Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
1988 Live à Bercy
1990 Dans La Chaleur De Bercy
1993 Bercy 92
Parc Des Princes 1993
1996 Lorada Tour
1998 Stade De France 98 : Johnny Al...
2000 100 % Johnny : Live à La Tour ...
Olympia 2000
2003 Parc Des Princes 2003
2006 Flashback Tour : Palais Des Sp...
2017 On A Tous Quelque Chose En Nou...
 

- Style : Dick Rivers , Eddy Mitchell
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (871)

Johnny HALLYDAY - 100 % Johnny : Live à La Tour Eiffel (2000)
Par MARCO STIVELL le 8 Avril 2018          Consultée 372 fois

Après avoir investi le plus grand, au sens large, d'une salle, on peut bien viser le plus haut. C'est ce que Johnny HALLYDAY pense lorsqu'en l'an 2000, il souhaite fêter ses 40 ans de carrière. L'idée d'un concert gratuit sur le Champ de Mars et devant la Tour Eiffel reste une idée très chic de la part de l'idole des plus-franchement-très-jeunes, avec son groupe déjà employé deux ans plus tôt au Stade de France.

Ce qui pourrait être une grande messe rock'n'roll (pardon : "roooock'n'roooooooooooll !!") reste d'abord une envie de marquer le coup sur le papier, mais sur le plan musical, pour le principal intéressé, est-ce réellement symbolique au final ? Après le "concert de l'an 2000" en 1969, après le Parc des Princes 93, que reste-t-il de Johnny pour son véritable concert de l'an 2000 au pied du symbole français qui est le seul retenu dans les images et les films ? (heureusement, les chansons font preuve d'un tout autre goût avec le pont d'Avignon !)

Eh bien, pas grand-chose. Non pas que le concert soit mauvais, au contraire, mais il est plutôt pépère, quand on aurait aimé voir Johnny, bientôt sexagénaire il est vrai, sortir un peu de ses gonds, délaisser les chansons habituelles et pointer la grosse artillerie, quitte à rendre la sélection plus festive (c'est un anniversaire !), comme dirait mon ami et collègue Baker. Même le spectacle de 98 était bien chargé en medleys, en plaisir renforcé par une liste de titres qui balayait largement la meilleure période de sa carrière. Bien sûr, il conserve "Le Pénitencier" (avec un Robin Le Mesurier toujours très comme il faut), "Je Suis Né Dans la Rue", "Je Veux Te Graver Dans Ma Vie" etc, pour un beau début de concert.

A contrario, on a la pire intro, des synthés bien baveux, quelques cymbales, une explosion, juste parce qu'il fallait que ça démarre, quoi. J'espère qu'Yvan Cassar a bien touché ses royalties là-dessus, lui qui l'a composée. C'est le signe que les claviers reviennent un peu à l'avant, au moins, et puis le public s'en moque, il est heureux, Johnny est là ! Les cuivres, pour le coup, sont très en retrait, quoique flamboyants durant les moments où ils viennent ("Le Feu"...). Un seul solo de saxo, pour « Aimer Vivre », c'est rare pour Johnny en live, du coup les Vine St. mettent les bouchées doubles sur ce glorieux final très gospel et énergique qu'on est contents de retrouver !

Quelques autres retours sont à saluer comme "Le Chanteur Abandonné", sans sax et très proche de sa version originale pour la toute première fois, alors que "Tennessee" semble presque creux en l'absence du phrasé de piano. Drôle de parti-pris ! En tout cas, Johnny fait honneur à son disque blanc de 85, pratiquement plus qu'à son dernier en date, qui est pourtant son plus gros succès discographique. Trois chansons de Sang Pour Sang, la première, la dernière, jouées sans surprise mais non sans émotion, quoiqu'on apprécie moins l'intervention de Sonia LACEN (belle opportunité pour elle quand même !) sur "Vivre Pour le Meilleur", que celle de Lara FABIAN en 98.

Surtout, ce qu'on apprécie moins dans ce live, c'est la batterie. Purée ! Dès le début, sur "Allumer le Feu", on sent que le rythme patauge un brin, mais à partir du morceau suivant, on se demande "pourquoi Walfredo Los Reyes Jr ?" Musicien de SANTANA, d'accord, mais enfin, c'est très, très poum-tchack, trop souvent, tout le temps. S'il lui réserve la place d'honneur à la fin de la présentation du groupe, juste avant Erick Bamy, Johnny se demande lui-même s'il a fait un choix judicieux au moment où il écorche son prénom (Walfredro). Il faut attendre une prestation blues traditionnelle sur "La Musique Que J'aime", pour qu'il arrive à convaincre, l'ami Los Reyes !

La guitare par contre, rien à redire, outre le solo du "Pénitencier", mention spéciale aux arpèges de Brian Ray au milieu de "Qu'est-Ce Que Tu Croyais ?", car si Johnny fait peu de surprises dans ses set-lists, au moins elles sont souvent judicieuses. Quel bonheur de retrouver cet inédit de l'année 79, un de ses meilleurs titres de l'époque, voire tout court ! La voix est peut-être moins là, mais elle l'est toujours. Et si celle de Florent PAGNY ne nous reste décidément pas en tête, pas plus que celle de Jean-Louis AUBERT sur « Fils de Personne », on peut au contraire saluer l'intervention des RITA MITSOUKO sur "Ma Gueule" (les voix de Catherine et Johnny se complètent parfaitement !) et celle de Nawfel, un solo de guitare hautement révélateur d'un talent précoce. 14 ans, le gamin !

Pour les autres choses inattendues qui font plaisir, deux medleys dont un instrumental et "Peter Gunn" fonctionne beaucoup mieux ainsi, tandis que l'autre se termine avec "Joue Pas de Rock'n'Roll Pour Moi" qu'on a déguisé avec un tempo à la Bo Diddley. C'est avec une certaine modestie que Johnny rend hommage à Edith PIAF pour le final du concert et on ne peut que se laisser convaincre ; avec un certain flair aussi qu'il exhume "Deux Etrangers", bombe musicale d'un album médiocre et complètement perdu dans sa vaste carrière (En Pièces Détachées, 1981). Surtout, mis à part quelques envolées de violons, il nous a bien dispensé de tous les arrangements "à la Cassar" et d'une face symphonique grandiloquente.

Du coup, les points faibles du live précédent se transforment en d'autres ici, et à l'inverse, il y a des moments tout aussi forts, pour d'autres raisons ! Chaque tournée révèle ses attraits décidément, ses temps morts aussi, mais le capitaine n'est pas encore près de lâcher la barre. Son fidèle second par contre, oui.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


SOUSBOCK
Lune Et L'autre (2010)
Quand les autres écrivent pour Sousbock...

(+ 1 kro-express)



Les MUSICIENS DU LYCéE MILLET
2006-07 (2007)
The eagles, diana ross, the chieftains et fauré


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant, guitare)
- Yvan Cassar (arrangements, direction musicale)
- Erick Bamy (choeurs, direction musicale)
- Brian Ray, Robin Le Mesurier (guitares)
- Reggie Hamilton (basse)
- Walfredo Los Reyes Jr (batterie)
- Thomas Michael Canning, Tim Moore (claviers)
- Harry Kim (trompette)
- Arturo Velasco (trombone)
- Daniel Fornero (trompette)
- Ray Hermann (saxophone)
- Jessica Plessel, Angéline Annonnier (choeurs)
- Johanna Manchec, Jericka Jacques-gustave (choeurs)
- Caroline Collombel, Hélène Corbellari (violon)
- Florence Veniant, Nathalie Carlucci (violon)
- Marylène Vincituerra, Belinda Peake (violon)
- Florence Hennequin, Audrey Bocahut (violon)


1. Introduction
2. Allumer Le Feu
3. Je Suis Né Dans La Rue
4. Je Veux Te Graver Dans Ma Vie
5. Le Pénitencier
6. Quelque Chose De Tennessee
7. Vivre Pour Le Meilleur (avec Sonia Lacen)
8. Sang Pour Sang
9. Medley : Noir C'est Noir...
10. Deux étrangers
11. Ma Gueule (avec Les Rita Mitsouko)
12. Le Feu
13. Medley Instrumental
14. Que Je T'aime
15. Fils De Personne (avec Jean-louis Aubert)
16. Quelques Cris
17. Le Bon Temps Du Rock And Roll
18. Le Chanteur Abandonné
19. Gabrielle
20. Derrière L'amour
21. Qu'est-ce Que Tu Croyais ?
22. La Musique Que J'aime (avec Florent Pagny Et Nawfe
23. L'envie
24. Aimer Vivre
25. Non, Je Ne Regrette Rien



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod