Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CLASSIQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1749 Missa A Due Soprani (Preston)
1756 Concerto Pour Clavier Et Violo...
1757 Symphonie N°1 (Hogwood)
1758 Symphonie N°37 (Hogwood)
1759 Symphonie N°18 (Hogwood)
1760 Symphonie N°19 (Hogwood)
Symphonie N°2 (Hogwood)
Symphonie B Hob I:108 (Hogwood...
Symphonie N°3 (Fischer)
1761 Symphonies De La Journée 6-8 (...
1762 Symphonie N°9 (Hogwood)
1763 Symphonie N°72 (Hogwood)
Symphonie N°12 (Antonini)
1764 Symphonie N°22 Le Philosophe (...
1765 Concerto Pour Violon N°1 (Tet...
Symphonie N°28 (Hogwood)
Symphonie N°30 Alléluia (Harno...
Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
Symphonie N°31 Appel De Cor (H...
1766 Symphonie N°34 (Hogwood)
1767 Concerto Pour Violon N°3 De Me...
Stabat Mater (Harnoncourt)
1768 Symphonie N°59 Le Feu (Solomon...
Symphonie N°49 La Passion (Koo...
1769 Missa In Honorem Beatissimae V...
Symphonie N°41 (Hogwood)
1770 Concerto Pour Clavier N°4 (Sta...
1771 Symphonie N°43 Mercure (Hogwoo...
Symphonie N°44 Funèbre (Pinnoc...
Symphonie N°42 (Antonini)
1772 Symphonie N°46 (Antonini)
Symphonie N°45 Les Adieux (Koo...
1773 Sonate Pour Clavier N°38 Hob X...
1774 Symphonie N°55 Le Maître D'éco...
1775 Symphonie N°68 (Harnoncourt)
Symphonie N°67 (Kraemer)
1776 Symphonie N°69 Laudon (Harnonc...
1778 Sonate Pour Clavier N°34 Hob X...
1779 Symphonie N°70 (Hogwood)
Symphonie N°71 (Hogwood)
Symphonie N°53 L'Impériale (Ha...
1780 Concerto Pour Clavier N°11 (St...
1781 Symphonie N°62 (Hogwood)
Quatuors à Cordes Op. 33 Russe...
Symphonie N°74 (Hogwood)
1782 Symphonie N°73 La Chasse (Harn...
1783 Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1784 Armida (Harnoncourt)
1785 Symphonie N°83 La Poule (Harno...
1786 Symphonie N°82 L'Ours (Harnonc...
1787 Symphonie N°88 (Bernstein)
1788 Symphonie N°90 (Rattle)
1789 Symphonie N°92 Oxford (Szell)
1790 Quatuors à Cordes Op. 64 Tost ...
1791 Symphonie N°96 Le Miracle (Hog...
Symphonie N°95 (Jochum)
Symphonie N°93 (Szell)
Symphonie N°94 La Surprise (Ha...
1792 Symphonie N°98 (Jochum)
Symphonie N°97 (Harnoncourt)
1793 Quatuors à Cordes Op. 71 Appon...
Symphonie N°99 (Szell)
1794 Symphonie N°100 Militaire (Joc...
Symphonie N°102 (Harnoncourt)
1795 Symphonie N°104 Londres Ou Sal...
1796 Les Sept Dernières Paroles Du ...
Missa Sancti Bernardi Von Offi...
Missa In Tempore Belli - Pauke...
1797 Quatuors à Cordes Op. 76 N°2-4...
1798 Missa In Angustiis - Nelsonmes...
La Création (Harnoncourt)
1799 Theresienmesse (Marriner)
Quatuors à Cordes Op. 77 Lobko...
1800 Te Deum N°2 - Pour L'Impératri...
1801 Les Saisons (Jacobs)
Schöpfungsmesse (Harnoncourt)
1802 Harmoniemesse (Harnoncourt)
1803 Quatuor à Cordes Op. 103 Inach...
2007 Delirium (Coin)
2016 Symphonies 78, 79, 80 & 81 (Da...
1777 Il Mondo Della Luna (Camerling...
 

- Style : Wolfgang Amadeus Mozart , Ludwig Van Beethoven , Carl Philip Emmanuel Bach , Johann Baptist Vanhal , Anton Fils
 

 Le Forum Encyclopédique De Joseph Haydn (758)

Joseph HAYDN - Symphonie N°71 (hogwood) (1779)
Par CHIPSTOUILLE le 1er Août 2020          Consultée 210 fois

Si pour Joseph HAYDN 1779 constitue une année charnière à plus d’un titre (1), l’évènement majeur reste la signature d’un nouveau contrat le 1er Janvier. Ce dernier est très court, et annule et remplace celui de 1761. Son impact historique est avant tout lié au fait qu’il ne mentionne aucune clause d’exclusivité. Cette révision fait également suite à la première publication de partitions effectuée par la maison Artaria en 1778. On pense que les deux évènements sont liés. La société va peu après contacter HAYDN, qui commence ainsi à bénéficier profitablement de la vente de ses œuvres.

Le mois suivant, il envoie à la Tonkünster-Societät (qu’il cherchait à rejoindre depuis quelques années) une lettre de démission. Cette dernière démontre à quel point HAYDN était soucieux de conserver une relative indépendance artistique. C'est la société d’alors qui était ainsi en pleine mutation, avec une bourgeoisie désireuse de jouir des talents artistiques de ses contemporains. Artaria va par la suite publier MOZART, BEETHOVEN, GLUCK et beaucoup d’autres, renforçant l’aura de Vienne comme nouvelle capitale européenne de la musique (2).

Le contexte de création de la symphonie n°71 est aussi flou que celui des n°70 et 53. On date donc également la composition de cette symphonie quelque part entre 1778 et 1779, sans plus de précision. Le contrat précité ne devait pas avoir d’influence directe sur le style (principalement galant) alors adopté par le compositeur. La période étant en outre moins propice à l'élaboration de symphonies, elle ne fait pas partie de ses œuvres majeures.

On remarque toutefois son introduction lente, idée reprise des symphonies 54, 57 et 60 de 1774, et rarement utilisée jusqu’aux symphonies parisiennes (puis systématique sur les 20 dernières). Sur les 10 ans qui séparent les deux, cette idée n’apparaît autrement que sur la Chasse (n°73) et surtout la symphonie n°75. L’adagio introductif ici proposé (relativement court) et le premier thème tout en retenue permettent au second de contraster de plus belle avec force et allégresse. Les sautes d’humeur que l’Allegro subit ainsi ne sont pas sans rappeler quelques épisodes de la période Sturm Und Drang, en particulier la verve énergique dont bénéficiait le mouvement final de la symphonie n°52. La comparaison n’est malheureusement pas en faveur de notre symphonie du jour. Le premier thème, un peu ronflant, semble irrémédiablement couper court aux fantastiques modulations vers lesquelles HAYDN nous conduit pourtant avec brio. Il se fait fort heureusement plus discret vers la fin du développement, qui dévoile un HAYDN plus aventureux qu’à l’accoutumée. C’est bien avec le meilleur mouvement jamais composé par l’Austro-Hongrois que nous avons ici établi des comparaisons.

Nous ne décrirons pas plus en détail les autres mouvements de cette symphonie. Précisons simplement que l’adagio comme le vivace reprennent des idées des mouvements équivalents de la symphonie n°68 (ornementations au violon, fausses fins…), mais souffrent à chaque fois de la comparaison. L’adagio et le menuet sont tous deux plombés par des longueurs et les trois mouvements pêchent avant tout sur le plan mélodique. Notons tout de même l’idée très brève mais néanmoins originale du trio avec son sympathique effet d’écho.

On retient avant tout que HAYDN cristallise ici la structure utilisée à 20 reprises dans ses dernières symphonies. Le compositeur va en effet s’employer à surpasser ce patron, qui reprend par ailleurs plusieurs idées sans la manière. Il y a de très jolies choses ici, et aucune faute n’est à réellement déplorer. Rappelons encore une fois à nos lecteurs que nous utilisons l’intégralité du spectre de la notation dans le but de les guider. Ce qui nous conduit ici nécessairement à une certaine forme de sévérité. Ainsi, la découverte de la symphonie n°71 de HAYDN ne devrait pas faire partie de vos priorités.

(1) Nous avons déjà évoqué le recrutement de sa future maîtresse Luigia Polizzeli (cf. chronique symphonie n°68) ainsi que l’incendie du théâtre de marionnettes (cf. chronique symphonie n°59 et 70).
(2) On peut également considérer cette date comme départ de l’importance que vont prendre les numéros d’opus. Ce n’est qu’avec l’essor d’Artaria que l’on constate l’importance accordée par les compositeurs à la publication de leurs œuvres. Si HAYDN et MOZART ont donc encore eu besoin respectivement d’Hoboken et Köchel pour établir un catalogue de leurs œuvres, ce n’est déjà plus le cas de BEETHOVEN dont les œuvres non publiées sont référencées par un WoO (Werke ohne Opuszahl, Travaux sans numéros d’opus).

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Johann Sebastian BACH
Cantate Bwv 202 Du Mariage (richter) (1718)
Rayon de soleil




Joseph HAYDN
Symphonie N°98 (jochum) (1792)
Cette symphonie là, c'est pour Mozart


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Academy Of Ancient Music
- Christopher Hogwood (direction)


- symphonie N°71 En Si Majeur Hob I:71
1. Adagio - Allegro Con Brio
2. Adagio Con Variazioni
3. Menuetto
4. Finale: Vivace



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod