Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY-ROCK\'N\'ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
1988 Live à Bercy
2017 On A Tous Quelque Chose En Nou...
 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (615)

Johnny HALLYDAY - Destination Vegas (1996)
Par MARCO STIVELL le 30 Août 2017          Consultée 366 fois

Quel enthousiasme ! Il est rare de voir Johnny sourire autant sur ses pochettes, très rare même ! La dernière fois remonte à 1964, avec Le Pénitencier (sur À Partir de Maintenant, 1980, il n'est pas aussi bien mis en valeur). Trente-deux ans plus tard, Johnny militaire est devenu Johnny cowboy, la cinquantaine bien sonnée. Il a son look jeune imberbe et cheveux longs (très, très longs même, à un moment), encore marqué par la période Adeline Blondieau. 1996 est l'année où il se marie avec Laeticia Boudou, avant que celle-ci n'ait l'influence que l'on sait.

Musicalement, nous sommes dans ses années anglo-saxonnes du milieu des années 90, avec une forte dose de soleil et de far-west. Johnny HALLYDAY adapte (ou réadapte) des standards qu'il a déjà chantés, une formule reprise sur l'album Ça Ne Change Pas un Homme (1991) après plusieurs années de disques "à auteur". Il chante en anglais comme sur Rough Town (1994), et il y a le son direct et acoustique du dernier en date, Lorada (1995), peut-être pas son meilleur album mais qui reste le favori de votre serviteur.

Destination Vegas, résumé de ces années-là, contient une autre particularité : c'est un nouveau disque hybride, comme on n'en avait plus eu depuis Solitudes à Deux (1978) et dans une moindre mesure Drôle de Métier (1984). Johnny nous a sorti plein de live, parfois du faux-live enregistré en répétition des concerts. Ici, on a les deux. Sur le modèle des années Nashville en 83-84, le spectacle de Johnny dans la capitale du jeu est aussi son dernier effort empreint d'une certaine fraîcheur avant longtemps et une kyrielle d'albums variété ou de live en grosse configuration d'orchestre.

C'est ce que l'on apprécie globalement, même si la qualité n'est pas non plus très élevée. Un peu à l'image du live de 1981, l'emploi d'un groupe réduit se fait ressentir par rapport aux live habituels. Avec l'âge et le succès massif des années 80, on verse aussi bien dans l'ambiance de stade que le rock'n'roll à (grand-)papa. Mix de l'indéboulonnable Chris Kimsey, gros son pour les musiciens dont certains ont été gardés depuis les sessions Lorada : le bassiste Phil Soussan, l'harmoniciste Christophe Dupeu et le batteur (ex-KING CRIMSON) Ian Wallace.

Un excellent groupe complété par Erick Bamy, la doublure vocale de Johnny, Shane Fontayne et bien sûr Robin Le Mesurier aux guitares, ainsi que Jimmy Roberts au saxophone, moins bavard mais pas loin d'être aussi flamboyant que Bruce Deal en 81. Les adaptations de textes sont signées majoritairement par Jean Fauque, peu convaincant d'ailleurs sauf sur "Monnaie Monnaie", un des rares titres où Johnny fait son crooner à l'ancienne. Philippe Labro revient pour deux essais dont le marquant "Comme un Roc" emprunté à Bob SEGER, souvenir d'une jeunesse forte et perdue.

Rock'n'roll, rhythm'n'blues, southern-rock et ballades country se côtoient en un mélange homogène, d'un niveau convenable et avec une bonne énergie. Johnny et son accent anglais forcent toujours le sourire sur "High Heel Sneakers" (très bonne reprise de Tommy TUCKER avec un son de stade) et sur "Love Me Tender", classique du King Elvis. Néanmoins, c'est toute la musique qu'il aime, on ne peut le lui enlever ni le lui reprocher, en tout cas bien moins que certaines expériences futures.

Il y a plus contestable, comme "Chanter Pour Toi", plaidoyer pour les communautés amérindiennes qui semble échappé des sessions Cadillac (1989), car composé par le fiston David sur un texte d'Etienne Roda-Gil. Un blues années 80 pour masses qui sonne comme "Simply the Best" de Tina TURNER, avec des cuivres en plastique. On préfère lorsque les claviéristes Tim Moore et Ian Kewley jouent de l'orgue Hammond ou de beaux solos de piano en faisant monter la sauce sur "Comme un Roc", tandis qu'on attend le solo de sax.

Ou alors, le groove r'n'b et l'harmonica chaleureux de "Je Vais Te Secouer", les passes de Le Mesurier et Fontayne sur le mythique "Born on the Bayou" de CREEDENCE, sans oublier une jolie reprise de l'ami Eddy MITCHELL, "Sur la Route de Memphis" que Johnny s'approprie fort bien. Profitons donc de ces derniers instants de spontanéité et de ce qui fait l'identité première de Monsieur HALLYDAY.

A lire aussi en ROCK par MARCO STIVELL :


DIRE STRAITS
On The Night (1993)
Le live honni de dire straits, partout sauf ici.




MOSTLY AUTUMN
Live 2009 (2010)
Enfin le live qu'on attendait


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant)
- Robin Le Mesurier, Shane Fontayne (guitares)
- Phil Soussan (basse)
- Ian Wallace (batterie)
- Tim Moore, Ian Kewley (claviers)
- Jimmy Roberts (saxophone ténor)
- Christophe Dupeu (harmonica)
- Erick Bamy (choeurs, direction musicale)


1. Je Vais Te Secouer
2. Miss Claudie
3. Memphis Est Loin D'ici
4. La Ville Des âmes En Peine
5. Dans Le Bayou (born On The Bayou)
6. Hi Heel Sneakers
7. Sur La Route De Memphis
8. Chanter Pour Toi
9. Love Me Tender
10. Rouler Sur La Rivière (proud Mary)
11. Jolie Petite Rock'n'rolleuse
12. Monnaie, Monnaie
13. Comme Un Roc



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod