît comme une guitare supplémentaire après l'harmonica, une bénédiction pour les amateurs de cet instrument. Les transitions sur "Noir c'est noir", la remontée sur "J'ai oublié de vivre", les solos sur "Rester vivant" et "Le pénitencier", maaah que c'est bon !

"L'envie" sans cuivres rejoint l'originale, et passe pour la meilleure version depuis longtemps (ces guitares, purée !), tandis que celle de "La terre promise" s'en éloigne, plus rapide, en ajoutant les cuivres justement et ça rend bien. Les reprises des années 50 et du King Elvis, "Mystery Train" en tête, sont excellentes. "L'idole des jeunes" donne toujours le sourire, Poupaud s'énerve délicieusement sur "O Carole", Dugmore suit Johnny de près sur "De l'amour"... Trois CDs ne sont point de trop pour toutes ces idées, même si le véritable concert d'un seul tenant s'arrête avec le deuxième ; le dernier est réservé aux bonus, morceaux enregistrés pendant la tournée. "Un dimanche de janvier" n'en est pas moins percutant (tout comme le BREL), bien entendu rattaché aux (divers) attentats, et même si ce morceau est connoté, c'est une facette de Johnny plus douce séduisante et trop peu exploitée, aussi bien en tout cas. Johnny impérial au chant, a-t-on besoin de préciser tout le long ? Johnny au top, malgré les excès, malgré la vie, jusqu'au bout...

Johnny "Seul", qui tente de "Rester vivant", fait un détour "Au café de l'avenir" sans chercher à "Te manquer", public chéri, voilà de quoi défendre dignement un album solide dont il retire les meilleurs moments. Et puisque qu'il y a deux albums à défendre cette fois, De l'Amour n'est certainement pas en reste, avec certains de ses meilleurs titres, et le concours de YODELICE aux guitares slide/baryton, seul invité d'honneur. Ce n'est pas plus mal d'ailleurs, car aussi "grand" soit-il, ce concert bruxellois apparaît comme plus personnel à plus d'un titre, avec l'appui des musiciens que Johnny préfère (Amy Keys de retour, après une visite à TOTO, de justesse pour porter la "bannière Phil Collins" jusqu'au bout puisque le trompettiste Harry Kim n'est plus là).

On en revient aux surprises, parfois de taille. Bien sûr, il y a quelques incontournables qu'on contourne facilement, afin de mieux recevoir "Je suis victime de l'amour", sans annonce du patron, rien, un morceau perdu d'un album oublié appelé La Peur (1982). De la traversée du désert par Johnny à cette période, il reste un "blues'n'roll" bien taillé. L'intéressé préfère miser sur la première moitié des années 70, avec une rareté extraite de Rock'n'Slow (1974), "Nadine", une autre de Je T'aime Je T'aime Je T'aime (1974), "J'ai pleuré sur ma guitare" (jolie ballade country), une de Insolitudes (1973), "J'ai besoin d'un ami" (folk non-moins beau), toutes de vraies réussites. Pourquoi n'a-t-il pas eu l'occasion de faire ainsi plus souvent, bon sang ? À mon avis, fort de cette expérience, il aurait continué, par la suite. Et si "Un dimanche de janvier" était pressenti pour terminer la sélection, on n'en est que mieux surpris avec "Tomber c'est facile", avant-dernier morceau de l'excellent album Country, Folk, Rock (1972), pas un "grand" final mais tout aussi bien, qui réunit le groupe pour la dernière fois.

La dernière. C'était la dernière, ainsi va la vie. En espérant que depuis un an, tu as continué la tournée, là-haut.
RIP Johnny.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET
2011-12 (2012)
Ange, Adele, Bennet et Pokémon




RENAUD
Marchand De Cailloux (1991)
Le meilleur (1)

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant, guitare)
- Robin Le Mesurier (guitares)
- Yarol Poupaud (guitares, direction musicale)
- Philippe Almosnino (guitare, choeurs)
- Geoff Dugmore (batterie)
- Laurent Vernerey (basse)
- Alain Lanty (piano, claviers)
- Jean-maximilien Méry (orgue hammond)
- Greg 'zlap' Szlapczynski (harmonica)
- David Mc Murray (saxophone ténor)
- Allen Hoist (saxophone baryton)
- Renaud Gensane (trompette)
- Thomas Henning (trombone)
- Amy Keys (choeurs)
- Carmel Helene (choeurs)
- Erick Filey, Stefan Filey (choeurs)
- Yodelice (guitares électriques, chant)


- live à Bruxelles (26 Mars 2016)
1. Introduction
2. Rester Vivant
3. O Carole
4. Noir C'est Noir
5. Requiem Pour Un Fou
6. J'ai Pleuré Sur Ma Guitare
7. Au Café De L'avenir
8. Oh ! Ma Jolie Sarah
9. Quelque Chose De Tennessee
10. Gabrielle
11. De L'amour
12. La Fille De L'été Dernier
13. Mystery Train
14. Blue Suede Shoes
15. Je Te Promets
16. L'envie

1. Fils De Personne
2. Le Pénitencier
3. Mon Coeur Qui Bat (en Duo Avec Yodelice)
4. Ma Gueule
5. L'idole Des Jeunes
6. Seul
7. Nadine
8. Que Je T'aime
9. Allumer Le Feu
10. Je Suis Victime De L'amour
11. La Musique Que J'aime
12. Quand On N'a Que L'amour

- titres Bonus, Enregistrés Durant La Tournée
1. Je Veux Te Graver Dans Ma Vie
2. J'ai Oublié De Vivre
3. La Terre Promise
4. I'm Left You're Right She's Gone
5. I'm Gonna Sit Right Down And Cry (over You)
6. Be-bop-a-lula
7. Elle Est Terrible
8. Le Bon Temps Du Rock And Roll
9. J'ai Besoin D'un Ami
10. J'la Croise Tous Les Matins
11. Jusqu'à Minuit
12. Dégage
13. Te Manquer
14. Un Dimanche De Janvier
15. Tomber C'est Facile



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod