Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CLASSIQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1749 Missa A Due Soprani (Preston)
1756 Concerto Pour Clavier Et Violo...
1757 Symphonie N°1 (Hogwood)
1758 Symphonie N°37 (Hogwood)
1759 Symphonie N°18 (Hogwood)
1760 Symphonie N°19 (Hogwood)
Symphonie N°3 (Fischer)
1761 Symphonies De La Journée 6-8 (...
1762 Symphonie N°9 (Hogwood)
1763 Symphonie N°72 (Hogwood)
1764 Symphonie N°22 Le Philosophe (...
1765 Concerto Pour Violon N°1 (Tet...
Symphonie N°30 Alléluia (Harno...
Symphonie N°31 Appel De Cor (H...
Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1766 Symphonie N°34 (Hogwood)
1767 Concerto Pour Violon N°3 De Me...
Stabat Mater (Harnoncourt)
1768 Symphonie N°59 Le Feu (Solomon...
Symphonie N°49 La Passion (Koo...
1769 Missa In Honorem Beatissimae V...
Symphonie N°41 (Hogwood)
1770 Concerto Pour Clavier N°4 (Sta...
1771 Symphonie N°44 Funèbre (Pinnoc...
1772 Symphonie N°45 Les Adieux (Koo...
1773 Sonate Pour Clavier N°38 Hob X...
1774 Symphonie N°55 Le Maître D'éco...
1775 Symphonie N°68 (Harnoncourt)
Symphonie N°67 (Kraemer)
1776 Symphonie N°69 Laudon (Harnonc...
1778 Sonate Pour Clavier N°34 Hob X...
1779 Symphonie N°53 L'Impériale (Ha...
1780 Concerto Pour Clavier N°11 (St...
1781 Symphonie N°62 (Hogwood)
Quatuors à Cordes Op. 33 Russe...
Symphonie N°74 (Hogwood)
1782 Symphonie N°73 La Chasse (Harn...
1783 Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1784 Armida (Harnoncourt)
1785 Symphonie N°83 La Poule (Harno...
1786 Symphonie N°82 L'Ours (Harnonc...
1787 Symphonie N°88 (Bernstein)
1788 Symphonie N°90 (Rattle)
1789 Symphonie N°92 Oxford (Szell)
1790 Quatuors à Cordes Op. 64 Tost ...
1791 Symphonie N°96 Le Miracle (Hog...
Symphonie N°95 (Jochum)
Symphonie N°93 (Szell)
Symphonie N°94 La Surprise (Ha...
1792 Symphonie N°98 (Jochum)
Symphonie N°97 (Harnoncourt)
1793 Quatuors à Cordes Op. 71 Appon...
Symphonie N°99 (Szell)
1794 Symphonie N°102 (Harnoncourt)
1795 Symphonie N°104 Londres Ou Sal...
1796 Les Sept Dernières Paroles Du ...
Missa Sancti Bernardi Von Offi...
Missa In Tempore Belli - Pauke...
1797 Quatuors à Cordes Op. 76 N°2-4...
1798 Missa In Angustiis - Nelsonmes...
La Création (Harnoncourt)
1799 Theresienmesse (Marriner)
Quatuors à Cordes Op. 77 Lobko...
1800 Te Deum N°2 - Pour L'Impératri...
1801 Les Saisons (Jacobs)
Schöpfungsmesse (Harnoncourt)
1802 Harmoniemesse (Harnoncourt)
1803 Quatuor à Cordes Op. 103 Inach...
2007 Delirium (Coin)
2016 Symphonies 78, 79, 80 & 81 (Da...
1777 Il Mondo Della Luna (Camerling...
 

- Style : Wolfgang Amadeus Mozart , Ludwig Van Beethoven , Carl Philip Emmanuel Bach , Johann Baptist Vanhal , Anton Fils
 

 Le Forum Encyclopédique De Joseph Haydn (476)

Joseph HAYDN - Symphonie N°3 (fischer) (1760)
Par CHIPSTOUILLE le 1er Mars 2014          Consultée 1410 fois

Si l’on vous parle de Symphonie n°3, sans doute votre réflexe ne sera pas de penser premièrement à Joseph HAYDN. Fort probable, l’héroïque de BEETHOVEN se rappellera à votre bon souvenir, ou celles de BRAHMS, SAINT-SAENS, MAHLER, GORECKI, GLASS et bien d’autres. N’oublions pas non plus la superbe écossaise de MENDELSSOHN. Brouillons les pistes un peu plus, la troisième symphonie composée par HAYDN est en réalité connue (façon de parler) en tant que symphonie n°18. La numérotation actuellement en usage est en fait la résultante des travaux d’Eusebius von Mandyczevski qui entreprit la publication de toutes les symphonies de HAYDN, alors que ses œuvres de jeunesse étaient méconnues, autant par le public que par les experts. Lors de la parution des 40 « premières » en 1907, Mandyczevski se basait sur le peu d’informations dont il disposait pour établir une chronologie. Le reste fut établi à partir des similitudes observées entre les œuvres, d’où de nombreuses erreurs de numérotation.

Ce sont des travaux de recherche plus récents qui permirent de replacer la symphonie n°3 à une position plus vraisemblable. Sur quelques copies d’époque se trouve en effet une numérotation supposée de la main de HAYDN. La symphonie n°3 ne figure pas dans la liste des copies numérotées (qui s’arrête à 16) mais la maison d’édition poursuivit le travail, et une copie de la symphonie n°3 existe avec un n°21. Des informations sur les symphonies postérieures finissent par ajuster cette symphonie en 20e position, dernière symphonie donc, composée en 1760 avant la trilogie de la journée (n°6, 7 et 8). Le groupe des 20 premières est qualifié de « pré-Eisenstadt » en référence au lieu de résidence dans lequel HAYDN devait séjourner au service de la famille Esterhazy à partir de 1760. On sait que le compositeur travaillait toujours pour le comte Morzin fin Novembre 1760. Son contrat avec les Esterhazy (qui devait très probablement suivre une période d’essai) date d’Avril 1761. La symphonie n°3 fut donc vraisemblablement composée dans ce contexte de transition. Le changement qu’elle annonce et l’intention contrapuntique pourraient cependant laisser à penser qu'il aurait déjà eut accès à la bibliothèque princière au moment de sa composition (cf chronique des symphonies de la journée).

« Moderne » de par sa structure « vif-lent-menuet-vif » encore loin d’être une norme à cette époque (seules 3 des 20 symphonies sont ainsi structurées), elle se dote d’une forme de contrepoint classique, dans sa manière de vouloir se rendre lisible. Les thèmes, formés chacun d’une ligne mélodique claire et détachée, sont d’une clarté soucieuse d’accessibilité. Les coups de clavecins se font encore entendre pour marquer les temps, tels les restes d’une basse continue. Mais si les œuvres de Carl Philip Emmanuel BACH 10 ans plus tôt font encore hésiter quant à une classification classique ou baroque, le doute n’est plus permis avec le HAYDN de 1760 (et même, déjà, dès 1757).

En outre, le thème du premier allegro pourra vous rappeler une œuvre plus célèbre. La succession de noires pointées, claires et limpides, n'est pas sans rappeler le thème dramatique du premier mouvement de la symphonie n°25 de MOZART. Le salzbourgeois saura en effet brillamment transformer les notes plates en attaques stressantes et changer une note à cette fantaisie pour la rendre plus douloureuse (il est passé de sol majeur en sol mineur). Faute de tempête, HAYDN n’avait ici aucune intention dramatique. Cette petite brise possède quelques retournements de situation dans les phrasés mais clôt surtout une première période d'expérimentation timide. La suite avec la trilogie de la journée ouvrira de nouvelles perspectives. La symphonie n°3 reste un témoin privilégié des débuts de la symphonie classique, toutefois largement surpassée par la suite. Cette oeuvre charmante sans originalité particulière ne devrait pas monopoliser votre attention. Du côté de l’interprétation, il faudra se pencher sur des intégrales, on se contentera d'un Fischer juste et propre sur ce coup-là.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Johann Sebastian BACH
Passion Selon St. Matthieu Bwv 244 (leonhardt) (1729)
Selon saint matthieu, plus passionné et somptueux




Wolfgang Amadeus MOZART
Concerto Pour Violon N°4 (fischer, Kreizberg) (1775)
Strasbourgeois ? Italien ? Cool en tout cas...


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Autro-hungarian Haydn Orchestra
- Adam Fischer (direction)


- joseph Haydn Symhonies Disc 1
- symphonie N°1 En Ré Majeur
1. Presto
2. Andante
3. Presto
- symphonie N°2 En Do Majeur
4. Allegro
5. Andante
6. Finale, Presto
- symphonie N°3 En Sol Majeur
7. Allegro
8. Andante Moderato
9. Menuet & Trio
10. Finale, Alla Breve, Allegro
- symphonie N°4 En Ré Majeur
11. Presto
12. Andante
13. Finale, Tempo Di Menuetto
- symphonie N°5 En La Majeur
14. Adagio, Ma Non Troppo
15. Allegro
16. Minuet & Trio
17. Finale, Presto



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod