Recherche avancée       Liste groupes



      
B.O./JAZZ/SWING  |  B.O FILM

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


1938 Blanche-Neige Et Les Sept Nain...
1940 Pinocchio
Fantasia
1941 Dumbo
1942 Bambi
Saludos Amigos
1944 Les Trois Caballeros
1946 La Boîte à Musique
Melodie Du Sud
1947 Coquin De Printemps
1948 Melodie Cocktail
Danny, Le Petit Mouton Noir
1949 Le Crapaud Et Le Maître D'Ecol...
1950 Cendrillon
1951 Alice Au Pays Des Merveilles
1953 Peter Pan
1954 20.000 Lieues Sous Les Mers
1955 La Belle Et Le Clochard
1959 La Belle Au Bois Dormant
1961 Les 101 Dalmatiens
1963 Merlin L'Enchanteur
1964 Mary Poppins
1967 Le Livre De La Jungle
1970 Les Aristochats
1971 L'Apprentie Sorciere
1973 Robin Des Bois
1977 Les Aventures De Winnie L'Ours...
Peter Et Elliott Le Dragon
Les Aventures De Bernard Et Bi...
1981 Rox Et Rouky
1983 Le Noel De Mickey
1985 Taram Et Le Chaudron Magique
1986 Basil, Detective Prive
1988 Oliver Et Compagnie
1989 La Petite Sirene
1990 La Bande à Picsou, Le Film : L...
Bernard Et Bianca Au Pays Des ...
1991 La Belle Et La Bete
1992 Aladdin
1994 Le Roi Lion
Le Retour De Jafar
1995 Dingo Et Max
Pocahontas : Une Legende Indie...
Toy Story
1996 Le Bossu De Notre-Dame
Aladdin Et Le Roi Des Voleurs
1997 Hercule
1998 Mulan
1001 Pattes
1999 Tarzan
Fantasia 2000
2000 Dinosaure
Kuzco, L'Empereur Megalo
2001 Atlantide, L'Empire Perdu
Monstres Et Cie
2002 Lilo & Stitch
La Planete Au Trésor : Un Nouv...
2003 Frere Des Ours
Le Monde De Nemo
2004 La Ferme Se Rebelle
Les Indestructibles
2005 Chicken Little
2006 The Wild
Cars
2007 Bienvenue Chez Les Robinson
Ratatouille
2008 Wall-E
Volt, Star Malgre Lui
2009 Là-Haut
La Princesse Et La Grenouille
2010 Raiponce
2012 Rebelle
Les Mondes De Ralph
2013 Monstres Academy
Planes
La Reine Des Neiges
2014 Les Nouveaux Heros
2015 Vice-Versa
Le Voyage D'Arlo
2016 Zootopie
Le Monde De Dory
Vaiana, La Legende Du Bout Du ...
2017 Coco
2018 Les Indestructibles 2
Ralph 2.
1997 Winnie L'Ourson 2 : Le Grand V...
1998 La Belle Et La Bete 2 : Le NoË...
Le Roi Lion 2 : L'Honneur De L...
Pocahontas 2, Un Monde Nouveau
1999 Toy Story 2
2000 Dingo Et Max 2 : Les Sportifs ...
La Petite Sirène 2 : Retour à ...
2018 Jazz Loves Disney 2 - A Kind O...
 

- Membre : Bande Originale De Film

DISNEY - Les Indestructibles 2 (2018)
Par MARCO STIVELL le 19 Novembre 2018          Consultée 534 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Le temps, notion dont on parle souvent et qui agit sur nous de façon singulière, nous en fait faire de tout aussi surprenantes, drôles. Regardez DISNEY et Pixar, ils exploitent à fond le système des suites à leurs grands films depuis plus de 20 ans, et pourtant, ils en mettent quatorze à en donner une au meilleur film de super-héros réalisé depuis que Tim Burton s'est prêté à l'exercice (avis très personnel mais qui tient toujours, malgré là aussi, une surenchère créative !). Suite, et meilleure !

Depuis les Indestructibles en 2004, les choses ont changé, mais pas tant que ça. Le fauteuil de réalisateur revient à Brad Bird de nouveau, tout comme la plume et la baguette du compositeur à Michael Giacchino. En fait non, la baguette, c'est pour Marshall Bowen, le chef d'orchestre, mais autrement, 2017-2018 est vraiment une "période Giacchino, entre Coco et celui-ci. Les voix d'origine sont les mêmes, Craig T. Nelson (Bob Indestructible), Holly Hunter (Helen Elastigirl), Samuel L. Jackson (Lucius Frozone) ; il faut voir notre version française, quoique le doublage demeure une réussite. Marc Alfos étant mort en 2012, c'est Gérard Lanvin qui fait Bob Indestructible. Quant à Violette, elle requiert une nouvelle chanteuse à succès : Lorie n'étant plus à la mode, c'est LOUANE, en toute logique. Amanda LEAR (Edna Mode) est toujours là, elle en revanche, et on s'en réjouit !

Autre signe des temps, l'histoire veut que les super-héros se trouvent privés de soutien car "trop de casse" et sont méprisés d'un côté (cela rejoint la trame de Captain America 3), et d'un autre côté, la femme du couple s'affirme, cherche à se mettre en avant en laissant le papa avec ses enfants, chose pas si attendue que cela, certains la jugent téléphonée. Et pourtant, c'est remarquablement tourné, comme le scénario de façon générale, le film en lui-même, et une musique qui ne laisse aucun temps mort ou presque. C'est de l'appellation Giacchino d'origine contrôlée, une musique rétro à souhait, entièrement à contretemps pour le coup !

Après quelques bandes sonores contestables (Là-Haut, Vice-Versa), l'expérience Coco a permis à l'ami Michael de se faire plaisir côté influences latino/sud américaines et en bien. Il réaffirme ici son talent pour l'écriture swing, cocktail savoureux des chefs d'oeuvre DISNEY d'antan et des films policiers/noirs, à l'instar du premier Indestructibles. Le jeu de la rythmique basse-batterie-congas est encore plus remarquable, avec des rythmiques impaires et autres effets typiques du jazz, beaucoup de groove également (funk pendant le générique de fin, entre autres), mais aussi des élans valsés, rock (comme si les thèmes de Planes prenaient une couleur James Bond), reggae (dans le bateau, quand les super-héros sont sous hypnose), le tout ne faisant qu'un avec l'orchestre.

Orchestre génial, peut-être encore un peu trop « suiveur » du rythme effréné de l'action, mais avec de nombreux moments qui compensent : montées à en donner des frissons, trilles (notes rapides) récurrentes aux cuivres et utilisées différemment... Pour ce dernier critère, cela varie entre le charme d'Elastigirl en moto pendant sa première mission solo et la couleur plus tourmentée lors du combat avec l'Hypnotiseur dans l'immeuble désaffecté, timbales d'orchestre à l'appui. Il y a d'ailleurs une citation pour le moins grandiose de la série The Outer Limits/Au-Delà du Réel pendant cette séquence, visuellement comme musicalement, à travers des notes sombres, mystérieuses...

C'est là que nous pouvons parler des moments doux de la BO, loin d'être mineurs comparé aux autres, une nouvelle fois. La harpe et la flûte traversière qui jouent des dissonances pendant le repas familial du soir, au début ; le saxophone alto durant la scène nocturne, très film noir, où Elastigirl, dans l'ombre des buildings, attend d'effectuer sa première mission solo... Tout cela est passionnant, parfois très court mais s'inscrit dans une continuité inspirée. De même pour la "Marche Turque" de MOZART chez Edna Mode, et, pendant la réception en l'honneur d'Elastigirl à Devtech, le passage en fond sonore de "The Party's Over" (Nat KING COLE).

Le générique de fin cache de belles choses, une autre citation de Jonny Quest (dessin animé Hanna Barbera) et un medley de chansons dédiée à chaque super-héros adulte, "Elastigirl", "Mr. Incredible" et "Frozone", tour à tour swing et funk, avec une chorale mixte très à l'avenant. Preuve qu'il convient de suivre jusqu'au bout un moment que ceux parmi les spectateurs qui ont la bougeotte zappent à chaque fois ; pour ceux qui veulent rendre hommage aux équipes de réalisation et qui aiment la musique, c'est différent, même pas besoin de leur dire ! Même à travers des chansons courtes "de détail", l'équilibre entre identités masculines et féminines reste gage de qualité sur le plan musical. Une "leçon" du film dans son entièreté, chose qui le place au-dessus de nombre d'autres productions, même son prédécesseur, tout comme sa drôlerie (merci Jack-Jack !), la dynamique de son action (plus "contemplative").

Avec une bande sonore bien peu portée sur le moderne - le seul élément électronique étant le clavinet du générique de fin -, ça décoiffe, donne envie d'être revu, et, par le dernier détail visuel à la fin du générique, ça appelle un troisième film. Espérons que DISNEY/Pixar prendra son temps, sans aller jusqu'à une décennie et demie !

A lire aussi en JAZZ par MARCO STIVELL :


Ella FITZGERALD
Mack The Knife - Ella In Berlin (1960)
Ella brille de mille feux




Mark KNOPFLER
Metroland (1997)
Knopfler jazz : une vraie douceur, du chocolat


Marquez et partagez







 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Michael Giacchino (composition, écriture des chansons)
- Jeff Kryka, Gordon Goodwin (orchestrations)
- Alex Lacamoire, Ayatey Shabazz (orchestrations additionnelles)
- Marshall Bowen (direction d'orchestre)
- Orchestre Des Studios Disney


1. The Party's Over
2. La Marche Turque
3. Elastigirl (générique De Fin)
4. Mr. Incredible (générique De Fin)
5. Frozone (générique De Fin)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod