Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CLASSIQUE  |  OEUVRE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


1749 Missa A Due Soprani (Preston)
1756 Concerto Pour Clavier Et Violo...
1757 Symphonie N°1 (Hogwood)
1758 Symphonie N°37 (Hogwood)
1759 Symphonie N°18 (Hogwood)
1760 Symphonie N°19 (Hogwood)
Symphonie N°3 (Fischer)
1761 Symphonies De La Journée 6-8 (...
1762 Symphonie N°9 (Hogwood)
1763 Symphonie N°72 (Hogwood)
1764 Symphonie N°22 Le Philosophe (...
1765 Concerto Pour Violon N°1 (Tet...
Symphonie N°30 Alléluia (Harno...
Symphonie N°31 Appel De Cor (H...
Concerto Pour Violoncelle N°1 ...
1766 Symphonie N°34 (Hogwood)
1767 Concerto Pour Violon N°3 De Me...
Stabat Mater (Harnoncourt)
1768 Symphonie N°59 Le Feu (Solomon...
Symphonie N°49 La Passion (Koo...
1769 Missa In Honorem Beatissimae V...
Symphonie N°41 (Hogwood)
1770 Concerto Pour Clavier N°4 (Sta...
1771 Symphonie N°43 Mercure (Hogwoo...
Symphonie N°44 Funèbre (Pinnoc...
Symphonie N°42 (Antonini)
1772 Symphonie N°45 Les Adieux (Koo...
1773 Sonate Pour Clavier N°38 Hob X...
1774 Symphonie N°55 Le Maître D'éco...
1775 Symphonie N°68 (Harnoncourt)
Symphonie N°67 (Kraemer)
1776 Symphonie N°69 Laudon (Harnonc...
1778 Sonate Pour Clavier N°34 Hob X...
1779 Symphonie N°53 L'Impériale (Ha...
1780 Concerto Pour Clavier N°11 (St...
1781 Symphonie N°62 (Hogwood)
Quatuors à Cordes Op. 33 Russe...
Symphonie N°74 (Hogwood)
1782 Symphonie N°73 La Chasse (Harn...
1783 Concerto Pour Violoncelle N°2 ...
1784 Armida (Harnoncourt)
1785 Symphonie N°83 La Poule (Harno...
1786 Symphonie N°82 L'Ours (Harnonc...
1787 Symphonie N°88 (Bernstein)
1788 Symphonie N°90 (Rattle)
1789 Symphonie N°92 Oxford (Szell)
1790 Quatuors à Cordes Op. 64 Tost ...
1791 Symphonie N°96 Le Miracle (Hog...
Symphonie N°95 (Jochum)
Symphonie N°93 (Szell)
Symphonie N°94 La Surprise (Ha...
1792 Symphonie N°98 (Jochum)
Symphonie N°97 (Harnoncourt)
1793 Quatuors à Cordes Op. 71 Appon...
Symphonie N°99 (Szell)
1794 Symphonie N°102 (Harnoncourt)
1795 Symphonie N°104 Londres Ou Sal...
1796 Les Sept Dernières Paroles Du ...
Missa Sancti Bernardi Von Offi...
Missa In Tempore Belli - Pauke...
1797 Quatuors à Cordes Op. 76 N°2-4...
1798 Missa In Angustiis - Nelsonmes...
La Création (Harnoncourt)
1799 Theresienmesse (Marriner)
Quatuors à Cordes Op. 77 Lobko...
1800 Te Deum N°2 - Pour L'Impératri...
1801 Les Saisons (Jacobs)
Schöpfungsmesse (Harnoncourt)
1802 Harmoniemesse (Harnoncourt)
1803 Quatuor à Cordes Op. 103 Inach...
2007 Delirium (Coin)
2016 Symphonies 78, 79, 80 & 81 (Da...
1777 Il Mondo Della Luna (Camerling...
 

- Style : Wolfgang Amadeus Mozart , Ludwig Van Beethoven , Carl Philip Emmanuel Bach , Johann Baptist Vanhal , Anton Fils
 

 Le Forum Encyclopédique De Joseph Haydn (519)

Joseph HAYDN - Quatuors à Cordes Op. 64 Tost (buchberger Quartet) (1790)
Par CHIPSTOUILLE le 6 Janvier 2015          Consultée 1203 fois

Contrairement aux symphonies qui pour une grande partie ont toutes été composées de manière indépendante, les quatuors à cordes de HAYDN ont presque tous été écrits dans l’optique de réaliser des publications de 3 ou 6 quatuors. Difficile alors, avec 6x4=24 mouvements partant chacun dans des directions différentes, de vous dessiner un portrait d’ensemble de l’Opus 64. Ils furent écrits à l’automne 1790, après le décès du Prince Nicolas Esterhazy et suite au renvoi de HAYDN par son successeur Anton, peu intéressé par les choses musicales (le c..). Peu longtemps après, HAYDN sera recruté par Johann Peter Salomon qui l’avait déjà supplié depuis plusieurs années de venir, pour effectuer une série de concerts à Londres.

D’un point de vue intentionnel, HAYDN voulu ici refaire son Opus 33 en mieux. C’est prouvé par des tas de détails techniques (inversion des menuets et mouvements lents, tonalités, ordre de tout ceci…), c’est encore plus clair à l’écoute. Simple, limpide, 4 lignes de cordes se charment, se chamaillent, se toisent, s’accouplent. C’est beau, mais ça n’est pas franchement passionnant à raconter.

Alors, prenons une loupe, et tant pis pour le reste. Rendez-vous sur le 5e quatuor de cet Opus, baptisé l’Alouette. Un surnom qui comme d’habitude n’a pas été attribué par le compositeur. Ignorons même cet élégant premier mouvement qui bât des ailes et virevolte, avec son thème qui a donné au quatuor son nom. Voilà, vous y êtes, arrêtez-vous sur l’adagio cantabile. Adagio, c'est-à-dire lent, Cantabile c'est-à-dire chantant. A première vue rien de particulièrement original, on est dans le niveau qualitatif de l’ensemble. Peut-être peut-on noter un peu plus de vagabondages dans la ligne mélodique, c’est le côté cantabile qui veut ça. Mais, là, l’instant d’après… Vous y êtes. Oui, ça y est, cette insistance dans le jeu d’ombre, cette cambrure élégante et pourtant simple. Ce trait féminin et bavard accompagné par un discret violoncelle haletant qui vous séduit avant que l’on ait le temps de s’apercevoir. C’est idiot, ce petit passage langoureux fait de quelques notes, c’est si simple et, pourtant, c’est génial. Pour ceux qui savent de quoi je parle, je ne saurais que leur conseiller l’Adagio Sostenuto de la première sonate pour Violon et Alto (Hob VI :1). Pour les autres, vous pouvez commencer par là.

Chaque mouvement de cet opus mériterait que l’on s’y attarde, mais nous n’en n’aurons ni la patience, ni le temps ensemble. A cet adagio séducteur, peut-être pouvons-nous opposer le finale allegro con spirito du 3e quatuor. Anguleux mais tout en rondeur, loin des derniers mouvements frénétiques auxquels HAYDN tend peu à peu à habituer sa fanbase, tout du moins dans sa première approche. Il n’hésite pas à s’accorder de courtes pauses lancinantes, de manière à mieux redémarrer, et d’un coup tout s’excite, brutal, piquant, aussi ronronnant et caractériel qu’un chat. Doux au pelage et d’aspect innocent, il a l’œil fourbe et aigu du prédateur et sort ses griffes en adamantium sitôt qu’on le contrarie. Au moins, ce félin-là ne fume pas le cigare, on y respire.

Pour les 22 autres mouvements (comment-ça 21 ?), on ne prendra pas la peine de vous sortir des métaphores. On ne vous parlera pas du sautillant petit chaperon rouge du Finale du premier quatuor, qui finit lui aussi par se faire souffler sa maison comme les trois petits cochons, par un loup. Pas plus que de la poursuite équestre que se livrent les langoureux Roméo et Juliette du premier mouvement du 3ème. Je m’égare… Question interprétations, il faut en particulier noter les grandes libertés que s’est permises le Buchberger Quartet, qui transforme notamment le loup carnassier en une apocalypse dissonante submergée par des zombis cannibales, flippant. Pour conclure, nous dirons simplement que Joseph HAYDN se balade dans l’exercice du Quatuor, sans les mains et à cloche pied, tout ça semble si facile à l’écoute… S’il n’avait persévéré et fait encore mieux dans le domaine quelques années plus tard, on aurait probablement ici déclaré le sans faute, déjà.

A lire aussi en MUSIQUE CLASSIQUE par CHIPSTOUILLE :


Ludwig Van BEETHOVEN
Concerto Pour Piano N°3 (klemperer) (1803)
On ne pouvait pas rêver meilleure conclusion...




Georg Friedrich HANDEL
Dixit Dominus (gardiner) (1707)
North of hell


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Hubert Buchberger (violon 1)
- Julia Greve (violon 2)
- Joachim Etzel (alto)
- Helmut Sohler (violoncelle)


- quatuor à Cordes Opus 64 N°1 En Ut Majeur
1. Allegro Moderato
2. Menuet, Allegretto Ma Non Troppo
3. Allegretto Scherzando
4. Finale, Presto
- quatuor à Cordes Opus 64 N°2 En Si Mineur
5. Allegro Spirituoso
6. Adagio Ma Non Troppo
7. Menuet, Allegretto
8. Finale, Presto
- quatuor à Cordes Opus 64 N°3 En Si Bémol Majeur
9. Vivace Assai
10. Adagio
11. Menuet, Allegretto
12. Finale, Allegro Con Spirito

- quatuor à Cordes Opus 64 N°4 En Sol Majeur
1. Allegro Con Brio
2. Menuetto, Allegretto
3. Adagio
4. Finale, Presto
- quatuor à Cordes Opus 64 N°6 En Mi Bémol Majeur
5. Allegro
6. Andante
7. Menuet, Allegretto
8. Finale, Presto
- quatuor à Cordes Opus 64 N°5 En Ré Majeur, L'alo
9. Allegro Moderato
10. Adagio Cantabile
11. Menuet, Allegretto
12. Finale, Vivace



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod