Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (512)

Johnny HALLYDAY - Johnny Lui Dit Adieu (1965)
Par MARCO STIVELL le 5 Avril 2017          Consultée 262 fois

Que reste-t-il de Johnny HALLYDAY durant les mois de transition entre Johnny Reviens ! Les Rocks les Plus Terribles (juillet 1964) et son futur album 30 cm de l'été 1965 ? Pas grand-chose, mis à part une chanson mythique, "Le Pénitencier".

Ce n'est pas l'EP resté inédit paru en janvier 1965 qui fait exception à la règle, au constat d'un Johnny qui tente honorablement de rester dans les clous et de poursuivre sa carrière, en conformité avec les limites des permissions que l'armée lui concède, et qui doit grandement se faire aider pour cela.

Son beau-frère Eddie Vartan se débrouille pour que les arrangements de nouvelles chansons, plutôt des adaptations encore à ce moment, soient prêts et Johnny n'a qu'à poser sa voix. Il était temps que les choses bougent, à l'écoute de Johnny Lui Dit Adieu, même si cela doit encore prendre des mois.

Les quatre chansons proposées sont aussi vite oubliées qu'écoutées, sauf bien sûr pour certains fans qui se révèlent plus cléments et qui, peut-être à l'époque s'ils l'ont connue, attendent impatiemment une nouvelle production de leur idole.

Le son choisi est très proche des standards de la Motown qui grimpe en flèche en ce milieu d'années 60, exit le rock'n'roll donc. Il y a bien quelques guitares, Mick Jones apporte de belles couleurs sur "Un Ami Ça N'a Pas de Prix", et la batterie de Tommy Brown fait un excellent boulot tout le long.

Les textes restent démesurément naïfs, et la présence de l'orchestre, choeurs et trompettes, bien trop envahissante. Les tics de la variété sont ce qu'ils sont. Même en étant fidèle, "Johnny Lui Dit Adieu" n'égale aucunement la sensualité de "Tell Her Johnny Said Goodbye" par Jerry JACKSON, qui présentait des choeurs gospel plus beaux.

Celle de "Moody River" ("Maudite Rivière") est à peine meilleure que toutes les autres, mais l'originale de Pat BOONE est une ballade country, nettement plus lente et il y a donc là un véritable travail de refonte. "On Te Montrera du Doigt" est énervante à cause de son refrain, malgré des paroles déjà mieux choisies, incisives comme les guitares. Johnny semble en pilote automatique tout le long.

Bref, on ne parle de cet EP mineur et oublié que pour combler le vide de quelques mois, par souci d'exhaustivité et afin de profiter un peu plus des pochettes de Johnny bidasse.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Alain SOUCHON
Ultra Moderne Solitude (1988)
Pop-soft et ultra inspirée




SOUSBOCK
Une Ombre Qui Danse (2008)
Simply the best

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Johnny Lui Dit Adieu
2. On Te Montrera Du Doigt
3. Un Ami ça N'a Pas De Prix
4. Maudite Rivière



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod