Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CLASSIQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1749 Missa A Due Soprani (Preston)
1756 Concerto Pour Clavier Et Violo...
1757 Symphonie N°1 (Hogwood)
1758 Symphonie N°37 (Hogwood)
1759 Symphonie N°18 (Hogwood)
1760 Symphonie N°19 (Hogwood)
Symphonie N°2 (Hogwood)
Symphonie B Hob I:108 (Hogwood...
Symphonie N°3 (Fischer)
1761 Symphonies De La Journée 6-8 (...
1762 Symphonie N°9 (Hogwood)
1763 Symphonie N°72 (Hogwood)
Symphonie N°12 (Antonini)
1764 Symphonie N°22 Le Philosophe (...
1765 Concerto Pour Violon N°1 (Tet...
Symphonie N°28 (Hogwood)
Symphonie N°30 Alléluia (Harno...
Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
Symphonie N°31 Appel De Cor (H...
1766 Symphonie N°34 (Hogwood)
1767 Concerto Pour Violon N°3 De Me...
Stabat Mater (Harnoncourt)
1768 Symphonie N°59 Le Feu (Solomon...
Symphonie N°49 La Passion (Koo...
1769 Missa In Honorem Beatissimae V...
Symphonie N°41 (Hogwood)
1770 Concerto Pour Clavier N°4 (Sta...
1771 Symphonie N°43 Mercure (Hogwoo...
Symphonie N°44 Funèbre (Pinnoc...
Symphonie N°42 (Antonini)
1772 Symphonie N°45 Les Adieux (Koo...
1773 Sonate Pour Clavier N°38 Hob X...
1774 Symphonie N°55 Le Maître D'éco...
1775 Symphonie N°68 (Harnoncourt)
Symphonie N°67 (Kraemer)
1776 Symphonie N°69 Laudon (Harnonc...
1778 Sonate Pour Clavier N°34 Hob X...
1779 Symphonie N°70 (Hogwood)
Symphonie N°53 L'Impériale (Ha...
1780 Concerto Pour Clavier N°11 (St...
1781 Symphonie N°62 (Hogwood)
Quatuors à Cordes Op. 33 Russe...
Symphonie N°74 (Hogwood)
1782 Symphonie N°73 La Chasse (Harn...
1783 Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1784 Armida (Harnoncourt)
1785 Symphonie N°83 La Poule (Harno...
1786 Symphonie N°82 L'Ours (Harnonc...
1787 Symphonie N°88 (Bernstein)
1788 Symphonie N°90 (Rattle)
1789 Symphonie N°92 Oxford (Szell)
1790 Quatuors à Cordes Op. 64 Tost ...
1791 Symphonie N°96 Le Miracle (Hog...
Symphonie N°95 (Jochum)
Symphonie N°93 (Szell)
Symphonie N°94 La Surprise (Ha...
1792 Symphonie N°98 (Jochum)
Symphonie N°97 (Harnoncourt)
1793 Quatuors à Cordes Op. 71 Appon...
Symphonie N°99 (Szell)
1794 Symphonie N°100 Militaire (Joc...
Symphonie N°102 (Harnoncourt)
1795 Symphonie N°104 Londres Ou Sal...
1796 Les Sept Dernières Paroles Du ...
Missa Sancti Bernardi Von Offi...
Missa In Tempore Belli - Pauke...
1797 Quatuors à Cordes Op. 76 N°2-4...
1798 Missa In Angustiis - Nelsonmes...
La Création (Harnoncourt)
1799 Theresienmesse (Marriner)
Quatuors à Cordes Op. 77 Lobko...
1800 Te Deum N°2 - Pour L'Impératri...
1801 Les Saisons (Jacobs)
Schöpfungsmesse (Harnoncourt)
1802 Harmoniemesse (Harnoncourt)
1803 Quatuor à Cordes Op. 103 Inach...
2007 Delirium (Coin)
2016 Symphonies 78, 79, 80 & 81 (Da...
1777 Il Mondo Della Luna (Camerling...
 

- Style : Wolfgang Amadeus Mozart , Ludwig Van Beethoven , Carl Philip Emmanuel Bach , Johann Baptist Vanhal , Anton Fils
 

 Le Forum Encyclopédique De Joseph Haydn (610)

Joseph HAYDN - Symphonie B Hob I:108 (hogwood) (1760)
Par CHIPSTOUILLE le 3 Juin 2018          Consultée 185 fois

Avouons qu'on a peu de choses originales à raconter au sujet des premières symphonies de Joseph HAYDN. La symphonie B possède cependant une particularité: elle n'a pas de numéro. Pourquoi? Mandyczewski, à qui l'on doit la numérotation actuellement en usage, la connaissait. En effet, Joseph HAYDN a tenté lui-même de cataloguer toutes ses symphonies dans son catalogue HV. 118 œuvres ont été ainsi listées. Sur les 118, on retrouve en plus des symphonies quelques ouvertures, des doublons, la symphonie concertante et donc les symphonies A et B qui ont également été écartées.

Concernant cette symphonie B, la raison en est que sur une copie de la partition datant de 1765, figure le terme parthia (partita en italien). Comme nous l'évoquions dans la chronique de la première, le genre de la symphonie, alors en fin de gestation, héritait à la fois de la synfonia (ouverture d'opéra en 3 parties) et de la parthia qui provenait de la suite orchestrale (1). On appelle également la parthia post 1750 "symphonie de chambre". Le terme va rapidement disparaitre au profit de la symphonie (et plus tard des formations comme le septuor ou l'octuor). Joseph HAYDN avait pourtant bel et bien composé une symphonie et réuni l’œuvre avec toutes ses autres compositions du genre. L'erreur de Mandyczewski a donc depuis été ainsi corrigée.

S'il nous a fallu 2 paragraphes pour parler d'un genre tombé en désuétude dans les années 1770, c'est bien que cette symphonie possède une particularité qui le justifie. L'andante figure en effet une fugue remarquable. Un terme qui nous ramène très souvent à BACH. Mais c'est au fils, Carl-Philip Emmanuel, qu'il faut ici penser. Contrairement à MOZART qui a dû apprendre le contrepoint en autodidacte avec des œuvres oubliées de son temps, HAYDN s'est bien formé dans sa jeunesse aux techniques propres à l'ère baroque. Si Jean-Chrétien, à qui MOZART doit beaucoup, s'oppose autant à son père que les deux périodes auxquelles ils appartiennent, la musique de son frère Carl-Philip Emmanuel forme un trait d'union entre baroque et classique. Trait d'union que l'on retrouve donc ici, sans basse continue (selon les interprétations?) mais dans un style purement baroque. HAYDN admettait à qui voulait l'entendre qu'il n'avait qu'un seul maître, ledit Carl-Philip Emmanuel BACH. Une affirmation qui ne trouve pas meilleure illustration que dans cet andante.

Outre cette superbe fugue, HAYDN ouvre sa symphonie avec un Allegro Molto très léger. Si la répétition du thème semble au préalable très pompière, le compositeur expérimente déjà les variations qui feront plus tard son succès. Le trio nous offre un dialogue entre alto et basson remarquable. Le dernier mouvement, très énergique, semble ouvrir la voie aux meilleures clôtures du compositeurs.

La symphonie B possède d'autres caractéristiques singulières, comme le fait qu'elle inverse l'ordre du menuet avec le mouvement lent. Une singularité seulement partagée par les n°32 et 37 dans ses jeunes années, et qu'on ne retrouve après que dans les meilleurs crus du compositeur: n°44, 45 et 68. Mentionnons également, pour ceux à qui cela parle, que le mouvement lent est au relatif mineur (on garde les mêmes dièses ou bémol à la clé), caractéristique rarissime chez HAYDN et qui n'est partagée qu'avec la symphonie n°103 dite "roulement de timbales".

Bien sûr, il s'agit d'une œuvre de jeunesse. Elle manque encore de maturité, et son menuet pourra sembler longuet. Néanmoins, on a véritablement là l'une des premières réussites de HAYDN dans le genre. On vous en conseille donc l'écoute, si vous souhaitiez aborder la période, où les coups de génie se font rares. Évitez cependant de commencer par là, si vous deviez découvrir le compositeur.

(1) A noter que la parthia ou partita est un terme qui a énormément évolué. Chez Jean-Sébastien BACH, il était opposé au terme de sonate dans la dénomination d’œuvres pour instrument seul. Partita faisant référence à la sonata di camera (sonate de chambre) et Sonate à la sonata di chiesa (sonate d'église). Cf. chronique des sonates Opus 5 de CORELLI pour de plus amples précisions à ce sujet.
(*) Concernant l’ordonnancement, tout comme la n°19, la symphonie B n'apparaît pas sur les copies Haydn-Festetics et nous n'avons pas de copie numérotée 6. Nous avons donc repris une fois de plus l’ordre proposé par Robins C. Landon en 1968. A noter que la symphonie aurait été recopiée tout comme la n°2 pour le Comte Morzin (cf. chronique symphonie n°18), ce qui pourrait confirmer sa position.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


BANDE ORIGINALE DE FILM
Barry Lyndon (1975)
Là où le cinéma sert la musique




Wolfgang Amadeus MOZART
Requiem (bernstein) (1791)
Plus que de la musique


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- The Academy Of Ancient Music
- Christopher Hogwood (direction)


1. Symphonie B En Si Bémol Majeur Hob I:108
2. Allegro Molto
3. Menuet - Trio
4. Andante
5. Presto



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod