Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1960 1 Hello Johnny
1961 Nous Les Gars, Nous Les Filles
Tête à Tête Avec Johnny Hallyd...
Viens Danser Le Twist
Salut Les Copains !
1962 Retiens La Nuit
Sings America's Rockin' Hits
Madison Twist
1963 L'Idole Des Jeunes
Les Bras En Croix
Da Dou Ron Ron
1964 Les Guitares Jouent
1 Johnny, Reviens ! Les Rocks...
Le Pénitencier
1965 Hallelujah
Johnny Chante Hallyday
1966 La Génération Perdue
1967 Johnny 67
1968 Jeune Homme
Rêve Et Amour
1969 1 Rivière... Ouvre Ton Lit
1970 Vie
1971 1 Flagrant Délit
1972 Country, Folk, Rock
1973 Insolitudes
1974 Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aim...
Rock'N'Slow
1975 Rock à Memphis
La Terre Promise
1976 Derrière L'Amour
Hamlet
1977 C'Est La Vie
1978 Solitudes à Deux
1979 Hollywood
1980 À Partir De Maintenant
1981 En Pièces Détachées
Pas Facile
1982 Quelque Part Un Aigle
La Peur
1983 Entre Violence Et Violon
1984 Drôle De Métier
Spécial Enfants Du Rock
En V.O..
1985 Rock'N'Roll Attitude
1986 Gang
1989 Cadillac
1991 Ça Ne Change Pas Un Homme
1994 Rough Town
1995 Lorada
1996 Destination Vegas
1998 Ce Que Je Sais
1999 1 Sang Pour Sang
2002 1 A La Vie A La Mort
2005 1 Ma Vérité
2007 1 Le Coeur D'Un Homme
2008 1 Ça Ne Finira Jamais
2011 2 Jamais Seul
2012 2 L'Attente
2014 2 Rester Vivant
2015 2 De L'Amour
1963 D'Où Viens-Tu Johnny ?
1965 Johnny Lui Dit Adieu
1976 In Italiano
1981 Black Es Noir
1961 Johnny Et Ses Fans Au Festival...
1962 Johnny à L'Olympia (Olympia 19...
1964 Olympia 1964
1967 Olympia 67
Johnny Au Palais Des Sports
1969 Que Je T'Aime (Palais Des Spor...
1971 Palais Des Sports 71
1976 Johnny Hallyday Story - Palais...
1979 Pavillon De Paris : Porte De P...
1981 Live
1983 Palais Des Sports 82
1984 Au Zénith
 

- Style : Dick Rivers
- Membre : Jean-jacques Goldman , Foreigner
 

 Johnny Hallyday - Le Site Officiel (593)

Johnny HALLYDAY - L'attente (2012)
Par ERWIN le 9 Décembre 2012          Consultée 3050 fois

Avant même de poser les yeux sur le dernier disque en date de l’idole des jeunes et vieux français, j’étais énervé. La simple image du vieux routard sous le cagnard a réveillé un ulcère à l’estomac que je croyais mort et enterré… Je ne vous parle pas de mes oreilles qui refusaient le port du casque pour découvrir le son de cet opus. On pourrait en parler ensemble durant des heures, analyser pendant des plombes les raisons qui poussent cet homme complètement délabré à continuer de sortir des disques…Est-ce l’amour de la musique ? Est-ce vraiment le respect de ses fans ? Après une telle carrière, ponctuée il faut le reconnaître de hauts faits et qui a transformé l’artiste pseudo rebelle des sixties en une icône intouchable, quasi sanctifié par une foule de fans jusqu’auboutiste incapable d’une critique constructive à l’égard de leur idole. Nous voici donc confronté à son 48eme disque…

Premier constat, l’heureuse disparition de « M » des crédits de Jojo, en voilà de la bonne nouvelle. On pense ce qu’on veut du fiston CHEDID, en tout cas, son style d’écriture est totalement incompatible avec la grosse voix de HALLYDAY et ses compositions sur « Jamais seul » étaient catastrophiques, et ont desservi ses capacités vocales. Du coup, nous découvrons avec plaisir quelques titres plaisants. Ainsi « Refaire l’histoire » me ravit personnellement, un riff qu’on croirait tiré des œuvres complètes de NONO, très agréable, sur une composition de Blair Mackichan, et des paroles de Miss BERNAL alors que la quasi-totalité des textes de l’album proviennent du cerveau embrumé de MIOSSEC, peu d’incidence sur la musique et c’est bien là le principal. Toujours est-il que cette chanson dépote, refrain très accrocheur, solo dantesque. Enfin de la bonne came à nouveau sur un album de Johnny, ça fait plaisir.
« N’en vouloir à personne » est l’autre titre que je retiendrai de cette énième œuvre de vieillesse. Je lui trouve une ressemblance avec les compos de CALOGERO. Petit rythme lancinant toujours écrit par Isabelle Bernal, ça alors… Le hasard ? Je ne pense pas.

Car lorsque l’on part sur les textes de Christophe, c’est considérablement moins agréable. J’en veux pour preuve ce titre abominable qu’est le premier single « L’attente »… Comme souvent ces dernières années, je ne sais pas trop quoi dire… Des paroles à la limite du neuneu… Heu, en fait totalement neuneu… Composition totalement transparente, sans le moindre intérêt. « 20 ans »… Me laisse dubitatif, chanter 20 ans à 70 ans, c’est… Ridicule ?
J’aime bien le riff de « L’amour à mort » nanti d’un refrain assez sympa, mais les paroles sont là encore tartignolles… « Un nouveau jour » est inaudible.
Le duo des grosses voix avec une certaine Céline de Montréal touche les tréfonds du ridicule. Si, si c’est encore possible. Dieu merci, il n’est pas disponible dans l’hexagone, voila qui est réservé au Québec. On s’en sort bien.
Comme j’aime Hopper, la chanson sur le tableau m’est sympathique, mais le résultat est tout à fait anecdotique. Je tourne, je vire, mais la conclusion sera à nouveau bien sévère pour Jojo.

Bref, après moult écoutes, il faut se rendre à l’évidence, mis à part quelques morceaux sympas, le reste ressemble fort à du remplissage. Rien de bien surprenant, la fin de carrière du saint patron des chanteurs français est à l’image de sa personnalité, totalement à la ramasse….
Quand on a été si haut, plus dure est la chute. Espérons que l'attente ne sera pas trop longue, les agonies les plus courtes sont bien les meilleures.

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par ERWIN :


Liane FOLY
Les Petites Notes (1993)
Volupté.




Yves DUTEIL
La Tarentelle (1977)
Un sommet de la chanson française


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
   GEGERS
   MARCO STIVELL

 
   (3 chroniques)



Non disponible


1. L’attente
2. Refaire L’histoire
3. La Femme Aux Cheveux Longs
4. Un Tableau De Hopper
5. N’en Vouloir à Personne
6. L’amour à Mort
7. Un Nouveau Jour
8. 20 Ans
9. Devant Toi
10. A L’abri Du Monde



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod