Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (593)

Johnny HALLYDAY - En V.o. (1984)
Par MARCO STIVELL le 23 Août 2017          Consultée 244 fois

Le projet copieux de Johnny HALLYDAY perdu dans Nashville en ces années 1983-84 donne naissance à plusieurs parutions, comme nous l'avons vu. En V.O. est une sorte de cerise sur le gâteau, qui ne connaît pratiquement aucun succès et s'intègre timidement dans la discographie studio pléthorique de Johnny, avant que celle-ci ne prenne une toute autre tournure.

Il n'y a que six morceaux à se mettre sous la dent, mais c'est nettement suffisant pour qui connaît les albums du patron en anglais (Sings America's Rockin' Hits, 1962) et en d'autres langues étrangères, que nous ne citerons pas. Pierre Billon a au moins réussi à faire quelque chose d'honorable en la matière, même si l'effort reste limité.

En V.O. (ou "en version originale anglaise") se compose de six chansons dont quatre parues sur l'album Entre Violence et Violon (1983), et parmi les meilleures. C'est du moins le cas de "Signes Extérieurs de Richesse" ("On the Edge of the Edge"), "Pour Ceux Qui S'aiment" ("I'll Make You Believe in Love Again") et "Quand un Homme Devient Fou" ("When You Turn Out the Lights").

"Les Scellés Sur Ma Vie" ("Ain't No Stopping Me Now"), vaut surtout ici pour la hargne que met Johnny dans son chant et qui sonne bien avec son interprétation anglaise, même si on connaît son accent indigent. "Mono Rock'n'Roll" est la traduction des "Années Mono", morceau anecdotique du dernier album en date, Spécial Enfants du Rock.

Les textes anglais sont écrits par Stephen Stapley et E.A. Russel, et à ce stade de sa carrière, En V.O. est sans doute le meilleur disque de Johnny adapté dans une autre langue, par sa durée, mais aussi sa qualité, et une ou deux surprises bienvenues.

La principale reste "Casualty of Love", cette reprise inattendue de "Vertige de l'Amour", tube d'Alain BASHUNG et de l'auteur Boris Bergman, qui a déjà travaillé pour Johnny au moment de l'album Quelque Part un Aigle (1982), sur un titre. Un clip est même réalisé, avec des stripteaseuses mais sans vulgarité, et Johnny désabusé qui se promène au milieu. Plutôt sympathique, et c'est le seul élément qui évoque le rock parisien défendu par BASHUNG en ce début d'années 80.

Le meilleur, en dehors de la guitare qui reprend le riff de clavier original que tout le monde connaît, reste l'interprétation de Johnny qui n'a jamais aussi bien chanté en anglais, le son de sa voix, l'intonation rock'n'roll pour un morceau de soft-rock, et l'effet Sun Sound très 50's jusque dans le micro. Là où Johnny english sonne fort bien aussi, chose suffisamment rare pour être soulignée, c'est sur la tout aussi excellente "When You Turn Out the Lights", qui vaut le détour. Ça ne justifie pas l'achat (déjà pas forcément évident question disponibilité), mais à écouter.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


I MUVRINI
Live (2006)
Le live qu'on attendait




Katie MELUA
The House (2010)
La chanteuse ne ferait-elle que du grand ?


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant)
- Dale Sellers, Reggie Young, Russ Hicks (guitares)
- Mike Leech (basse)
- Jack Williams (contrebasse)
- Gene Krisman (batterie)
- Marcus 'pig' Robbins (claviers)
- Charlie Mccoy (harmonica)
- Georges Tipwell, Terry Head (violons)
- Denis Solee, Denis Goode (violons)


1. Casualty Of Love
2. Ain't No Stopping Me Now
3. On The Edge Of The Edge
4. Mono Rock'n'roll
5. I'll Make You Believe In Love Again
6. When You Turn Out The Lights



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod