Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
1988 Live à Bercy
2017 On A Tous Quelque Chose En Nou...
 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (616)

Johnny HALLYDAY - De L'amour (2015)
Par GEGERS le 26 Novembre 2015          Consultée 894 fois

J'ai longtemps fait partie de ceux, nombreux, qui ont refusé d'écouter Johnny non pas pour ses talents de vocaliste, mais plutôt en réaction épidermique face à la cohorte de clichés qu'il véhicule et cette tendance à vouloir en faire une icône du rock national là où des dizaines d'artistes mériteraient ne serait-ce qu'un dixième de la considération que l'on porte à l'idole des jeunes.

Mais, Jojo, désireux d'expérimenter et de donner une chance à de jeunes compositeurs, est ces dernières années largement remonté dans mon estime. Grâce à des compos plus intimistes, orientées rock et blues plus que variété, qui mettent en valeur son timbre toujours chaud et puissant. La qualité d'un album de Johnny dépend essentiellement de l'entourage qui s'occupe de sa conception, car la voix du chanteur semble ne pas être sujette aux affres du temps qui passe.

Yodelice, qui prend en charge la composition et la direction artistique de ce nouvel album, le cinquantième, a eu le nez creux en proposant des morceaux simples, orientés guitare, qui laissent le champ libre à l'interprétation visiblement sincère du chanteur. "De l'amour", avec son feeling old-school, est un bel exemple de l'orientation "roots" de l'album. J'aurais tendance à lui préférer "L'amour me fusille", aux intonations blues/folk, "Des raisons d'espérer", blues dans la plus pure tradition du genre, ou encore "Dans la peau de Mike Brown", sombre et habité.

Les morceaux à prédominance acoustique sont sans doute ceux qui marquent le plus durablement les esprits : sur des paroles de Vincent Delerm, "Une vie à l'envers" offre une mélodie à la fois moderne et "roots", une belle réussite artistique de Yodelice. Le titre final, "Un dimanche de janvier", se fait une très chouette ballade délicate et mélancolique, qui clôture parfaitement un album inspiré et varié.

C'est surprenant, mais c'est à 70 ans passés que Johnny sera parvenu à me convaincre. Son chant éblouissant, lorsqu'il est servi par des compositions inspirées, en fait en effet un artiste majeur sur la scène rock nationale. Il n'est jamais trop tard pour bien faire.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


CELKILT
Stand (2017)
L'âge de l'immaturité !




Rick SPRINGFIELD
Venus In Overdrive (2008)
C'est toujours dans les vieux pots...


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   GEGERS
   MARCO STIVELL

 
   (3 chroniques)



Non disponible


1. De L'amour
2. Une Vie à L'envers
3. Dans La Peau De Mike Brown
4. Tu Es Là
5. Valise Ou Cercueil
6. L'amour Me Fusille
7. Mon Coeur Qui Bat
8. Avant De Frapper
9. Des Raisons D'espérer
10. Un Dimanche De Janvier



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod