Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIéTé-FOLK-ROCK   |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 1 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (564)

Johnny HALLYDAY - Country, Folk, Rock (1972)
Par MARCO STIVELL le 25 Juin 2017          Consultée 312 fois

1972 est encore une année faste pour notre Johnny national, en bonnes choses et en moins bonnes. Il y a sa nouvelle incursion dans le cinéma avec le tube "L'Aventure, C'est l'Aventure" pour le film du même nom de Claude Lelouch, avec Lino Ventura, Jacques Brel, Charles Denner et tant d'autres, Johnny compris. Chanson plutôt bonne, quoiqu'on y ressent le principe de commande.

HALLYDAY se sent plus libre sur son seul album de l'année. Country Folk Rock porte bien son nom et marque un nouveau pas pour l'artiste qui vient de rencontrer un certain Michel Mallory. Voilà un pseudonyme bien parisien pour Jean-Paul Cugurno, né en Corse à Monticello, là même où Jacques DUTRONC se retire pour des décennies. Johnny, un peu moins âgé, se lie d'amitié avec lui. Ancien chanteur country et parolier de Claude FRANÇOIS, il reste auprès du patron pendant neuf ans et travaille même pour Sylvie.

L'auteur Corse apparaît au moment où Johnny se détache de Ralph Bernet, le Marseillais ex-cireur de chaussures qui, néanmoins, signe la moitié des adaptations du nouvel opus. Sur le modèle Flagrant Délit, Johnny revient en arrière et les quelques compositions réalisées avec Michel Mallory sont situées au début essentiellement. La dynamique "Hello US USA" figure au générique du documentaire J'ai Tout Donné par François Reichenbach dont nous avons parlé pour le live précédent et qui sort cette même année. On retient surtout "Ma Main au Feu" et ses tournures malignes ainsi que "Joe, la Ville et Moi", western en chanson folk. Et bien sûr, l'adaptation du hanté "Salvation"/"Sauvez-Moi", décisif pour le rapprochement avec Mallory.

Cet album est donc très américain, plus que le précédent, et Johnny engage tout un tas de guitaristes pour marquer la fin de l'ère Mick Jones. Outre lui-même, on trouve "Rolling" Azoulay et Jerry Donahue comme en 1971, l'excellent Patrice Tison mais aussi Don Preston sur "Viens le Soleil" ("Sunshine" à l'origine) et son superbe rock sudiste. Nous sommes en plein dans les années dorées de LYNYRD SKYNYRD, ALLMAN BROTHERS BAND et Johnny s'en nourrit copieusement. L'album, déjà partiellement enregistré à Paris et Londres, est complété à Los Angeles.

Un régal que ce Country Folk Rock, qui renferme des pépites comme l'adaptation du "Love Taker" de Gary WRIGHT en "Toi, Qui Voles l'Amour" par un Ralph Bernet très appliqué. La musique est sophistiquée, rugueuse et Johnny met la hargne qu'il convient. On apprécie également sa prestation sur "Comme Si Je Devais Mourir Demain", parenthèse hippie que l'on doit à Patrick Lemaître et l'auteur Jean-Pierre Lang. Dernière composition, celle de Claude Moine alias Eddy MITCHELL et son ami Pierre Papadiamandis, la très dense "Comme un Lion en Hiver".

À part le pseudo accent italien de la nouvelle version d'"Essayez" (album Vie, 1970), "E Dio Creo la Donna" -mais on en reparlera dans quatre ans ! -, ce disque est excellent de bout en bout. Il est auréolé par la présence d'excellents musiciens, Tommy Brown, la bassiste californienne Carol Kaye, des guitares slide ensoleillées et l'harmonica de Billy Workman sur "Joe, la Ville et Moi".

Workman est le jeune frère de la grande Nanette, parmi les choeurs massifs et pour la dernière fois. Johnny et elle sont hyper-proches, malgré une presse et un public français très partisans qui préfèrent Sylvie et la (hum !) fidélité de Johnny. Ce dernier écrit pour Nanette un 45 tours très bon et comprenant un duo vocal, mais la belle histoire prend fin violemment. Pour cette musicienne exceptionnelle, Américaine du Deep South alors bien marquée par la drogue et pour le moins libérée sur le plan relationnel, son plus grand chagrin reste la séparation d'avec Johnny. Elle devient un sex-symbol en incarnant "Lady Marmelade" en 1975, juste après Patti LaBELLE, et s'illustre dans STARMANIA en 1978, tout en menant une carrière solo jalonnée d'albums intéressants.

HALLYDAY veut terminer son année par un projet dingue (et même deux, mais son Cinecittà français ne verra jamais le jour). Le Johnny Circus est calqué en partie sur le show des ROLLING STONES en 1968, mélangeant tournée musicale avec spectacles de cirque. Ce qui nécessite beaucoup de moyens et reste comme un excellent souvenir en lui-même. Hélas, il se solde par un désastre financier et le patron en garde quelques séquelles pour des années.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Phil COLLINS
Tarzan (1999)
Phil bosse pour disney, tant mieux




ZUCCHERO
Menta E Rosmarino (1997)
Chanson exceptionnelle


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant, guitare)
- Mick Jones, Jean-pierre Azoulay (guitares)
- Ben Benay, Joey Cooper (guitares)
- Don Preston, Jerry Donahue (guitares)
- Patrice Tison, Patrick Lemaire (guitares)
- Carol Kaye (basse)
- Tommy Brown, Earl Palmer (batterie)
- Craig Doerge (piano)
- John Gallie (orgue)
- Billy Workman (harmonica)
- Nanette Workman, Madeline Bell, Lisa Str (choeurs)


1. Ma Main Au Feu
2. Joe, La Ville Et Moi
3. Hello Us Usa
4. Mon Amour à Marie
5. Comme Si Je Devais Mourir Demain
6. E Dio Creo La Donna
7. Rien N'vaut Cett'fille-là
8. Viens Le Soleil
9. Toi, Tu Voles L'amour
10. Sauvez-moi
11. Tomber C'est Facile
12. Comme Un Lion En Hiver



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod