Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIÉTÉ INTERNATIONALE  |  B.O FILM/SERIE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


B.O FILMS/SERIES

1938 Blanche-Neige Et Les Sept Nain...
1940 Pinocchio
Fantasia
1941 Dumbo
1942 Bambi
Saludos Amigos
1944 Les Trois Caballeros
1946 La Boîte à Musique
Melodie Du Sud
1947 Coquin De Printemps
1948 Melodie Cocktail
Danny, Le Petit Mouton Noir
1949 Le Crapaud Et Le Maître D'Ecol...
1950 Cendrillon
1951 Alice Au Pays Des Merveilles
1953 Peter Pan
1954 20.000 Lieues Sous Les Mers
1955 La Belle Et Le Clochard
1959 La Belle Au Bois Dormant
1961 Les 101 Dalmatiens
1963 Merlin L'Enchanteur
1964 Mary Poppins
1967 Le Livre De La Jungle
1970 Les Aristochats
1971 L'Apprentie Sorciere
1973 Robin Des Bois
1977 Les Aventures De Winnie L'Ours...
Peter Et Elliott Le Dragon
Les Aventures De Bernard Et Bi...
1981 Rox Et Rouky
1983 Le Noel De Mickey
1985 Taram Et Le Chaudron Magique
1986 Basil, Detective Prive
1988 Oliver Et Compagnie
1989 La Petite Sirene
1990 La Bande à Picsou, Le Film : L...
Bernard Et Bianca Au Pays Des ...
1991 La Belle Et La Bete
1992 Aladdin
1994 Le Roi Lion
Le Retour De Jafar
1995 Dingo Et Max
Pocahontas : Une Legende Indie...
Toy Story
1996 Le Bossu De Notre-Dame
Aladdin Et Le Roi Des Voleurs
1997 Hercule
1998 Mulan
1001 Pattes
1999 Tarzan
Fantasia 2000
2000 Dinosaure
Kuzco, L'Empereur Megalo
2001 Atlantide, L'Empire Perdu
Monstres Et Cie
2002 Lilo & Stitch
La Planete Au Trésor : Un Nouv...
2003 Frere Des Ours
Le Monde De Nemo
2004 La Ferme Se Rebelle
Les Indestructibles
Les Trois Mousquetaires (Micke...
2005 Chicken Little
2006 The Wild
Cars
2007 Bienvenue Chez Les Robinson
Ratatouille
2008 Wall-E
Volt, Star Malgre Lui
2009 Là-Haut
La Princesse Et La Grenouille
2010 Raiponce
2012 Rebelle
Les Mondes De Ralph
2013 Monstres Academy
Planes
La Reine Des Neiges
2014 Les Nouveaux Heros
2015 Vice-Versa
Le Voyage D'Arlo
2016 Zootopie
Le Monde De Dory
Vaiana, La Legende Du Bout Du ...
2017 Coco
2018 Les Indestructibles 2
Ralph 2.
2019 La Reine Des Neiges 2
2020 En Avant
Soul
2021 Raya Et Le Dernier Dragon
Luca
Encanto, La Fantastique Famill...
2022 Alerte Rouge
Avalonia, L'Etrange Voyage
2023 Wish
Elementaire

REMIX/ARRANG.

1997 Winnie L'Ourson 2 : Le Grand V...
1998 La Belle Et La Bete 2 : Le NoË...
Le Roi Lion 2 : L'Honneur De L...
Pocahontas 2, Un Monde Nouveau
1999 Toy Story 2
2000 Dingo Et Max 2 : Les Sportifs ...
La Petite Sirène 2 : Retour à ...
Les Aventures De Tigrou
2001 La Belle Et Le Clochard 2 : L'...
2002 Le Bossu De Notre-Dame 2 : Le ...
Cendrillon 2 : Une Vie De Prin...
Peter Pan 2 : Retour Au Pays I...
2003 Les 101 Dalmatiens 2
Le Livre De La Jungle 2
Les Aventures De Porcinet
2004 Le Roi Lion 3 : Hakuna Matata
Les Aventures De Petit Gourou
2019 Toy Story 4

ALBUMS TRIBUTE

2016 Jazz Loves Disney
2018 Jazz Loves Disney 2 - A Kind O...
Jazzy Poppins
 

- Membre : Bande Originale De Film

DISNEY - Wish (2023)
Par MARCO STIVELL le 6 Janvier 2024          Consultée 1028 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

DISNEY fête ses 100 ans cette année. Tant de belles œuvres, de rêve vendu (le prix d'une place de cinéma ou d'une VHS ou d'un DVD, pour qui sait s'en contenter) et malgré quelques périodes 'à la baisse', c'est un exemple unique. Les autres firmes du 7ème art (Columbia, 20th Century Fox, Gaumont...) ont chacune eu leur façon d'évoluer, de marquer plus ou moins les décennies, mais DISNEY, même avec Pixar derrière, restera DISNEY. Bon, il est certain que ce ne serait pas mal d'avoir un retour à la 2D. Des personnages et des histoires moins, disons, aseptisés ?

La bande annonce pouvait laisser espérer quelque chose de grand pour Wish, nouvel effort du réalisateur Chris Buck (Tarzan, La Reine des Neiges 1 & 2), cette fois en compagnie de Prasansook Veerasunthorn dite 'Fawn' pour son premier poste comme co-réalisatrice, après des participations à La Reine des Neiges, Zootopie, Vaiana et Raya. Ce n'est hélas pas vraiment le cas. Le film est beau à voir sur grand écran, aucun regret là-dessus (et pour un solitaire de la tranche 35-45, croyez-le, rien de plus drôle que de venir en salle obscure durant les vacances scolaires).

En revanche, elle aurait mérité mieux, cette histoire autour des rêves des habitants d'une île méditerranéenne accueillant tout le monde avec bonheur (pied-de-nez subtil au sort des migrants), rêves donc ou plutôt vœux en attente d'être exaucés (ou non) et précieusement gardés par un roi qui apparaît comme un vrai faux-méchant (un peu à la Edgar des Aristochats), système que Asha, jeune femme plus lucide que les autres pour diverses raisons, va vouloir renverser. Mérité mieux, c'est à dire moins d'hyperactivité autour de personnages idiots (la chèvre Valentino, les amis d'Asha), moins de transitions barbares et plus de profondeur, comme dans les moments de vraies beautés.

Le film garde ses qualités, mais pour ses 100 ans, quitte à remettre de l'aquarelle au milieu des ordinateurs, DISNEY aurait largement pu mieux faire. Il y a toutefois un point excellent de bout en bout : la musique. On retrouve pour cela Dave Metzger, collègue du grand arrangeur Mark Mancina, et souvent croisé depuis vingt-cinq ans comme chef d'orchestre chez DISNEY, de Tarzan à Planes, de Ralph à Vaiana (sans parler des Ant-Man, L'Âge de Glace...). Il œuvre ici en collaboration avec (pour l'écriture des chansons) Benjamin Rice et surtout Julia MICHAELS, interprète qui a fait des premières parties de concert pour Shawn MENDES, MAROON 5 ou encore PINK et a écrit des tubes pour d'autres.

En revanche, disons-le tout de suite, autant la VO est une réussite absolue, avec Ariana DeBose (actrice-chanteuse mise en lumière dans le génial West Side Story revu par Steven Spielberg il y a deux ans) et Chris Pine (Star Trek 2ème version, les Wonder Woman) pour les rôles féminin et masculin principaux, à savoir Asha et le roi Magnifico, autant la version française est catastrophique. Pour les deux mêmes rôles, on a Océane Demontis et (s'il vous plait) Lambert Wilson, mais aussi Isabelle Adjani pour la voix parlée de la reine Amaya (Sophie Delmas pour le chant) et hélas, l'excellent Gérard Darmon pour le personnage insignifiant de la chèvre ("c'est pas moi, c'est mes fesses", quelle déchéance de l'humour au bout d'un siècle, raaah !). Mais surtout, une traduction hasardeuse et complètement 'à côté' pour les chansons. Et pas la peine d'en dire plus.

On trouve des qualités indéniables, pour le côté magique et musical donc, et ça au moins, cela mérite une bonne comparaison avec les longs métrages les plus anciens. Certes, niveau chansons, on peut tout juste noter de belles parties orchestrales en commun, mais plutôt en accompagnement d'autres instruments (la guitare classique, notamment), avec peu d'illustration sonore au final. Et le disque de la bande originale, de fait, ne dure que 35 minutes. Est-ce un mal ? Non car miss Julia MICHAELS, qui figure parmi les compositeurs du tube "Sorry" de Justin BIEBER, sait y faire en matière de pop latino-exotique et Dave Metzger se charge de magnifier le tout. Il y a un risque de redite en termes de style, surtout après le magistral (musicalement parlant) Encanto, l'année dernière. Mais si cela devait ennuyer, ce n'est pas avec Wish que cela va commencer !

En VO (et seulement) donc, "Welcome to Rosas" pose de grands accords de guitare et un fond d'accordéon derrière un mélange de chanson ancienne et de pop moderne, un esprit comédie musicale mené rondement (jusque dans certains 'r', façon Encanto, puisque l'île du film est proche de l'Espagne) et d'abord par Ariana DeBose. Le phrasé ternaire en vogue côté chant revient en collectif sur "I'm a Star", la moins bonne chanson et pourtant déjà fort agréable. La reprise de "The Wish" pour le final durant le combat contre le roi, est plutôt magistrale avec cette conclusion à l'unisson, même si le plus beau demeure vraiment le début avec la montée orchestrale et la voix de DeBose/Asha fragilisée.

En duo avec Chris Pine/Magnifico, "At All Costs" nous prend aux tripes avec sa valse aux célesta et nappes aériennes, ces deux voix claires qui s'entremêlent et pour des rimes adaptées (ne pas penser à la VF, ne pas penser à la VF...). La chanson de 'méchant', "This Is the Thanks I Get?", sur l'insatisfaction du roi, est sujette à polémique d'un point de vue action, car la transformation via le Livre Interdit arrive tout de même au beau milieu d'une chanson 'légère' (on parlait de transition barbare plus haut). Cependant, rien qu'à l'écoute, le tout est sauvé grâce à l'interprétation, au dynamisme et au virage plus maléfique de la chanson ensuite. Ah, ces chromatismes orchestraux, du plus bel effet (ils reviennent sur "This Wish – reprise") !

Et pourtant, DISNEY en chansons, depuis 100 ans, ce sont des airs de princesse avant tout. Pour Asha, qui bien sûr de nos jours, ne 'doit' pas être amoureuse d'un garçon ni songer même à être princesse (son voeu 'égoiste' au début est vite contrarié), touchante de modestie donc mais néanmoins héroïne de marque convenable, point trop 'libérée' par affirmation, c'est "This Wish", la chanson de base. Une ballade avec violons et guitares, d'une grande élégance dans son appel aux étoiles, si fort sur grand écran. Et ces castagnettes (¡y viiiiva Españaaaa!), et ces chœurs féminins rajoutés à la fin !

Pas si loin de là, "Knowing What I Know Now" est une tuerie dans son type de chant épique sous forme de révolte collective, avec rythmiques électroniques tribales et lourdes très prenante et toujours menée par DeBose/Asha, rejointe presque trop tardivement par Angelique Cabral/la reine Amaya, absolument superbe. Deux princesses au lieu d'une, et une chanson qui rappelle que Metzger, le chef d'orchestre, a travaillé auprès de Mark Mancina sur Le Roi Lion, dont il a aussi supervisé la version Broadway multirécompensée. Et pour agrémenter le tout, un slow très joli et étoilé, au féminin et en guise de générique final, "A Wish Worth Making". Sans oublier une scène post-credits que la plupart des spectateurs trop pressés n'ont pas pu voir, avec, sous le firmament nocturne, le grand-père d'Asha jouant à la guitare tel un ménestrel "When You Wish Upon a Star" (Pinocchio, 1940), pour faire un clin d'oeil, pour les cent ans, bref... Simple, mais merveilleux !

A lire aussi en VARIÉTÉ INTERNATIONALE par MARCO STIVELL :


DISNEY
Mary Poppins (1964)
Un coffre plein de tubes. Inoubliable.




Alain CHAMFORT
À Mort L'arbitre (mocky) (1984)
"Tout ça pour un penalty !..."


Marquez et partagez







 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Dave Metzger (direction musicale, compositions)
- Julia Michaels (écriture des chansons)
- Benjamin Rice (écriture des chansons)
- Ariana Debose, Chris Pine (chant)
- Angelique Cabral (chant)
- Orchestre Des Studios Disney


1. Welcome To Rosas
2. At All Costs
3. This Wish
4. I'm A Star
5. This Is The Thanks I Get?
6. Knowing What I Know Now
7. This Wish (reprise)
8. A Wish Worth Making
9. This Wish (instrumental)
10. I'm A Star (instrumental)
11. This Is The Thanks I Get? (instrumental)
12. A Wish Worth Making (instrumental)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod