Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK-VARIéTé  |  STUDIO

Questions / Réponses (2 / 6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
1988 Live à Bercy
2017 On A Tous Quelque Chose En Nou...
 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (615)

Johnny HALLYDAY - Quelque Part Un Aigle (1982)
Par MARCO STIVELL le 3 Août 2017          Consultée 1036 fois

Quelque Part un Aigle. Quelque Part. Quel... Quelle... pochette... affreuse !

Début 1982, Johnny HALLYDAY cesse de travailler avec Michel Mallory, le seul Corse cowboy qu'il connait, son collaborateur principal depuis 1972. On le retrouvera beaucoup plus tard. Pour l'heure, Johnny s'en remet à Pierre Billon, un nom que l'on connait déjà car il a composé la musique de "J'ai Oublié de Vivre" en 1977 ainsi qu'une ou deux autres au même moment.

Quelque Part un Aigle, leur premier vrai album en commun (on met de côté les reprises en espagnol, parues fin 81), nous surprend dès sa pochette, à ranger dans le classement historique de celles qui font le plus mal aux yeux. Franchement ! C'est quoi ? Pourquoi ? Où suis-je ? Maman ! Le délire espagnol poussé à bout, des couleurs de Pérou ou de Bolivie, Johnny a rencontré le sorcier Billon, parti en voyage initiatique dans les Andes et qui l'a transformé en aigle ou en condor...

Cette pochette surréaliste fait écho à celle de l'ancienne muse de Salvador Dali, Amanda LEAR pour son album Never Trust a Pretty Face (1979). C'était leur truc, aux stars, à l'époque. En tout cas, l'arrivée de Pierre Billon est bien illustrée par les mots "délire", "n'importe quoi". De fin 81 à fin 84, cette période de la carrière de Johnny est contestée, on comprend pourquoi ici au moins. Déjà qu'aucun tube ne ressort, il suffit d'écouter Quelque Part un Aigle pour s'en convaincre.

"L'hosto", "La Caisse" sont des titres rock ultra-poussifs, avec des textes indigents, souvent inadaptés malgré leur second degré. Billon en écrit la moitié sur l'ensemble de neuf chansons, mais on ne peut ne peut pas lui en imputer la seule responsabilité. Philippe Labro revient pour un "Mon Amérique à Moi" totalement risible, loin du "Poème sur la 7ème", avec une musique composée par Eric Bouad (futur MUSCLÉS). L'orchestre débute par "God Save the Queen" là où on aurait dû avoir "Stars'n'Stripes" ou "Land of Hope and Glory", ce n'est pas une blague !

L'écoute de ce disque est bien dérangeante. Mis à part quelques arpèges acoustiques en introduction de "Montpellier" et "Sage Pour Vous", on ne croit à rien du tout, aucune idée, et on se demande comment Johnny et son équipe ont pu y arriver, eux. L'artiste compose toutes les chansons mais pas comme sur l'album Johnny Chante Hallyday (1965) puisqu'il est constamment aidé. Entre les textes et la musique, ils sont trois, quatre, parfois cinq à s'y mettre, diantre !

Quand on croit tenir une bonne chanson, la sauce retombe vite, en atteste "Cure de Blues". "Quand j'marche à côté d'mes shoes, j'me fais une cure de blues", ça vous donne une idée des paroles du disque et c'est pourtant du Mallory, ses toutes dernières ! Et Johnny qui chante sans se soucier de rien, avec sa hargne et tout. Sur "La Caisse" : "t'es qu'un orage asexué, t'es qu'un éclair de série B". Les rimes selon Billon, avant qu'il ne sorte "La Bamba Triste".

Musicalement, ce n'est pas mieux, c'est même consternant. La plupart du temps, Johnny est aidé par Bruno Victoire, guitariste et ancien membre membre des POPPYS, le boys-band prépubère français du début des années 70 ("Non, non, rien n'a changé !"). On leur doit ces choses, "La Caisse" et "Décalage Horaire", avec l'emploi de synthés dégoûtants quand ce ne sont pas des riffs de guitare hors-sujet. Totalement extraterrestre. Rajoutez le texte par-dessus, la voix ; même les morceaux acoustiques sont gâchés par un clavier où une connerie "qu'il fallait mettre là, parce que voilà".

Le seul mérite que l'on peut reconnaître à cette expérience, c'est que Pierre Billon veut bouleverser l'univers de Johnny HALLYDAY, après un certain nombre d'albums dédiés au thème de l'amour. Pendant ce temps, le principal intéressé roucoule en compagnie de Babeth Etienne (et fait face à son ex, un type décrit comme louche et jaloux), actrice dans Le Gendarme et les Gendarmettes avec qui il se marie et dont il divorce en l'espace de quelques semaines. Quelque Part un Aigle, c'est le fond du fond de sa carrière. Il chante "Mercredi Matin" pour les détenus de Fleury-Mérogis une fois, puis plus jamais. Aucun morceau de l'album ne survivra en concert.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par MARCO STIVELL :


Philippe LAVIL
Y A Plus D'hiver (1992)
Autre album variété raffiné de Philippe Lavil.




ZAZIE
Totem (2007)
Nettement meilleur que rodéo !


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Johnny Hallyday (chant)
- Slimou, José Souc (guitares)
- Georges Doering, Bill Fowler (guitares)
- Bruno Victoire (guitares, choeurs)
- Éric Bouad (guitares, basse, choeurs)
- Steve Perkins (pedal-steel guitare)
- Steve Marsion, Sauveur Mallia (basse)
- Ed Greene, Joe Hammer (batterie)
- Steve Rucker (claviers, synthétiseurs)
- Ryan Ulyate (synthétiseurs, choeurs)
- Roger Loubet (synthétiseurs)
- Joel Peskin (saxophone)
- Pierre Billon (batterie, choeurs)
- The Waters (choeurs)
- Henri Lousteau, Hervé Hochet (choeurs)
- Ross Stein, John Volaitis (choeurs)


1. La Caisse
2. Sage Pour Vous
3. On Va Vous En Donner Du Rock
4. Mercredi Matin
5. L'hosto
6. Mon Amérique à Moi
7. Montpellier
8. Cure De Blues
9. Décalage Horaire



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod