Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK'N ROLL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
1988 Live à Bercy
2017 On A Tous Quelque Chose En Nou...
 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (616)

Johnny HALLYDAY - Spécial Enfants Du Rock (1984)
Par MARCO STIVELL le 22 Août 2017          Consultée 340 fois

Spécial Enfants du Rock, dont le nom impersonnel renvoie à celui de l'album Salut les Copains en 1961, est la deuxième partie du coffret Nashville 84 paru en février. Tout comme Drôle de Métier et En V.O., elle est publiée sur un disque séparé à la fin du mois de mars.

Le nom est aussi bien sûr celui de l'émission/documentaire Enfants du Rock présentée par Antoine De Caunes et dont un numéro particulier est consacré à l'expérience de Johnny proposée cette année. On le voit marcher dans Nashville, il joue les nouvelles chansons mais aussi et surtout les duos avec de grandes stars américaines qui constituent le principal intérêt de ce disque.

On trouve des doublons avec Drôle de Métier, mais ce ne sont que les titres inspirés du rock à papa ou qui sonnent anciens tout simplement, à l'exception de "J'aimerais Pouvoir Encore Souffrir Comme Ça", seule ballade d'esprit 80's conservée. Malgré les arrangements live et sachant que ces titres sont brûlants d'actualité, cela alourdit l'ensemble qui aurait gagné à ne former qu'un disque court à l'instar d'En V.O.

Les duos valent le détour. L'énergie rock'n'roll n'est pas de prime jeunesse mais demeure encore plus que bonne. Johnny revisite les plus grands tubes des 50's, rejoint par Carl PERKINS sur son mythique "Blue Suede Shoes". Le son est propret, mais les deux voix se mêlent avec bonheur, pareil sur "Honey Don't".

Brian SETZER et ses Matous (les STRAY CATS) viennent chauffer encore l'ambiance sur la reprise de "Johnny B. Goode"/"Johnny Reviens", une version franglaise fort réussie où chacun chante son couplet. HALLYDAY et SETZER y mettent une hargne bienvenue.

Le déluge rock'n'roll retombe et se fige au moment de l'arrivée de Tony Joe WHITE. Excellent guitariste mais dont, personnellement, je n'aime ni la voix ni son plus grand tube que reste "Polk Salad Annie".

Comme ailleurs, l'intérêt principal réside dans la rencontre entre deux artistes célèbres qui se font plaisir. Ils recommenceront des années plus tard, et au même moment, ils enregistrent une version de "Gabrielle" restée inédite pendant dix ans.

Plus classieuse est la partie folk de l'opus. Don EVERLY et Johnny prennent chacun une guitare et gravent un magnifique "Nashville Blues" épuré, meilleur que la version qui figure sur Drôle de Métier. Les deux voix sont au diapason, l'émotion à son comble.

De même, lorsque Johnny fait la cour à la merveilleuse Emmylou HARRIS sur "If I Were a Carpenter". Emmy apporte la présence féminine qui manquait à ce titre ; le patron l'a déjà pourtant souvent repris avec classe.

Restent en bonus une poignée de moments inédits par Johnny en solo. "Les Années Mono" est un rockabilly qui joue une nouvelle fois la carte de la nostalgie, frais mais anecdotique. Il y a en revanche une version de "L'idole des Jeunes" nouvelle et très belle.

Johnny la chante plus grave, sur fond de claviers 80's emphatiques qui lui donnent une couleur crépusculaire. Arrangée par Eric Bouad, cette reprise se termine par une évocation du "Stars and Stripes", l'hymne américain, des sirènes de police, une voix féminine planante... C'est le seul moment créatif qui rappelle que nous sommes dans la période où Pierre Billon est présent.

La qualité est relative, mais encore une fois, cette parenthèse Nashville placée sous le signe du plaisir devrait en transmettre au moins un peu aux amateurs et aux curieux.

A lire aussi en ROCK'N ROLL par MARCO STIVELL :


Johnny HALLYDAY
Rock à Memphis (1975)
Retour au rock'n'roll.




Johnny HALLYDAY
Johnny Et Ses Fans Au Festival De Rock'n'roll (1961)
Faux live


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant, guitares)
- Carl Perkins (guitare, chant)
- Brian Setzer (guitare, chant)
- Slim Jim Phantom (batterie)
- Lee Rocker (contrebasse)
- Don Everly (guitare, chant)
- Tony Joe White (guitare, chant)
- Emmylou Harris (guitare acoustique, chant)
- Reggie Young, Dale Sellers, Russ Hicks (guitares)
- Mike Leech (basse électrique)
- Jack Williams (basse acoustique)
- Gene Chrisman (batterie)
- Marcus 'pig' Robbins (claviers)
- Charlie Mccoy (harmonica)
- Georges Tipwell, Terry Head (cuivres)
- Denis Solee, Denis Goode (cuivres)
- Érick Bamy, Pierre Billon, Éric Bouad (choeurs)


1. Toi Tais Toi
2. Mon P'tit Loup (ça Va Faire Mal)
3. J'aimerais Pouvoir Encore Souffrir Comme ça
4. Saoule à Mourir
5. Quand ça Vous Brise Le Cœur
6. Je Sais Que Tu Ne Peux Pas Trouver Mieux Ailleurs
7. L'idole Des Jeunes
8. Blue Suede Shoes (avec Carl Perkins)
9. Les Années Mono
10. If I Were A Carpenter (avec Emmylou Harris)
11. Polk Salad Annie (avec Tony Joe White)
12. Johnny B. Goode (avec Les Stray Cats Et Carl Perki
13. Nashville Blues (avec Don Everly)
14. That's All Right Mama (avec Les Stray Cats)
15. Honey Don't (avec Carl Perkins)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod