Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  REMIX

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 1 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (564)

Johnny HALLYDAY - Black Es Noir (1981)
Par MARCO STIVELL le 30 Juillet 2017          Consultée 228 fois

Le triste souvenir de l'album italien de Johnny HALLYDAY, paru en 76, est encore présent lorsque l'on tombe sur ce disque en espagnol. Il est exclusivement destiné aux pays parlant le castillan, à la toute fin de l'année 1981 en Espagne et au Pérou (Canta en Español), puis début 82 en Argentine, en Equateur, en Colombie et au Vénézuela (Canta en Castellano). Le CD de 2008 emploie le titre Black es Noir que nous reprenons ici, même s'il n'y a plus d'espagnol que le "es".

Cela reste toujours mieux que Johnny qui n'a, lui, vraiment rien d'espagnol. Comme pour l'italien, il garde l'accent le plus français qui soit, même si on le remercie de prononcer plus ou moins bien la syllabe "ón" comme dans "desilusión". Pas de roulement de "r" là non plus, presque pas de "v" prononcé "b", pas de "jota" ("j" devenu "r"), pas de "c" dur ("ciudad"...). Osera-t-on lui conseiller l'album en provençal, pour joindre les deux bouts ? Pesqui pas! Certainement pas !

Le seul bon "v", c'est lorsqu'il chante "Me Olvide de Vivir", "J'ai Oublié de Vivre", sans doute conseillé par Julio IGLESIAS qui adapte le texte (tous les autres sont de Carlos Toro). La filiation entre la nouvelle musique et les tubes de l'ancien footballeur n'est pas incongrue, ils la chantent d'ailleurs en duo à la télé. Après, Johnny qui interprète de la variété pour dames façon latin lover à la Julio, voilà de quoi nous faire bien rire.

L'intérêt ici donc, par rapport à l'album italien, c'est que les musiques sont réenregistrées. Un effort louable en soi, mais qui ne manque pas de nous déconcerter. C'est complètement dément d'entendre "Noir C'est Noir" en version disco-new wave-SANTANA, avec les guitares électriques et la batterie Simmons très 80's qui se mélangent aux boucles électroniques du Synclavier et aux percussions latinos, timbales etc. Tout pourrait sonner ridicule au possible – ce début, purée -, mais dès que Johnny se met à chanter, ce n'est pas mal ; ça pourrait être pire. À ne surtout pas comparer avec sa version précédente, la plus connue de "Noir C'est Noir", bien entendu...

Que dire de cet "Avé Maria" qui reprend le thème musical de "Stand By Me" et le mélange avec le classique angélique de Franz SCHUBERT ? C'est ultra-kitsch, assez rigolo, mais du grand n'importe quoi. Pierre Billon est désormais aux commandes et de manière durable, ça commence fort. "El Penal"/"Le Pénitencier", malgré une bonne intro, vire rapidement en musique de karaoké. Et Johnny qui en fait des tonnes, avec son espagnol plus que bancal...

Pourtant les musiciens français employés ne manquent pas de classe : Sauveur Mallia (basse), Slim Pezin (guitares), Emmanuel Roche (percussions), Celmar Engel (synthétiseur)... Johnny retrouve Roger Loubet (claviers) comme pour Hamlet. Après, c'est vrai qu'on peut difficilement faire mieux que Joe Hammer (BALAVOINE, GOLDMAN...) en matière d'80's très connotées, "Yo Te Amo"/"Que Je T'aime" vous le prouve, si toutefois vous avez le courage d'écouter. L'espagnol selon Johnny, les synthés emphatiques et la batterie karaoké, miam ! Venez goûter, si si señor, ¡caramba!

Certaines chansons comme "Derrière l'amour" ("Destra del Amor") ont gardé leur couleur musicale d'origine, puisqu'on sait que Johnny faisait paraître les traductions sur singles en même temps que les albums. C'est aussi le cas de "Gabrielle", qui commence normalement avant d'être totalement refondue en nouvelle version rock, plutôt pas mal d'ailleurs ! Reste le problème de la langue, mais bon, ça c'est partout. "Gabriela..." Il n'y a que Johnny pour nous faire ça !

N'est pas Nana MOUSKOURI ni Angelo BRANDUARDI qui veut. Contrairement à eux, HALLYDAY n'a pas fait des versions de tous ses disques en cinq langues différentes, tant mieux. On ne vous encourage guère à écouter "l'album espagnol", sauf si vous voulez rire un bon coup et, par curiosité, entendre des versions inédites de tubes.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


ZUCCHERO
Live At The Kremlin (1991)
Des Italiens et des Russes.




Gilles SERVAT
L'albatros Fou (avec Triskell) (1990)
Magnifique album de pop celtique


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant)
- Joe Hammer (batteries)
- José Souc, Pierrot Theodoris (guitares)
- Slim Pezin (guitare solo)
- Sauveur Mallia (basse)
- Emmanuel Roche (percussions)
- Roger Loubet (claviers)
- Celmar Engel (synthétiseurs)
- Pierre Billon, Bruno Victoire, Carlos To (choeurs)


1. Black Es Noir
2. Avé Maria
3. Destra Del Amor
4. Gabriela
5. Requiem Por Un Loco
6. Me Olvide De Vivir
7. El Penal
8. Te Sigo Fiel
9. Toda La Musica Que Amo
10. Yo Te Amo



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod