Recherche avancée       Liste groupes



      
B.O./JAZZ  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Bande Originale De Film

DISNEY - Basil, Détective Privé (1986)
Par MARCO STIVELL le 27 Janvier 2018          Consultée 222 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Le meilleur des deux mondes, c'est lorsqu'une équipe bien en place, celle de Burny Mattinson, David Michener, Steve Hulett etc., souvent réalisateurs et scénaristes à la fois, se voit augmentée par deux nouvelles recrues, en l'occurrence John Musker et Ron Clements. Commencé au début des années 80 et terminé sur une période relativement courte, Basil Détective Privé est un grand classique bien placé avant une avalanche de chefs-d'oeuvre par les studios DISNEY. Déjà, il a eu la chance de sortir quelques semaines avant Fievel et le Nouveau Monde (produit par Amblin Entertainment), succès retentissant pour une autre histoire de souris animées... Pour DISNEY, c'est le début de l'ère Michael Eisner, PDG arrivé en 1984.

Et donc le retour à un bon souffle d'inspiration, visuel et sonore, les deux grands films précédents étant Robin des Bois (1973) et Bernard et Bianca (1977). Les aventures du célèbre Sherlock Holmes, fin limier et héros de Sir Arthur Conan Doyle, emblème de Grande-Bretagne, avaient été adaptées par Eve Titus et Paul Galdone, auteurs de romans jeunesse et illustrateurs, au cours de cinq romans regroupés sous le nom de la série Basil of Baker Street. Une souris qui vit dans un univers adapté mais toujours proche des humains, voilà qui ne pouvait que plaire à DISNEY. Surtout que Londres est mieux dépeint que jamais, les studios font preuve de finesse et jonglent avec drôlerie de façon idéale. Basil Détective Privé reste un de leurs deux plus grands films des 80's !

En bon classique, il nécessite un doublage de marque. En français comme en anglais, c'est d'abord l'échange entre le professeur Ratigan et Fidget, la chauve-souris débile. Dans les deux contextes, les acteurs sont dignement choisis, pour Ratigan en particulier, Vincent Price (dandy des films d'épouvante) aux USA et pour la France, Gérard Rinaldi, ancien membre fondateur des CHARLOT, avec sa voix grave et chaude qui contraste joliment avec l'originale. En français, on garde même avant ça le bonheur de savoir que ce sont Roger Carel (Pongo, Kaa, Triste Sire, Bernard...) derrière Basil et Philippe Dumat (Prince Jean, Picsou...) derrière Dawson.

La musique quant à elle, suscite l'empreinte de deux auteurs, Larry Grossman et Ellen Fitzhugh, ainsi que deux compositeurs, dont la chanteuse Melissa Manchester. Le nom qui se dégage le plus est Henry MANCINI, bien connu pour avoir écrit les themes ultra-connus de Peter Gunn et de la Panthere Rose entre autres, venu prêter ses notes à un DISNEY version policier. La classe ! Sans surprise, la BO est brillante. Des premières notes jouées par Big Ben, suivi de la mélodie de la boîte à musique que Mr Flaversham offre à sa fille, elle-même contrebalancée par la nappe de synthé "à la Bernard & Bianca" qui accompagne le pas et le rire de Fidget (dans le genre bien flippant !) et le générique qui fait étinceler les cuivres, ce sont quelques premières minutes déjà complètement maîtrisées.

Les vents sont à l'honneur de toute évidence, comme dans les plus anciens DISNEY, alors que certaines scènes évoquent naturellement Pinocchio, toutes celles avec des jouets notamment. La clarinette et le basson ressortent avec force, que le thème soit léger (pour Basil en l'occurrence) ou non. On remarque nombre de mélodies inventives, comme celle pleine de folie pour l'automate de Flaversham, conçu pour Ratigan, mais Mancini enrichit sa palette avec un piano saloon, un french cancan, des tambours et gongs pour le chat Félicia. Le silence participe grandement à l'action, dans les égouts ou avant que Basil mélancolique sorte son violon, fidèle à Sherlock.

Il y a très peu de chansons, mais lesquelles ! "Let Me Be Good to You"/"Laissez-Moi Vous Gâter", le morceau music-hall et sexy devait être chanté par MADONNA en personne, mais Melissa Manchester reste un beau choix final, et en France, on vient à préférer la douceur de Marie Ruggieri, une fois encore (elle avait déjà doublé Peggy dans La Belle et le Clochard). C'est surtout Ratigan qui tire son épingle du jeu, et en français, le chant est d'autant plus savoureux grâce à l'excellent Gérard Rinaldi. "The World's Greatest Criminal Mind"/"Le Grand Génie du Mal" est inoubliable, avec sa valse folk malicieuse, son refrain "O Ratigan!" façon chant de pirates et là encore la composition fait preuve d'ingéniosité dans la construction mélodique.

On note une rupture pour laisser s'exprimer la harpe seule, comme Duchesse dans les Aristochats, et Ratigan parle de son ennemi Basil, et le thème repart, et il finit d'une fausse manière, avec une insulte que le rat susceptible n'accepte pas, avant de se conclure pour de vrai... Quelle scène, quelle classe machiavélique ! D'ailleurs, son autre chanson, "Goodbye So Soon"/"Bye Bye Déjà", reprise pour le générique de fin, est un régal elle aussi, quand on sait à quel moment elle est associée... Vous l'aurez compris, si ce n'est pas déjà fait, ce DISNEY est à écouter autant qu'à voir, et rebelote, sans modération. Elémentaire, très chers lecteurs !

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Sarah BRIGHTMAN
Dive (1993)
Premier album de la diva




DISNEY
Blanche-neige Et Les Sept Nains (1938)
Classique, que dire d'autre ?


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Henry Mancini (composition, direction musicale)
- Melissa Manchester (composition, chant)
- Larry Grossman, Ellen Fitzhugh (paroles)
- Vincent Price (chant)
- Orchestre Des Studios Disney


1. Générique
2. The World's Greatest Criminal Mind/le Grand Génie
3. Let Me Be Good To You/laissez-moi Vous Gâter
4. Goodbye So Soon/bye Bye Déjà
5. Générique De Fin (bye Bye Déjà)
6. (musiques Instrumentales Non-créditées)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod