Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
1988 Live à Bercy
1990 Dans La Chaleur De Bercy
2017 On A Tous Quelque Chose En Nou...
 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (687)

Johnny HALLYDAY - Pas Facile (1981)
Par MARCO STIVELL le 26 Juillet 2017          Consultée 647 fois

Pas Facile, en effet, pas facile d'aimer un album de cette époque ! Johnny HALLYDAY nous fait le coup de la chanson "Je t'aime moi non plus" comme c'est le cas depuis deux ans, surtout maintenant que le divorce avec Sylvie a été prononcé. "Je vais bien, je revis. On s'habitue, c'est fou... mais quand même c'est pas facile de vivre sans toi", grosso-modo.

La musique trucker-rock ou rock de routier, est plutôt sympa, les riffs sont bons, il y a plein de saxos. Du Johnny cliché à fond, mais comme on aime. La partie calme instrumentale du milieu arrive étrangement mais reste agréable. Il y a sur cette reprise de Brian CADD ("Yesterday Dreams", auquel on a enlevé tous les éléments disco, bien joué), comme un avant-goût des productions futures de HALLYDAY. Sauf que là, idée rime avec inspiration !

La chanson suivante va dans le même sens, "Je T'ai Aimée", sur un ton de ballade country, plus sucré, mais encore une fois la qualité est au rendez-vous. "Il Ne Faut Pas Me Ressembler", encore la même thématique de l'amour mais traîtée différemment. Pas mal du tout, monsieur Mallory (parfois secondé par Mort SHUMAN de nouveau).

Observons la pochette, sans s'attarder trop sur les biceps de Johnny qui suit la mode gonflette des années 80, effet Rocky Balboa, comme il se doit. Elle a une teneur humoristique, puisque l'autre homme du recto, en mauvaise posture, est remplacé au verso par une femme blonde... qui bat Johnny à plates coutures ! Preuve que la patron aime bien aller au bout des choses mais, conscient de sa mégalomanie, aime bien employer le second degré pour lui-même.

En tout cas, et en matière de bras de fer, il provoque les médias qui, au début de l'année 1981, avaient titré sa mort d'un cancer de la gorge, un peu trop rapidement. "J'en ai Marre", c'est son coup de gueule, parti d'une bonne idée mais qu'au final, l'auditeur ne peut prendre au sérieux ni aimer comme il pourrait, vu comment c'est tourné.

Pas un bon point pour Mallory cette fois, ni pour Erick Bamy, le choriste principal du patron qui n'a réussi quasiment aucune partition pour lui jusque là. Le vers "J'en ai marre qu'on sache qui couche dans ma baignoire" est peut-être une allusion discrète à Babeth Etienne, la petite brune actrice que courtise Johnny à l'époque mieux que ses plans d'un soir/mannequins habituels.

La relecture rapide et survitaminée du country "Ain't Much Fun" (Toby KEITH), "Le Rock'n'roll C'est Comme ça", n'est guère plus reluisante. Il ne suffit pas de jouer sur la nostalgie, de mettre du saxo hurleur ou une palanquée de guitares pour que ça fonctionne. Pourtant, il y a Geoff Whitehorn (IF, Roger CHAPMAN), John Giblin et Stuart Elliott (les musiciens de Kate BUSH).

Toute la seconde partie du disque est médiocre. Les choeurs de "Toujours le Même" sont trop prononcés et elle fait suite à trop de chansons centrées sur le même thème. Johnny en aura bien conscience au moment de réaliser son prochain "vrai" disque. Long Chris, déjà reparu sur le précédent, signe l'adaptation de "Street Sense", "La Ville", morceau-fleuve qui aurait mieux fonctionné s'il avait été délesté de ses éléments disco, à la manière de "C'est Pas Facile".

On pourrait parler de la ballade country hommage à James Dean, mais elle sonne trop "propre" musicalement et facile d'un point de vue textuel. Dans un style soft, "Bats-toi pour l'amour" est plus sympa, tout comme la prestation vocale de Johnny sur "Comme une Femme". Le tandem Mallory/Shuman y tente une approche musicale à la Bruce SPRINGSTEEN. D'ailleurs, la face B du single "Je T'ai Aimée", appelée "Le Coeur Fermé", a une couleur très "Hungry Heart".

Pas Facile n'est pas le pire album de Johnny au début des années 80, au contraire il reste l'un des plus intéressants, sans dépasser le stade moyen. C'est vraiment dommage pour cette production David Mackay (très en vue dans le soft-rock), avec des musiciens super (outre ceux déjà cités), Guard, Simpson, les choeurs de Taylor, Kenyon et des soeurs Chanter.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET
2005-06 (2006)
Aznavour, janis joplin, josquin desprez et klezmer




Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET
2011-12 (2012)
Ange, Adele, Bennet et Pokémon


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant)
- Geoff Whitehorn (guitares)
- Steve Simpson (guitares, violon, mandoline, choeurs)
- Michel Mallory (guitares, harmonica, choeurs)
- John Giblin (basse)
- Stuart Elliott (batterie)
- Duncan Mackay (claviers)
- Barry Guard (claviers, percussions, direction des cordes)
- Ron Asprey (saxophones)
- Mike Davis (trompette)
- Joe Fagin, Simon Bell (choeurs)
- Linda Taylor, Carol Kenyon (choeurs)
- Doreen Chanter, Irene Chanter (choeurs)


1. C'est Pas Facile
2. Je T'ai Aimée
3. Il Ne Faut Pas Me Ressembler
4. Bats-toi Pour L'amour
5. Comme Une Femme
6. Le Rock'n'roll C’est Comme ça
7. J'en Ai Marre
8. Il N'y A Plus De Géant à L'est D’eden
9. Toujours Le Même
10. Je Ne Pourrai Jamais L'oublier
11. La Ville



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod