Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CLASSIQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1749 Missa A Due Soprani (Preston)
1756 Concerto Pour Clavier Et Violo...
1757 Symphonie N°1 (Hogwood)
1758 Symphonie N°37 (Hogwood)
1759 Symphonie N°18 (Hogwood)
1760 Symphonie N°19 (Hogwood)
Symphonie N°3 (Fischer)
1761 Symphonies De La Journée 6-8 (...
1762 Symphonie N°9 (Hogwood)
1763 Symphonie N°72 (Hogwood)
1764 Symphonie N°22 Le Philosophe (...
1765 Concerto Pour Violon N°1 (Tet...
Symphonie N°30 Alléluia (Harno...
Symphonie N°31 Appel De Cor (H...
Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1766 Symphonie N°34 (Hogwood)
1767 Concerto Pour Violon N°3 De Me...
Stabat Mater (Harnoncourt)
1768 Symphonie N°59 Le Feu (Solomon...
Symphonie N°49 La Passion (Koo...
1769 Missa In Honorem Beatissimae V...
Symphonie N°41 (Hogwood)
1770 Concerto Pour Clavier N°4 (Sta...
1771 Symphonie N°44 Funèbre (Pinnoc...
1772 Symphonie N°45 Les Adieux (Koo...
1773 Sonate Pour Clavier N°38 Hob X...
1774 Symphonie N°55 Le Maître D'éco...
1775 Symphonie N°68 (Harnoncourt)
Symphonie N°67 (Kraemer)
1776 Symphonie N°69 Laudon (Harnonc...
1778 Sonate Pour Clavier N°34 Hob X...
1779 Symphonie N°53 L'Impériale (Ha...
1780 Concerto Pour Clavier N°11 (St...
1781 Quatuors à Cordes Op. 33 Russe...
Symphonie N°74 (Hogwood)
1782 Symphonie N°73 La Chasse (Harn...
1783 Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1784 Armida (Harnoncourt)
1785 Symphonie N°83 La Poule (Harno...
1786 Symphonie N°82 L'Ours (Harnonc...
1787 Symphonie N°88 (Bernstein)
1788 Symphonie N°90 (Rattle)
1789 Symphonie N°92 Oxford (Szell)
1790 Quatuors à Cordes Op. 64 Tost ...
1791 Symphonie N°96 Le Miracle (Hog...
Symphonie N°95 (Jochum)
Symphonie N°93 (Szell)
Symphonie N°94 La Surprise (Ha...
1792 Symphonie N°98 (Jochum)
Symphonie N°97 (Harnoncourt)
1793 Quatuors à Cordes Op. 71 Appon...
1794 Symphonie N°102 (Harnoncourt)
1795 Symphonie N°104 Londres Ou Sal...
1796 Les Sept Dernières Paroles Du ...
Missa Sancti Bernardi Von Offi...
Missa In Tempore Belli - Pauke...
1797 Quatuors à Cordes Op. 76 N°2-4...
1798 Missa In Angustiis - Nelsonmes...
La Création (Harnoncourt)
1799 Theresienmesse (Marriner)
Quatuors à Cordes Op. 77 Lobko...
1800 Te Deum N°2 - Pour L'Impératri...
1801 Les Saisons (Jacobs)
Schöpfungsmesse (Harnoncourt)
1802 Harmoniemesse (Harnoncourt)
1803 Quatuor à Cordes Op. 103 Inach...
2007 Delirium (Coin)
2016 Symphonies 78, 79, 80 & 81 (Da...
1777 Il Mondo Della Luna (Camerling...
 

- Style : Wolfgang Amadeus Mozart , Ludwig Van Beethoven , Carl Philip Emmanuel Bach , Johann Baptist Vanhal , Anton Fils
 

 Le Forum Encyclopédique De Joseph Haydn (467)

Joseph HAYDN - Quatuors à Cordes Op. 33 Russes (mosaïques) (1781)
Par CHIPSTOUILLE le 7 Janvier 2014          Consultée 1983 fois

Si Joseph HAYDN est un musicien très accessible, certaines de ses œuvres, assez rares, demandent toutefois un investissement de la part de l’auditeur. Je vous l’évoquais dans l’introduction des symphonies de la journée, les 6 quatuors à cordes publiés en tant qu’opus n°33, que l’on vous indiquera facilement comme étant des chefs d’œuvres, font partie de celles-ci. En cette année 1781, le compositeur n’a plus composé de quatuor depuis près de 10 ans. Loin du caractère sombre de ceux de l’opus 20, l’opus 33 est plein de fantaisies diverses, souvent jovial. « Ils sont écrits d’une manière nouvelle et particulière » comme se plaisait à décrire leur géniteur.

Certains se plaisent à les qualifier comme premier exemple du contrepoint classique. Cette attribution, non dénuée de sens, dépend avant tout d’où l’on place la frontière entre baroque et classique. Il faut lui reconnaître cependant cette capacité à faire évoluer plusieurs lignes mélodiques simultanées avec un respect scrupuleux des règles de l’harmonie, sans basse continue, usant de silences et de modulations de volume caractéristiques de la période. Les quatuors russes firent ainsi grand bruit et confortèrent HAYDN dans sa position de compositeur renommé. MOZART lui-même, alors tout juste installé à Vienne, enthousiasmé par ces œuvres, écrivit lui-même 6 quatuors qu’il dédia à HAYDN. Le salzbourgeois mit cependant plus de 2 ans à parvenir à ses fins. Par sa vision moderne du contrepoint, HAYDN donnait ainsi à MOZART les clés pour assimiler un BACH qui lui posait alors bien des soucis.

Mais revenons à HAYDN. Depuis quelques années celui-ci compose désormais opéra sur opéra, connaissant un succès relatif mais sans éclat dans le domaine. Ayant peu à peu abandonné les facéties tragiques du Sturm Und Drang au profit du genre galant alors en vogue. La soif intarissable de son mécène le prince Esterhazy pour l’opéra éloigne ainsi HAYDN quelque peu des compositions instrumentales où il excella bien plus. Lui-même annonça à propos d’Armida (1784) qu’il s’agit de la meilleure œuvre qu’il n’a jamais composée. Si l’opéra en question est certes de qualité, ceci annonce clairement que la symphonie le concerto ou le quatuor à cordes n’ont alors pas l’importance qu’on leur a accordé depuis.

C’est dans cette période de travail intense (HAYDN étant en charge de la représentation de nombreux opéras de ses contemporains italiens en plus de l’écriture des siens) que le compositeur parvient à s’accorder un espace de liberté avec ses 6 quatuors. 6 œuvres complémentaires, dont l’ordre varie d’une publication à l’autre (l’ordre d’interprétation du quatuor Mosaïques suit à une retouche près l’ordre de la seconde parution) ils allient raffinement, espièglerie, bonne humeur, envolées dramatiques, technicité et accessibilité.

L’écriture d’une chronique à leur propos me pose un véritable problème compte tenu de la densité et de la longueur du tout. 6 quatuors de 4 mouvements chacun font 24 mouvements qui méritent tous un commentaire. Arrêtons-nous cependant sur l’un de ceux possédant une réelle particularité. Le dernier mouvement du quatuor n°2, surnommé la plaisanterie, possède pour originalité la simulation de plusieurs fins. Comme pour la surprise, qui réveillait l’auditoire d’un coup de tonnerre, l’idée du compositeur était de s’amuser d’un public peu attentif, se relevant ou applaudissant avant même que l’œuvre ne soit terminée. Le mouvement d’ailleurs, termine sur un début de phrase inachevé, laissant perplexe l’auditeur, est-ce bien terminé ?

L’ensemble des quatuors forme un tout appréciable, on en redemande. HAYDN s’ouvre ainsi une voie d’excellence, dans laquelle il ne fera que s’améliorer par la suite, jusqu’à atteindre la perfection des opus 76 et 77. C’est uniquement en regard de sa production ultérieure que l’opus 33 n’obtiendra pas la note parfaite. Si vous découvrez en effet les quatuors en commençant par la fin, ces quatuors « russes » vous demanderont peut-être un léger effort d’attention que les derniers n’exigent en rien. Je ne m’attarde pas non plus sur l’interprétation, à l’occasion d’une version donnée par le London Haydn Quartet en cette année 2013, le magasine Diapason citait encore une fois la version du quatuor Mosaïques en référence. Une réédition en coffret des enregistrements du quatuor vient de sortir cette même année, on en profite donc pour publier la chronique en tant que nouveauté.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Joseph HAYDN
Symphonie N°53 L'impériale (harnoncourt) (1779)
Impérial, c'est le mot.




Joseph HAYDN
Quatuors à Cordes Op. 64 Tost (buchberger Quartet) (1790)
Ménagerie à 24 (avec des zombis dedans, aussi)


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Eric Höbarth (violon)
- Andrea Bischof (violon)
- Anita Mitterer (alto)
- Christophe Coin (violoncelle)


- quatuor à Cordes Opus 33 N°5, Hob Iii : 41 En So
1. Vivace Assai
2. Largo E Cantabile
3. Allegro (scherzo)
4. Allegretto (finale)
- quatuor à Cordes Opus 33 N°3, Hob Iii : 39 En Do
5. Allegro Moderato
6. Allegretto (scherzo)
7. Adagio Ma Non Troppo
8. Rondo (presto: Finale)
- quatuor à Cordes Opus 33 N°2, La Plaisanterie, H
9. Allegro Moderato
10. Allegro (scherzo)
11. Argo E Sostenuo
12. Presto (finale)

- quatuor à Cordes Opus 33 N°6, Hob Iii : 42 En Ré
1. Vivace Assai
2. Andante
3. Scherzo (allegretto)
4. Finale (allegretto)
- quatuor à Cordes Opus 33 N°1, Hob Iii : 37 En Si
5. Allegro Moderato
6. Scherzo (allegro Di Molto)
7. Andante
8. Finale (presto)
- quatuor à Cordes Opus 33 N°4, Hob Iii : 40 En So
9. Allegro Moderato
10. Scherzo (allegretto)
11. Largo
12. Presto



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod