Recherche avancée       Liste groupes



      
B.O./VARIéTé AMéRICAINE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Bande Originale De Film

DISNEY - 1001 Pattes (1998)
Par MARCO STIVELL le 16 Mai 2018          Consultée 96 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Production DISNEY / Pixar.

A Bug's Life, en français 1001 Pattes, sorti en 1998, est le deuxième long-métrage Pixar et se révèle meilleur que Toy Story (1995). C'est l'époque des films réels ou d'animation centrés sur la vie sauvage et à petite échelle, un peu après Microcosmos et au même moment que Fourmiz (Dreamworks).

La concurrence est rude, mais 1001 Pattes a un atout dans sa manche, dès le départ : sa bande annonce, qui présente le supposé thème principal du film, la chanson "Baba O'Riley" du groupe anglais THE WHO, sur fond d'images excitantes, à l'échelle d'une colonie de fourmis. Entendre la rythmique gardée telle quelle (pas comme chez certains, coucou les Experts Manhattan !), la boucle de synthé de Pete Townshend et Roger Daltrey qui chante avec a-propos "Out here in the fields, I fight for my meals", on a aussi envie de se battre pour voir et revoir le film le plus rapidement possible. Hélas, la chanson mythique des WHO n'est pas conservée au-delà de la bande-annonce, pas même pour le générique de fin.

C'est à nouveau Randy NEWMAN, comme pour Toy Story, qui se charge d'écrire cette fois une seule chanson, comme pour mieux marquer encore la différence entre Pixar et DISNEY classique. "The Time of Your Life", non traduite, est une ballade jazz et humoristique comme notre ami en a déjà écrit à la pelle, aidé par des cuivres rutilants et des chœurs féminins splendides qui ne sont pas moins marqués !

On rencontre deux ou trois autres moments du même cru, lorsque Flik/Tilt coupe les plantes avec sa machine au début, lorsqu'il arrive en ville plus tard aussi, mais globalement, l'esprit NEWMAN s'éclipse très vite une nouvelle fois, pour verser davantage dans la bande sonore DISNEY classique. Le thème de Tilt voire de la colonie des fourmis en général est à la fois serein et héroïque, une sorte de compromis entre GRIEG et John WILLIAMS, sur une rythmique bluesy. C'est un leitmotiv présent à divers moments de l'histoire. Il ne lasse guère mais, à force de répétition, il donne l'impression de meubler une partition qui demeure toutefois réussie, à défaut d'être passionnante.

La musique n'est pas au centre de l'intérêt, malgré sa qualité indéniable, l'illustration et la personnification prouvent que même en étant toujours agréable, le savoir-faire se perd, eu égard des vieux DISNEY. Les idées qui tendent à diversifier sont aussi courtes que sympathiques, on entend un peu de piano honky-tonk dans le bar en ville, de la musique mexicaine durant la séquence chez les sauterelles, et lorsque les fourmis célèbrent les "mercenaires" qui vont les aider, il y a un peu de musique africaine à base de percussions et du calypso ensuite. C'est toujours ça de gagné !

Curieusement, le versant hollywoodien traditionnel passe encore mieux, avec des envolées de violons valsés plutôt intéressantes lorsque les mercenaires, guidés par Tilt, approchent de l'île des fourmis. La "petite musique classique" des feuilles d'automne, pendant la création de l'oiseau, est un régal pour les oreilles, et même si c'est en arrière-plan, les cavalcades de cordes participent grandement aux montées d'adrénaline de la scène finale.

Le film dans tout ça ? C'est un Pixar, on en retrouve les caractéristiques avec des images fortes (l'île des fourmis, les scènes avec l'oiseau, méchant oiseau !), l'humour est communicatif, malgré certaines maladresses de traduction et la lassitude que peut créer le rythme de dialogues/cris très soutenu par moments. L'histoire des fourmis qui cherchent à se révolter contre la chaîne des espèces en s'opposant aux sauterelles qui les asservissent, c'est assez banal sur le papier mais ça prend des proportions assez chouettes. Il y a bien sûr quelques sentiments (Tilt et la princesse Atta, la petite Couette aussi), et de la drôlerie en particulier avec P.T. Flea/Lilipuce et son cirque de ratés, les "mercenaires" qu'engagent les fourmis. Sans oublier un ou deux clins d'oeil à TOY STORY.

En version originale, parmi les quelques acteurs connus, il faut citer Roddy McDowall (l'un des mercenaires), tandis que la voix de Hopper/Le Borgne est celle de Kevin Spacey. En France, c'est Dominique Collignon-Maurin (Hadès dans Hercule de DISNEY) qui le double, et un nombre impressionnant de doubleurs excellents, déjà tous plus ou moins passés par la même écurie, sont engagés pour des petits rôles : Bernard Alane, Patrick Poivey, Henri Guybet, Perette Pradier. Amusez-vous donc à rechercher dans la liste à gauche les films auxquels ils ont participé ! N'ayant pas connu de suite, 1001 Pattes donne toujours l'impression d'être sous-estimé, sans raison valable.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


Katie MELUA
Pictures (2007)
Un peu plus orienté pop-rock




DISNEY
Robin Des Bois (1973)
Doublage français et musique sur leur 31


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Randy Newman (compositions, orchestrations, piano, chant)
- Orchestre Des Studios Disney


1. The Time Of Your Life (générique De Fin)
2. + Musiques Instrumentales Non-créditées



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod