Recherche avancée       Liste groupes



      
B.O./BALLADES/TRAD  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Bande Originale De Film

DISNEY - Peter Pan (1953)
Par MARCO STIVELL le 29 Septembre 2017          Consultée 130 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

L'histoire de Peter Pan par DISNEY est étroitement liée à celle d'Alice au Pays des Merveilles, paru deux ans plus tôt. Ils ont été débutés au même moment et tout comme Cendrillon, à la fin des années 30, juste après Blanche-Neige, puis laissés de côté. Les deux films puisent dans la littérature pour la jeunesse, relativement récente, même si pour le coup il s'agit d'une pièce de théâtre. Entre autres similitudes, un imaginaire très développé, un rejet de la vie adulte pour rester en enfance coûte que coûte, et une actrice principale, Kathryn Beaumont qui a aidé pour les pré-séquences et personnifié Alice et Wendy Darling, à qui elle donne sa voix. Pour Peter Pan, c'est d'ailleurs Bobby Driscoll, jeune acteur-star DISNEY des années 46 à 48 (voir films correspondants).

Une fois de plus, cette production pose pas mal de problèmes, des disputes d'ordre financier entre Walt et Roy son frère, les remaniements divers mais moins que pour Alice, les évolutions du studio... Et les critiques sont de tous bords, sur tous les sujets possibles, les clichés sur les Amérindiens, le capitaine Hook/Crochet humoristique, les formes sexy de Tinker Bell/la fée Clochette, jusqu'au fait que Peter Pan redevient un homme quand depuis toujours il était joué par une femme au théâtre. Comme d'habitude, il y a largement de quoi renverser l'image d'un chef-d'oeuvre, de même qu'il y a toujours de quoi l'apprécier, longtemps après sa sortie, à commencer par la beauté des décors, dessins et lieux chatoyants. L'oeuvre de l'Ecossais J. M. Barrie parue en 1902 est respectée au mieux, à quelques exceptions près : à l'origine, Peter n'est pas censé recevoir un colis explosif par Crochet (qui meurt mangé par le crocodile) mais empoisonné par Clochette.

Musicalement toutefois, Peter Pan n'est pas la meilleure partition de DISNEY, tout comme elle est loin d'être l'une des moins bonnes. Si Alice au Pays des Merveilles était un bon équilibre entre illustration sonore et chansons même très courtes, Oliver Wallace choisit ici de moins se concentrer sur ce dernier aspect. Une nouvelle fois, on va retrouver de jolies chansons féminines, une seule en fait : "Your Mother and Mine"/"Le Besoin d'Aimer", chantée par Kathryn Beaumont. Elle préfigure un peu les berceuses de Mary Poppins, plus de dix ans plus tard.

L'univers est d'abord masculin, mais Peter n'a pas sa chanson (Driscoll a beaucoup mué, il faut dire, mais il n'a jamais chanté pour un film de toute façon !), ou alors ce sont des slows comme le générique "The Second Star to the Right"/"La Deuxième Petite Etoile" et le joyeux "You Can Fly!"/"Tu t'Envoles". Les deux emploient la chorale, y compris lors de la reprise pour le beau final, avec des réponses femmes-hommes bien écrites, et comme Bambi, un meilleur résultat en France du point de vue des timbres. "Tu t'Envoles" joue aussi pas mal sur le tempo rubato qui fait des vagues lentes puis accélère, décélère, et c'est excellent.

Pas ailleurs, c'est le seul rappel des accointances d'Oliver Wallace avec le jazz-swing. On en trouve aussi un peu dans le chant des Enfants Perdus, "Following the Leader"/"À la File Indienne", qui emprunte à l'une des chansons des jumeaux farfelus dans Alice. La plupart de ces morceaux sont l'oeuvre de deux Sammy, Fain et Cahn, les plus prolifiques parmi l'équipe de compositeurs requise et les plus variés. Le Pays Imaginaire, Neverland en anglais, a une bonne influence pour le peu de chansons présentes. Frank Churchill, décédé en 1942, juste un peu après Bambi et dont certains travaux ont été utilisés sur les derniers DISNEY à titre posthume, avait écrit "Never Smile at a Crocodile" en compagnie de Jack Lawrence. Le fameux thème sans paroles et au rythme métronomique qu'on entend lorsque l'animal vient narguer Crochet, et qui devient culte.

Le reste du temps, Wallace se partage entre différents folklores, celui des Amérindiens ("What Made the Red Man Red"/"Pourquoi Sa Peau est Rouge ?") et bien sûr celui de la piraterie, avec une certaine classe. Notons le fameux gag du boucanier qui chante avec son accordéon "Sur la mer, jamais on ne vit très longtemps..." juste avant de se faire tirer dessus par Crochet. L'illustration sonore quant à elle est confiée principalement à Ed Plumb, qui n'avait plus travaillé sur un long-métrage DISNEY depuis 1948. Entre les violons qui virevoltent, suivant les humains volants, les tintinnabulements de Clochette, le clavecin doublé au piano punaise pendant l'entrevue avec Crochet, la valse des sirènes, les clarinettes folles pendant que le capitaine réfléchit, ce sont de bonnes idées et qui prêtent à sourire ou à rêver, tout en suivant le fil d'une action bien marquée, et presque aucun temps de silence. Le seul qu'on remarque, c'est lorsque Wendy saute du bateau, ça fait drôle !

En bref, la musique, plutôt réussie dans l'ensemble, n'est pas la qualité première de Peter Pan. Elle accompagne une histoire formidable mieux qu'elle ne la conduit. Pour le coup, on arrive davantage à regarder, à sourire ou s'esclaffer.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Peter GABRIEL
Up (2002)
Plus haut, toujours plus haut




ZUCCHERO
Blue's (1987)
Tubes, invités prestigieux et Miles Davis.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Oliver Wallace (direction musicale, composition)
- Ed Plumb (orchestrations)
- Jud Conlon (direction de la chorale)
- Sammy Fain, Sammy Cahn (écriture des chansons)
- Erdman Penner, Ted Sears (écriture des chansons)
- Winston Hibler, Jack Lawrence (écriture des chansons)
- Franck Churchill (écriture)
- Kathryn Beaumont (chant)
- Bill Thompson, Paul Collins, Tommy Luske (chant)
- Candy Candido, Robert Ellis, Johnny Mcgo (chant)
- Jeffrey Silvers, Simon Singer, Tony Buta (chant)


1. The Second Star To The Right/la Deuxième Petite Et
2. You Can Fly!/tu T'envoles
3. A Pirate's Life/la Piraterie
4. Following The Leader/À La File Indienne
5. What Made The Red Man Red/pourquoi Sa Peau Est Rou
6. Your Mother And Mine/le Besoin D'aimer
7. The Elegant Captain Hook/le Roi Des Voleurs
8. You Can Fly! (reprise)/tu T'envoles
9. + Musiques Instrumentales



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod