Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CLASSIQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1749 Missa A Due Soprani (Preston)
1756 Concerto Pour Clavier Et Violo...
1757 Symphonie N°1 (Hogwood)
1758 Symphonie N°37 (Hogwood)
1759 Symphonie N°18 (Hogwood)
1760 Symphonie N°19 (Hogwood)
Symphonie N°3 (Fischer)
1761 Symphonies De La Journée 6-8 (...
1762 Symphonie N°9 (Hogwood)
1763 Symphonie N°72 (Hogwood)
1764 Symphonie N°22 Le Philosophe (...
1765 Concerto Pour Violon N°1 (Tet...
Symphonie N°30 Alléluia (Harno...
Symphonie N°31 Appel De Cor (H...
Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1766 Symphonie N°34 (Hogwood)
1767 Concerto Pour Violon N°3 De Me...
Stabat Mater (Harnoncourt)
1768 Symphonie N°59 Le Feu (Solomon...
Symphonie N°49 La Passion (Koo...
1769 Missa In Honorem Beatissimae V...
Symphonie N°41 (Hogwood)
1770 Concerto Pour Clavier N°4 (Sta...
1771 Symphonie N°43 Mercure (Hogwoo...
Symphonie N°44 Funèbre (Pinnoc...
Symphonie N°42 (Antonini)
1772 Symphonie N°45 Les Adieux (Koo...
1773 Sonate Pour Clavier N°38 Hob X...
1774 Symphonie N°55 Le Maître D'éco...
1775 Symphonie N°68 (Harnoncourt)
Symphonie N°67 (Kraemer)
1776 Symphonie N°69 Laudon (Harnonc...
1778 Sonate Pour Clavier N°34 Hob X...
1779 Symphonie N°53 L'Impériale (Ha...
1780 Concerto Pour Clavier N°11 (St...
1781 Symphonie N°62 (Hogwood)
Quatuors à Cordes Op. 33 Russe...
Symphonie N°74 (Hogwood)
1782 Symphonie N°73 La Chasse (Harn...
1783 Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1784 Armida (Harnoncourt)
1785 Symphonie N°83 La Poule (Harno...
1786 Symphonie N°82 L'Ours (Harnonc...
1787 Symphonie N°88 (Bernstein)
1788 Symphonie N°90 (Rattle)
1789 Symphonie N°92 Oxford (Szell)
1790 Quatuors à Cordes Op. 64 Tost ...
1791 Symphonie N°96 Le Miracle (Hog...
Symphonie N°95 (Jochum)
Symphonie N°93 (Szell)
Symphonie N°94 La Surprise (Ha...
1792 Symphonie N°98 (Jochum)
Symphonie N°97 (Harnoncourt)
1793 Quatuors à Cordes Op. 71 Appon...
Symphonie N°99 (Szell)
1794 Symphonie N°102 (Harnoncourt)
1795 Symphonie N°104 Londres Ou Sal...
1796 Les Sept Dernières Paroles Du ...
Missa Sancti Bernardi Von Offi...
Missa In Tempore Belli - Pauke...
1797 Quatuors à Cordes Op. 76 N°2-4...
1798 Missa In Angustiis - Nelsonmes...
La Création (Harnoncourt)
1799 Theresienmesse (Marriner)
Quatuors à Cordes Op. 77 Lobko...
1800 Te Deum N°2 - Pour L'Impératri...
1801 Les Saisons (Jacobs)
Schöpfungsmesse (Harnoncourt)
1802 Harmoniemesse (Harnoncourt)
1803 Quatuor à Cordes Op. 103 Inach...
2007 Delirium (Coin)
2016 Symphonies 78, 79, 80 & 81 (Da...
1777 Il Mondo Della Luna (Camerling...
 

- Style : Wolfgang Amadeus Mozart , Ludwig Van Beethoven , Carl Philip Emmanuel Bach , Johann Baptist Vanhal , Anton Fils
 

 Le Forum Encyclopédique De Joseph Haydn (514)

Joseph HAYDN - Symphonie N°30 Alléluia (harnoncourt) (1765)
Par CHIPSTOUILLE le 8 Septembre 2013          Consultée 2168 fois

La symphonie n°30 de HAYDN est l'une des premières, dans l’ordre de composition, après la trilogie de la journée (le matin, le midi et le soir) à avoir bénéficié d’un surnom. Ce titre est dû à la reprise dans le premier mouvement d’un air grégorien du même nom cité dans le premier mouvement. Air qui fut joué lors pour la nuit de Pâques, la même semaine était créée la symphonie. Les auditeurs de l’époque ne manquèrent donc pas de relever l’emprunt. Aujourd’hui, malgré quelques recherches, difficile de retrouver l’Alléluia correspondant, guère plus connu que la symphonie qui nous intéresse.

Elle fût composée en 1765, grand millésime pour le compositeur, en témoignent en particulier son magnifique premier concerto pour violoncelle ou encore la symphonie n°31 « appel de cor ». En ce début d'année, le Prince Nicolas Esterhazy, rappelons-le mécène de HAYDN, était en séjour à Vienne pour le second mariage du futur Empereur Joseph II. Les relations avec le prince étaient bonnes puisque ce dernier devait de nouveau accorder la gratuité des médicaments pour son personnel, à la demande du compositeur. L’avantage avait cependant été supprimé pour d’obscures raisons l’année qui précédait.

La symphonie est en trois mouvements et curieusement s’inscrit dans le schéma qui sera rendu classique par le compositeur en quatre. En effet, ces trois mouvements sont Vif-Lent-Menuet, il ne manque qu’un 4e et dernier mouvement vif pour compléter. Ce manque pourra d’ailleurs se faire sentir, l’époque classique, auditeurs du futur que nous somme, nous ayant habitué à des fins plus toniques. Le 3eme mouvement bien au contraire est relativement sage. Sa propre structure, elle-même découpée en 4 parties, donne d’ailleurs une allure de suite à l’ensemble. Loin d’adopter une structure définitive donc, le compositeur poursuit ses explorations.

Contrairement à la trilogie de la journée (symphonies 6, 7 et 8) qui avait cependant un œil rivé droit sur le futur, on ressent ici une rémanence de l’époque baroque. Le seul mouvement qui reprend avec bonheur les nouveautés apportées par la trilogie est le second. Il fait discourir, de par quelques passages concertants, une flûte avec l’orchestre, avec réussite. Toutefois, dans l’ensemble, l’aspect très découpé, l’allure aristocratique des mélodies, mais également l’usage des cors ainsi que de percussions pour appuyer les temps du premier mouvement rappellent de loin le style français. Réminiscence baroque, petite touche française qui s’adjoint au style classique autrichien, utilisation de la flûte, côté dansant, découpage qui fait penser à une suite… Nous ne sommes finalement pas très loin d’un TELEMANN dans l’esprit. Mais ne vous y trompez pas, contrairement à son prédécesseur, HAYDN évite de se répéter. Il n’y a qu’à comparer avec la symphonie n°31 pour se rendre d’ailleurs à l’évidence. Les deux œuvres, en dehors d'être deux symphonies de la période classique, n’ont que peu de points communs.

Bien que dotée d’un surnom, la symphonie n°30 de HAYDN ne fait pas partie de celles que l’on cite le plus régulièrement. C’est une jolie symphonie, qui réussit en particulier son mouvement lent. Le panache dont elle fait preuve dans son introduction manque cependant en conclusion. En dehors d’une structure pas encore maîtrisée, les mélodies sont réussies et restent en tête. Rien d'exceptionnel donc, pas une priorité si vous deviez avoir à faire à une intégrale, mais il suffit de l'enchaîner correctement sur disque pour qu'elle vous ravisse les oreilles.

Le disque, donc, l’interprétation, venons-y. Nikolaus Harnoncourt n’est pas toujours éblouissant dans ses symphonies de HAYDN (je pense aux londoniennes), mais il y a deux enregistrements (entre autres, j’espère…) qu’il a particulièrement réussi. Celui où figurent les symphonies n°30, 53 (L’impériale) et 69 (Laudon) est l’un des deux (1). Ici l’interprétation est colorée ; Harnoncourt a un certain talent pour jouer de contrastes qui permettent de mettre en valeur les subtilités d’une œuvre. La musique de HAYDN, qui recèle bien des détails, ne demande qu' à être mise en valeur ainsi. Outre une bonne interprétation, le disque propose avec intelligence de piocher dans 3 périodes distinctes du compositeur. De quoi varier les plaisirs tout en réussissant à atténuer par le jeu des enchaînements le principal défaut de la symphonie n°30, sa fin en queue de poisson.

(1) le second, encore meilleur, réunit les symphonies 31 Appel de cor, encore elle, 59 Le feu et 73 La chasse

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Wolfgang Amadeus MOZART
Concerto Pour Violon N°3 (fischer, Kreizberg) (1775)
Évident




Joseph HAYDN
Quatuors à Cordes Op. 76 N°2-4 (prazak) (1797)
L'empereur, le lever du soleil, les quintes


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Concentus Musicus Wien
- Nikolaus Harnoncourt (direction)


- symphonie N°30 En Ut Majeur, 'alleluja'
1. Allegro
2. Andante
3. Finale: Tempo Di Menuet, Più Tosto Allegretto
- symphonie N°53 En Ré Majeur, 'l'impériale'
4. Largo Maestoso . Vivace
5. Andate
6. Menuet . Trio
7. Finale . Cappriccio . Moderato (version A)
- symphonie N°69 En Ut Majeur 'laudon'
8. Allegro Vivace
9. Un Poco Adagio, Più Tosto Andante
10. Minuetto . Trio
11. Finale . Presto



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod