Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CLASSIQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1749 Missa A Due Soprani (Preston)
1756 Concerto Pour Clavier Et Violo...
1757 Symphonie N°1 (Hogwood)
1758 Symphonie N°37 (Hogwood)
1759 Symphonie N°18 (Hogwood)
1760 Symphonie N°19 (Hogwood)
Symphonie N°3 (Fischer)
1761 Symphonies De La Journée 6-8 (...
1762 Symphonie N°9 (Hogwood)
1763 Symphonie N°72 (Hogwood)
1764 Symphonie N°22 Le Philosophe (...
1765 Concerto Pour Violon N°1 (Tet...
Symphonie N°30 Alléluia (Harno...
Symphonie N°31 Appel De Cor (H...
Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1766 Symphonie N°34 (Hogwood)
1767 Concerto Pour Violon N°3 De Me...
Stabat Mater (Harnoncourt)
1768 Symphonie N°59 Le Feu (Solomon...
Symphonie N°49 La Passion (Koo...
1769 Missa In Honorem Beatissimae V...
Symphonie N°41 (Hogwood)
1770 Concerto Pour Clavier N°4 (Sta...
1771 Symphonie N°43 Mercure (Hogwoo...
Symphonie N°44 Funèbre (Pinnoc...
Symphonie N°42 (Antonini)
1772 Symphonie N°45 Les Adieux (Koo...
1773 Sonate Pour Clavier N°38 Hob X...
1774 Symphonie N°55 Le Maître D'éco...
1775 Symphonie N°68 (Harnoncourt)
Symphonie N°67 (Kraemer)
1776 Symphonie N°69 Laudon (Harnonc...
1778 Sonate Pour Clavier N°34 Hob X...
1779 Symphonie N°53 L'Impériale (Ha...
1780 Concerto Pour Clavier N°11 (St...
1781 Symphonie N°62 (Hogwood)
Quatuors à Cordes Op. 33 Russe...
Symphonie N°74 (Hogwood)
1782 Symphonie N°73 La Chasse (Harn...
1783 Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1784 Armida (Harnoncourt)
1785 Symphonie N°83 La Poule (Harno...
1786 Symphonie N°82 L'Ours (Harnonc...
1787 Symphonie N°88 (Bernstein)
1788 Symphonie N°90 (Rattle)
1789 Symphonie N°92 Oxford (Szell)
1790 Quatuors à Cordes Op. 64 Tost ...
1791 Symphonie N°96 Le Miracle (Hog...
Symphonie N°95 (Jochum)
Symphonie N°93 (Szell)
Symphonie N°94 La Surprise (Ha...
1792 Symphonie N°98 (Jochum)
Symphonie N°97 (Harnoncourt)
1793 Quatuors à Cordes Op. 71 Appon...
Symphonie N°99 (Szell)
1794 Symphonie N°102 (Harnoncourt)
1795 Symphonie N°104 Londres Ou Sal...
1796 Les Sept Dernières Paroles Du ...
Missa Sancti Bernardi Von Offi...
Missa In Tempore Belli - Pauke...
1797 Quatuors à Cordes Op. 76 N°2-4...
1798 Missa In Angustiis - Nelsonmes...
La Création (Harnoncourt)
1799 Theresienmesse (Marriner)
Quatuors à Cordes Op. 77 Lobko...
1800 Te Deum N°2 - Pour L'Impératri...
1801 Les Saisons (Jacobs)
Schöpfungsmesse (Harnoncourt)
1802 Harmoniemesse (Harnoncourt)
1803 Quatuor à Cordes Op. 103 Inach...
2007 Delirium (Coin)
2016 Symphonies 78, 79, 80 & 81 (Da...
1777 Il Mondo Della Luna (Camerling...
 

- Style : Wolfgang Amadeus Mozart , Ludwig Van Beethoven , Carl Philip Emmanuel Bach , Johann Baptist Vanhal , Anton Fils
 

 Le Forum Encyclopédique De Joseph Haydn (519)

Joseph HAYDN - Quatuors à Cordes Op. 71 Apponyi (prazak) (1793)
Par CHIPSTOUILLE le 23 Avril 2013          Consultée 1988 fois

On ne le sait pas, mais HAYDN est un génie. C’est ainsi qu’on peut qualifier les rares artistes à avoir dominé un genre, réussi à répéter l’exploit et se renouveler dans le domaine, et enfin causé bien des soucis à leurs contemporains et successeurs pour sinon faire mieux, au moins les égaler. Quand on touche aux quatuors à cordes de HAYDN, on nage en plein bonheur. Ils sont nantis d'une énergie constamment renouvelée, d'un souffle d’inventivité, de subtiles lignes mélodiques qui s’entrelacent dans une clarté et d'une sobriété propres à cet ensemble réduit. Je n’ai, à ce jour, pas trouvé de compositeur qui soit parvenu à sa cheville dans ce domaine, même avec un cinquième instrument. Je cherche.

1792, Haydn de retour à Vienne après son premier voyage à Londres n’a pas eu l’audace d’un MOZART face au prince-archevêque Colloredo ou BEETHOVEN face à Lichnowsky. En effet, c’est contre son envie, alors que son succès anglais lui permettrait d’être indépendant, qu’il revient au pays à la demande de son mécène (le prince Anton Esterhazy). Il aura rencontré le jeune BEETHOVEN à l’aller, c’est au retour qu’il acceptera de lui donner des leçons. La relation entre les deux génies fut complexe voir difficile. C'est ainsi que du haut de ses 61 ans, alors presque au sommet de sa gloire, HAYDN marquera le premier compositeur romantique de l’histoire.

Il commence alors à composer son deuxième cycle de symphonies londoniennes, et 6 quatuors (comme il avait pris désormais l’habitude de les regrouper) qu’il achèvera en 1793, connus aujourd’hui comme opus 71 et 74. Il y travaille en vue de son retour à Londres, qui aura bien lieu l’année suivante, dans le but de représentations publiques. L’opus 71 regroupant les trois premiers fait donc suite au surprenant opus 64 (1790) qui aura contribué à son succès outre-manche. Il marque un tournant, de par la vigueur des mélodies, tout en conservant la subtilité d’écriture propre à l’exercice, démontrant la grande maturité et la capacité à se renouveler de leur géniteur. Malheureusement pour ces quatuors et heureusement pour nous, HAYDN parviendra à réitérer dans cette voie avec les opus 76 et 77, avec un écart en qualité conséquent.

Des 3 quatuors, on retiendra avant tout le second. Son premier mouvement, paré d'une introduction lente à la manière d’une symphonie, est caractérisé par 2 notes (tierce) reprises 4 fois de suite sur des octaves différents, allant du grave à l’aigu. Les quatre instruments, violoncelle, alto et violons s’imitent ainsi telles des poupées gigognes que l’on ouvre l’une après l’autre. Cette surprise est régulièrement reprise et déformée dépilant et rempilant ses octaves. Elle donne des impressions de mini-fugue, passant de parties contrepointées aux strettes (lorsque tous les instruments se réunissent), un véritable régal. Parmi les autres mouvements, on note également le vigoureux menuet et les facéties savantes du final. L’ensemble solide, fait de ce quatuor une pièce de choix.

HAYDN étant monsieur zéro déchets, les deux autres quatuors ne sont pas en reste, mais n’ont peut être pas cet avantage du mouvement qui dénote. Manque la petite touche d’originalité qui permis régulièrement d’affubler ses oeuvres d’un surnom. S’il faut vraiment chercher, on trouve. Le vivace final du premier quatuor, sautillant, a cet empressement et cette envie d’en découdre. HAYDN n’est pas avare de ce type de conclusions, citons par exemple les 44e et 68e symphonies. Mais on remarque cette fin de phrase qui s’écourte, reprenant le même motif de façons plus ramassée. Le troisième quatuor s’inscrit également dans cette nouvelle direction plus masculine. Son "Vivace" a cette intelligence d’amener une idée sans la développer tout de suite à son terme. Le thème lors de ses reprises permet la progression.

La nouveauté, ça sera l’interprétation du Pražák Quartet, qui avait en particulier, déjà brillé sur l’opus 76. Les quatre musiciens démontrent un savoir faire dans la virtuosité qui rend justice au compositeur. Humour, finesse et intelligence, on y retrouve tout ce qu’on aime chez HAYDN. Cependant, malgré l’interprétation et le son de qualité, on ne conseillera pas l’opus 71 pour découvrir HAYDN ou ses quatuors. Précisons qu’ils sont tout de même plus faciles d’accès que l’opus 33 par exemple, ou encore les sept paroles du christ (opus 51) que l’on préfèrera dans leur forme d’oratorio. Si vous êtes en revanche déjà en terrain connu, vous ne m’aurez probablement pas attendu pour vous ruer dessus.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Felix MENDELSSOHN
Symphonie N°4 Italienne (abbado) (1833)
Rues étroites et course de chars...




Johann Baptist VANHAL
Symphonie Bryan Gm1 (goebel) (1768)
Violons tragiques


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Pavel Hula (violon)
- Vlastimil Holek (violon)
- Josef Kluson (alto)
- Michal Kanka (violoncelle)


- quatuor à Cordes En Si Bémol Majeur Op.71 N°1
1. Allegro
2. Adagio
3. Menuetto - Allegretto
4. Finale. Vivace
- quatuor à Cordes En Ré Majeur Op.71 N°2
5. Adagio - Allegro
6. Adagio
7. Menuetto - Allegro
8. Finale. Allegretto
- quatuor à Cordes En Mi Bémol Majeur Op.71 N°3
9. Vivace
10. Andante Con Moto
11. Menuetto
12. Finale. Vivace



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod